Complément au Championnat de1988

     Dans ce numéro spécial d'été, à la suggestion de notre ami Normand Morisset, nous avons pensé vous faire mieux connaître quelques mouches soumises au dernier championnat mondial de montage. Ces mouches ont toutes un petit quelque chose de spécial, et nous espérons que les informations intéresseront ceux d'entre vous qui prennent plaisir à perfectionner leur technique de montage.

Nova

Nova
Création de Claude Asselin
1er prix mouche en poil

     Le nom «NOVA» a été choisi en raison de la couleur particulière de cette mouche rappelant l'étoile qui, demeurée jusqu'alors invisible, présente brusquement un éclat très vif dont l'intensité décline ensuite avec des fluctuations irrégulières.

     Le nom «NOVA» peut également rappeler la NOUVEAUTÉ de la méthode utilisée pour confectionner le corps, soit le tressage au macramé.

Toilette:
Hameçon : simple 2/0 eau basse Partridge
Fil : Orange, gris pour la touffe
Ferret : Tinsel argent plat (1/2 fois la longueur de la floche orange); Floche orange
Queue : Plume de crête de faisan doré
Touffe : Fibre de plume grise d'autruche
Corps : 1 fil jaune et 1 fil orange «Larva Lace» tressés
Aile : Poil de renard argenté
Joues : Deux plumes de «Jungle cock»
Hackles : 1 plume jaune et 1 plume orange
Tête : Fil orange
Méthode utilisée:
Ferret : Attachez le tinsel argent vis-à-vis la pointe de l'ardillon (1/2 fois la longueur de la floche orange), puis fixez la floche jusqu'à la pointe de l'hameçon.
Queue : Fixez la plume de crête de faisan pour que sa longueur soit 1 fois 1/2 la largeur de l'écart de l'hameçon.
Touffe : Faites 5 tours avec la plume grise d'autruche.
Corps : Pour le corps, attachez 1 fil «Larva Lace» jaune et 1 fil de «Larva Lace» orange de chaque côté de la hampe et les faire longer l'hameçon de la tête jusqu'à la touffe.
     - A partir de la touffe, reprenez les deux fils et commencez le tressage (méthode utilisée en macramé).
     - Tressage : Passez le fil jaune par-dessus l'hameçon tout en pesant avec votre pouce.
     - De l'autre main, passez le fil orange perpendiculairement par-dessus le fil jaune.
     - Revenez sous l'hameçon pour ensuite entrer entre la hampe et le fil jaune formant une loupe et tirez sur les deux (2) fils perpendiculairement.
Aile : Poil de renard argenté fixé de façon à ce que l'extrémité ne dépasse pas la queue de crête de faisan doré.
Joues : Placez de chaque côté de l'aile les 2 plumes de «Jungle Cock» suivant le même angle que l'aile.
Hackles : Placez les plumes jaunes et oranges en collerette.
Tête : Laquez le fil orange.

The Labrador

The Labrador
Création de Jim Murray
1er prix, Mouche noyée en plumes

     This fly was initially designed by me in 1984. The reason behind my designing this fly «The Labrador» was out of a respect and love for this part of Canada. I spent 3 years working in coastal Labrador and have returned since as a visiting angler.

     Labradorians have adopted a flag which is composed of 3 horizontal strips of white, green and blue each of equal size; set on the inner corner of the white bar is a small spruce branch.

     The colors reflect the countryside, white for the snow, blue for the sky and water and green for the forest.

     I have used these 3 colors, white, blue and green as my main coloration but further adding browns, black and yellow to indicate the rocks, deciduous trees hills.

Toilette:
Hook : #2/0 Partridge low water
Tag : Oval silver tinsel, lemon floss silk.
Tail : Golden pheasant crest, veiled  with barred wood-duck.
Butt : Black ostrick herl.
Body : lst 1/3 (nearest tail) flat silver tinsel.
     - 2nd 1/3 blue dubbed seal's fur.
     - 3rd 1/3 (nearest head) green dubbed seal's fur.
     - Oval silver wound on ail 3 sections. A green saddle hackle wound 2nd and 3rd segments.
Throat : Blue hen hackle, and seal flank over this as a beard.
Underwing : Lady amherst collar feathers.
Wing : Built of strips of speckled Bustard (or substitute); white, green and blue goose quill, florican Bustard, mottled turckey quill. Over this a roof of Bronze Mallard.
Sides : European blue Jay-tip of Blue Black barred feather extending to black bar of underwing.
Cheeks : Jungle cock.
Crest : Topping.
Horns : Blue yellow Maccaw.
Tying thread : 6/0 Danvilles Black.
Head : Black, lacquer.


FANTASIA

«FANTASIA» création de Jean-Guy Côté
Création de Jean-Guy Côté

     Dictionnaire Quillet Flammarion: Pris au figuré: «brillante démonstration» «divertissement équestre».

Toilette:
Hameçon : 2/0 Partridge eau basse
Ferret : Tinsel axel noir 2 brins. Originalité: Ce type de tinsel est tout nouveau sur le marché.
Queue : Une plume de crête de faisan doré.
Couronne arrière : Deux plumes d'autruche de teinte noire.
Corps : Tinsel axel noir, 6 brins.
Côtes : 2 brins axel «pearlescent» (perle irradiant)
Originalité : Deux tinsels axel, deux utilités différentes.
Couronne avant : Deux plumes d'autruche teintes noires.
Originalité : Rares sont les montages demandant deux couronnes l'une à l'avant et l'autre à l'arrière.
Sous-aile : Une plume de crête de faisan doré, le bout pointant vers le haut.
Aile : Deux plumes de *pintade vulturine avec le centre blanc, montées à plat de chaque côté du corps avec un profil bas.
Originalité : Ailes montées à plat et écartées, rappel: les «Dee-strip flies» mais avec deux hackles au lieu de sections de plume.
Épaule : Une *plume de coq de Sonnerat fendue en deux et placée sur les plumes de pintade vulturine.
Originalité : Confectionner deux épaules à partir d’un seul œil de coq de Sonnerat.
Hackle : Deux plumes *bleutées d'une pintade vulturine, montées par les pointes de hackle, l'une à la suite de l'autre.
Originalité : La couleur «rappel», est celle des pointes de hackle servant pour les ailes.
Tête : Fil uni rouge 8/0 pré-ciré, pour le montage en entier et la couleur de la tête.

Note : Dans tous les cas d'un astérisque* dans le texte, il s'agit de plumes naturelles non-teintes.
Note : La pintade vulturine fait maintenant l'objet d'élevage en captivité, l'emploi de ses plumes ne fait donc plus craindre sa disparition, ou son utilisation tout comme le coq de Sonnerat.

Britania

Britania
Création de Frédéric Lévesque
3e prix, mouche noyée en plume

     Cette artificielle est créée en l'honneur des artisans britanniques qui ont donné naissance aux classiques en plume. On remarquera la couleur des ailes principales à l'effigie du drapeau anglais, de même que la tête d'autruche d'une petite teinte irlandaise.

Toilette:
Bout : Tinsel plat de couleur or.
Queue : Crête de faisan doré recouvert de deux fibres de sabre de paon.
Couronne : Autruche noir.
Corps : Le premier cinquième constitué de tinsel or plat, suivi de sections égales de dubbing de phoque rasé de couleur jaune, orange, rouge écarlate, et magenta.
Côtes : Tinsel ovale or de taille moyenne.
Palme : (Hackle de corps) Cou de coq de couleur jaune.
Gorge : Plume de flanc de poule de Guinée teinte bleue, recouverte de fibres de grand héron bleu, atteignant la pointe de l'hameçon.
Ailes : Deux plumes dos à dos de coq de Sonnerat allant jusqu'à la courbure de l'hameçon, voilées de chaque côté par une plume de pèlerine de faisan Amherst à bout carré, qui s'étend jusqu'à la limite de l'oeil des plumes de coq de Sonnerat. Les pèlerines sont à leur tour voilées de chaque côté d'une plume de flanc de sarcelle n'excédant pas les pèlerines. Les ailes principales sont constituées d'un mariage de sections de plumes de cygne de couleur bleu foncé, blanc, rouge, blanc, bleu foncé, d'outarde tachetée, d'ailes de paon, puis de queue de faisan doré. De chaque côté des ailes principales, deux sections de flanc de malard brun (bronzé) recouvrent la partie supérieure des ailes. Enfin, les ailes sont complétées par l'ajout de chaque côté d'une fibre de queue de paon (peacock Herl) installée dans le centre des ailes principales.
Joues : Plumes de dos de martin-pêcheur.
Coiffe : Crête de faisan doré.
Antennes : Plumes de perroquet jaunes et bleues.
Tête : Autruche noire sur la moitié arrière, finition noire pour la moitié avant.

Sauvagine

Sauvagine
Création de Serge Levasseur
2e prix, mouche noyée en plumes création

     Sa composition utilise un agencement de plumes de sauvagine (plus particulièrement des plumes de sous-ailes) et de queue de bécassine, des plumes de sarcelle et de canard huppé.

Toilette:
Ferret : Tinsel ovale fin argent.
Bout : Floche mauve.
Queue : Crête de faisan doré recouverte de fibres de plume de queue de bécassine.
Couronne : Laine mauve foncée.
Corps : Tiers arrière: floche mauve.
          : 2 tiers avant: fourrure de phoque crimson
Côtes : Tinsel ovale argent
Hackle : Rouge vin sur la fourrure de phoque.
Gorge : Plumes de canard huppé et de sarcelle.
Sous-ailes : Deux plumes de sous-ailes de bécassine montées côte à côte suivant la courbe de la queue.
Ailes principales: Plumes mariées de cygne rouge-mauve, bleue, plumes de queue de faisan doré recouvertes de chaque côté d'une plume de sarcelle placée au centre de l'aile et voilées par une plume de corps de canard huppé.
Épaules : Plumes de queue de bécassine.
Joues : Plumes de corps de poule, teintes rouge vif.
Coiffe : Crête de faisan doré.
Antennes : Perroquet jaune et bleu.
Tête : Laine mauve foncée et noire

Le Lys du Québec

Le Lys du Québec
Création de Jean-Paul Cyr

     Le drapeau du Québec a 40 ans de vie cette année. Le lys aux 4 coins de notre drapeau représente la fierté de tout un peuple. Il représente les plus belles rivières à saumon et les meilleurs monteurs de mouches au monde.

     J'ai créé cette mouche avec beaucoup d'attention, afin de lui donner l'aspect d'un lys; j'y ai mis beaucoup d'efforts, tout comme nos ancêtres l'on fait pour conserver ce symbole au-dessus d'eux et au sommet de leur coeur.

     J'ai composé cette mouche en donnant un nouvel aspect à l'art du mariage des plumes. Auparavant, on avait des ailes en ligne droite, mais «le lys du Québec» a des ailes bien différentes, avec des lignes plus courbes, donc plus diffïcilles à fabriquer.

Signification des couleurs utilisées: Le bleu et le blanc représentent le Québec, le rouge représente le Canada, le rouge, blanc et bleu représentent les États-Unis. En y mettant un peu d'humour, vous y retrouverez la prédominance du Québec en harmonie avec le Canada, dans une ère de «libre-échange».

Toilette:
Fil : Noir pré-ciré.
Ferret : Tinsel ovale argent.
Bout : Soie floche bleu moyen.
Queue : Double crête de faisan doré à l'extérieur; mariage de lisières de cygne bleu et blanc, mises dos-à-dos.
Couronne : Plume d'autruche blanche.
Corps : 1/3 arrière, tinsel plat argent, voilé au-dessus et en dessous par une plume de martin-pêcheur
           - Avant: 3 sections égales en dubbing de phoque bleu pâle, bleu foncé et rouge écarlate, étirées avec une aiguille.
Côtes : Sur corps arrière, 5 tours de tinsel ovale argent, sur corps avant, 3 tours de tinsel plat argent et 3 tours de tinsel ovale argent.
Hackle de corps: 3 tours de hackle blanc sur la partie avant.
Gorge : Fibres de malard teintes bleu foncé (6 à 8), légère pincée de malard teinte bleu pâle et légère pincée de malard teinte rouge écarlate.
Ailes : Mariage de fibres de cygne dans l'ordre suivant: 1 fibre bleue foncée, 1 fibre rouge, 3 fibres blanches, 1 fibre rouge, 1 fibre bleue foncée, 3 fibres bleues pâles, 1 fibre bleue foncée, 1 fibre rouge, 3 fibres blanches, 1 fibre rouge, 1 fibre bleue foncée, le tout allant jusqu'à la courbure de l'hameçon, suivi d'un autre mariage de cygne blanc et bleu, placé de chaque côté, donnant une forme de demi-fleur de lys. Première partie (pétale) supérieure allant vis-à-vis le ferret, deuxième partie (pétale) médiane allant à la première couronne, troisième partie (pétale) inférieure allant à la deuxième couronne.
Épaules : Coq de Sonnerat.
Coiffe : Double crête de faisan doré.
Cornes : Mariage de 1 lisière de perroquet Ara et 1 lisière de cygne rouge écarlate.
Tête : Noire.

LES SOIES DE LEE WULFF

     En complément des informations concernant les mouches, nous joignons un court article concernant les soies de forme triangulaire, en espérant que cela vous sera utile cet été.

Les soies de LEE WULFF
     Les soies de Lee Wulff sont de forme triangulaire, d'où leur appellation « Triangle Taper ».

     Cette soie permet une très grande délicatesse de présentation car son fuseau est plus fin et parce que le maximum de son poids et diamètre se situe plus loin que sur les autres soies.

     Aussi, étant donné que le fuseau est continu, cela permet toujours à la partie la plus lourde de la ligne de passer par-dessus la plus légère, d'où des lancers roulés plus faciles.

     Lorsque le fuseau de 40 pieds est sorti, la soie se comporte comme une soie dont le poids est réparti vers l'avant.

     L'été dernier, j'ai péché avec cette soie et je l'ai appréciée pour les lancers roulés et aussi parce qu'il est facile de corriger sa dérive dans l'eau. Mais, attention, ce n'est vraiment pas une très grosse différence de comportement à comparer avec une soie décalée vers l'avant.

     Cette soie est disponible pour les poids suivants: 2/3, 4/5, 6/7, 8/9 et aussi 9/10 avec un fuseau triangulaire de 27 pieds pour lancer des mouches plus lourdes pour les espèces d'eau salée.

références

» par Normand Morisset
» Salmon Salar #13, Été, Juin 1988.
Page 4 sur 9