Espèces & Température par Gilles Aubert

     Avant de sélectionner le genre de soie (flottante, flottante à bout calant ou entièrement calante) à utiliser, de même que l'artificielle appropriée, le pêcheur averti vérifie d'abord la température de l'eau, et ce à différentes profondeurs.

Espèces & Température
     Il sait que, tout dépendant de cette température, il devra présenter la mouche à la surface ou presque, ou plus en profondeur dans la colonne d'eau. Avec l'expérience, il a appris que dans la mesure du possible, les poissons recherchent toujours le secteur du plan d'eau dans lequel l'eau présente le degré de température qu'ils préfèrent. Et cette zone de confort, où ils se sentent plus à l'aise et plus enclins à se nourrir, varie d'une espèce à l'autre.

     Certes, les poissons peuvent toujours vivre dans un milieu où la température est plus élevée ou plus basse de quelques degrés par rapport à leurs conditions idéales, mais leur appétit sera moindre. Il est donc essentiel, selon l'espèce sportive recherchée, de présenter l'artificielle à la bonne hauteur dans la colonne d'eau si l’on veut obtenir le plus de succès possible. Vous comprendrez que le thermomètre devient un outil important, sans compter l'utilité d'un carnet de notes où l'on inscrit la température privilégiée par chacune des espèces sportives.

     À titre indicatif; voici les températures préférentielles des principales espèces sportives. Notez que, selon les régions, ces données peuvent toutefois différer de quelques degrés.

ACCESSOIRES FORT UTILES

     Le couvre-chef est quasi indispensable. En plus de vous protéger de l'insolation et des piqûres de mouches, un chapeau à large rebord ou une casquette réduit aussi l'éblouissement et empêche les rayons du soleil de vous aveugler. Souvent, il permet de pouvoir distinguer, sous l'eau, un ombrage ou une forme suspecte. La visière devrait être assez longue et, pour mieux absorber la lumière éblouissante à la surface de l'onde, comporter un dessous de couleur foncée et mate.

Références

» Texte & Photo: Gilles Aubert (Mai 1998).
» Magazine Sentier Chasse & Pêche.

Page 3 sur 10