Sommaire
  1. La Killer Wisker

La Killer Wisker

Parure

LA KILLER WISKER
Hameçon : Mustad 79580 #2, 4 et 6 ou Partridge D4A #2, 4 et 6 ou le modèle d’Yvon Gendron disponible chez Neptune.
Fil : UNI blanc ou noir 6/0 ou UNI-Nylon 210 denier blanc ou noir.
Queue : Poils blancs d’une queue de veau.
Cul : Poils de cerf de Virginie de couleur vert lime ou jaune au choix.
Plume de corps : Plume brune ou grizzly de qualité mouche sèche.
Corps : Poils de cerf de Virginie de couleur naturelle (beige).
Ailes : Poils blancs d’une queue de veau.
Collerette : Plume brune ou grizzly de qualité mouche sèche.

ÉTAPES DE MONTAGE


#1) Placez l’hameçon solidement dans les mordaches de l’étau. Au choix, selon les écoles de pensée, enroulez ou pas le fil de montage sur toute la longueur de la hampe. Prélevez et ancrez, sur le dessus de la hampe et vis-à-vis l’ardillon, un bouquet de poils blancs provenant de la queue d’un veau. Ces poils blancs auront une longueur égale à deux fois l’écart de l’hameçon. Pour éviter que les poils de queue tournent pendant les étapes subséquentes, il serait bon de déposer les poils sur une base de tours de fil de montage et d’appliquer une goutte de laque claire sur les enroulements de rétention des poils.


#2) Prélevez une ou deux pincées de poils creux (facile à plier ou flairer suite à la pression de fil de montage) de cerf de Virginie teint en jaune ou en vert lime. Répartissez de deux tours de fil de montage le bouquet de poils, les comprimer sur eux même et les ancrer de trois autres tours de fil de montage, le dernier revenant sur le deuxième. Au besoin, répétez le procédé avec une autre petite pincée de poils creux et ancrez le tout très solidement. Faites deux noeuds demie clef et coupez le fil de montage.


#3) Taillez avec vos meilleurs ciseaux, les poils du cul en forme de cône. Le cône taillé ne devrait pas dépasser la pointe du harpon.


#4) Sélectionnez une plume de qualité mouche sèche, de couleur brune ou grizzly et l’ancrer par la pointe à l’avant du cul. Dégagez la plume en la retenant loin de la hampe de l’hameçon en direction de la queue.


#5) Prélevez des pincées de poils creux de cerf de Virginie de couleur naturelle, les placer les unes à la suite des autres, à l’avant du cul, les tourner, les plier de deux tours de fil de montage, les comprimer sur eux même et les ancrer de trois autres tours de fil de montage, le dernier revenant sur le deuxième. Au choix, à la suite de chacune des pincées appliquez une goutte de laque claire au point d’ancrage. Répétez le procédé jusqu’à un point sur la hampe égal à l’écart de l’hameçon. Enduisez le fil de montage de laque claire et faites deux noeuds demie clef et coupez le fil de montage.


#6) À l’aide de vos meilleurs ciseaux, taillez le corps biseau. Idéalement, laissez 2/3 du corps au dessus de la hampe et 1/3 sous la hampe. Ceci a pour but de dégager l’écart entre le corps et le harpon (effective gap). Peignez la plume de corps brune ou grizzly avec les doigts pour diriger les barbes dans le même sens. Enroulez la plume d’environ six spires équidistantes et ancrez la plume sous la hampe à l’avant du corps de cerf de Virginie. À partir de ce point utilisez du fil de montage de couleur noir.


#7) D’une queue de veau, prélevez une bonne pincée de poils blancs de la longueur du corps pour confectionner les ailes en V. Par le bout taillé, ancrez solidement les poils blancs sur le dessus de la hampe, laissez pointer et dépasser le bout fin des poils au-dessus de l’oeil de l’hameçon égal à la longueur de la partie brune du corps.


#8) Enroulez le fil de montage autour des poils pour qu’ils se tiennent presque en position verticale. À l’aide des doigts et du fil de montage divisez le bouquet de poils en deux parties égales. Enroulez le fil de montage en huit autour de la base des deux segments de poils. Vues de face, les deux ailes ont la forme d’un V. Maintenant sélectionnez deux plumes de qualité pour mouche sèche de couleur brune ou grizzly pour la collerette. Les barbes de ces plumes seront légèrement plus longues que les plumes du corps. Les dégarnir de quelques barbes et les ancrer solidement par le talon de chacune des plumes.


#9) Enroulez une première plume, surtout entre le corps et les ailes. Enroulez la deuxième plume en direction des ailes, en huit avec seulement quelques tours en avant des ailes. Ancrez les deux plumes et faites le noeud de finition. Finissez la tête et appliquez une goutte de laque claire.

NOTEZ : Yvon Gendron a droit au crédit de la création de ces parures de mouches sèches pour le saumon. Il a pensé d’ajouter à un bomber conventionnel, le cul vert typique d’une mouche à succès, la Black Bear Green Butt. On lui doit aussi la Labatt bleue traditionnelle et la Labatt bleue à cul vert.

références

» Photos/Montage Yvon Gendron.
» Pêche à la Mouche 2009.