Le Hackle Démistifié

    La plume de coq est utilisée lors du montage de plusieurs mouches. Souvent il est difficile de bien définir les parties qui la constituent.

Le Hackle démistifié
     La plume en "1" est une de qualité moyenne, ses barbes sont plutôt longues et souples. La lame (web), cette partie de la plume où les barbes ont beaucoup de barbules... La plume en "3" est une de meilleure qualité car la lame est plus petite, ses barbes sont plutôt raides et courtes. Cette plume est excellente pour les petites mouches sèches. La plume en "2" est une plume duveteuse dont la lame est présent sur presque toutes les barbes. Elle sera donc utile pour les mouches noyées.

Comment déterminer la qualité d'un camail?

     Voici trois étapes de l'examen d'un camail du point de vue de la qualité de ses plumes:
  
     1. Étaler dans la main le camail avec la partie étroite (la nuque) vers soi et en noter l'aspect général (photo). Les plumes du milieu devraient être relativement droites. Les plumes des côtés et du cou sont d'ordinaire faiblement courbées. Le cou devrait être garni uniformément et densément de plumes étroites et vibrantes. La peau devrait être souple, de façon qu'il soit facile de choisir et de détacher les plumes. Le camail doit être d'un bel aspect uniforme.
     2. C'est cette partie qui est garnie des plumes le plus souvent employées dans le montage de mouches à truite. Ce repli du cou permet de vérifier certains groupes de plumes de grandeur donnée du point de vue de leur qualité. Il devrait y avoir peu de plumes à pointe ou tige cassée et au plus quelques plumes naissantes. Vérifier si le camail comprend un grand nombre de plumes de la grandeur voulue pour le montage (photo 3).

     Ecarter une plume pour l'examiner de plus près (photo 4), sans l'arracher. Vérifier que la lame (web) n'est pas trop large dans la portion utile de la plume. Courber la plume (photo 5). Les barbes devraient être courtes en comparaison de la longueur de la tige, être rigides et uniformes, ainsi qu'être indépendantes depuis la tige et reprendre leur position initiale à la suite d'une manipulation. Enfin, vérifier la souplesse de la tige de la plume, ce qui est avantageux lors du montage (photo 6).

Comment déterminer la qualité d'un camail?

références

» Par: Claude Bernard
» Atossement Votre Hiver 1984.

Page 4 sur 13