Les Poils & les Fourrures

     La fourrure animale est indéniablement un des meilleurs matériaux utilisés pour la fabrication des corps de mouches artificielles. Un corps ainsi formé imitera très bien celui de l'insecte naturel et votre artificielle conservera une translucidité qui constitue un élément important de l'efficacité d'une mouche.
 
     Pour bien effectuer le travail de fabrication des corps d'artificielles à partir de fourrure, il s'agit d'appliquer cette dernière sur le fil de montage et d'enrouler le tout sur l'hameçon. Pour faciliter ce travail, le monteur utilise de la cire sur le fil de montage et applique de petites quantités de fourrure sur une longueur de fil proportionnelle à la longueur de la hampe de l'hameçon qui doit être recouverte. C'est ce qu'on appelle un "dubbing" et la façon de procéder sera expliquée en détail dans une chronique subséquente.
 
     La fourrure utilisée pour faire le dubbing doit être préférablement de texture fine et elle se retrouve en général très près de la peau d'un animal; elle prend la forme d'un duvet épais et est souvent parsemée de poils de garde. Les poils de garde sont souvent retirés avant la fabrication du dubbing, mais leur présence peut ajouter un aspect naturel qui est souvent recherché dans la fabrication de certaines artificielles telles les nymphes.
 
     Il existe plusieurs types de fourrures qui sont utilisées pour faire le dubbing et nous décrirons ici les plus populaires et les plus avantageuses.

Les Poils & les Fourrures
- 1- Renard argenté
- 2- Chevreuil
- 3- Crinière d'orignal
- 4- Duvet pour dubbing
- 5- Masque de lièvre
- 6- Opossum
- 7- Queue de chevreuil
- 8- Queues d'écureuil
- 9- Queues de veau
- 10- Queue de renard argenté
- 11- Ours polaire
- 12- Marmotte
A- CASTOR 

     Cette fourrure est de couleur grise, allant du pâle au foncé et les poils de garde sont brun foncé; elle est de consistance soyeuse et molle, et s'adapte très bien à la fabrication de dubbing. Cette fourrure donnera à vos mouches sèches un excellent degré de flottaison, mais son utilisation à l'état naturel vous restreint à la fabrication d'artificielles qui exigent des corps à ton gris. Les poils de garde de castor seront utilisés avantageusement pour la fabrication de queues de certaines mouches sèches et aussi pour les ailes de certaines imitations de phryganes adultes.
 
B- VISON 

     Les couleurs de fourrure naturelle disponibles varient du blanc au crème, allant jusqu'au gris bleu, brun et noir. Cette fourrure est excellente pour faire le dubbing; elle flotte très bien et la variété de couleurs disponibles rend son utilisation avantageuse pour la fabrication d'une grande variété d'artificielles. Les poils de garde sont aussi utilisés pour la fabrication de queues et d'ailes de mouches sèches.
 
C- LIÈVRE 

     La peau du lièvre contient une fourrure de couleur variant entre le blanc, le crème, le beige et le gris, et souvent ces couleurs sont entremêlées en un même endroit sur la peau. La fourrure est d'une texture idéale pour la fabrication de vos mouches noyées; elle est soyeuse, s'applique aisément sur le fil ciré, et une artificielle ainsi fabriquée absorbera l'eau rapidement, caractéristique importante pour les mouches noyées.
 
     Cette fourrure accepte bien la teinture et ne nécessite pas de dégraissage, comme c'est le cas pour les fourrures d'animaux qui fréquentent l'eau et qui contiennent des huiles naturelles à un degré plus élevé.
 
     La très réputée "Gold Ribbed Hare's Ear", qui fut le sujet de conversation de plusieurs milliers de pêcheurs à la mouche, est fabriquée à partir de la fourrure provenant de la face et des oreilles ou du masque de lièvre.
 
     La fourrure de lapin est aussi utilisée comme dubbing mais ne possède pas les caractéristiques qu'offre la fourrure de lièvre, en ce sens que sa couleur est uniforme; par contre, la fourrure de lapin accepte bien la teinture et une fois ainsi traitée, elle offre la versatilité d'être disponible en plusieurs couleurs.
 
D- OPOSSUM 

     La fourrure de l'opossum varie en couleur, allant du crème sur les côtés au gris pâle sur le dos. La fourrure est très épaisse et serrée, et les poils sont plus ou moins frisés, ce qui ne lui enlève tout de même pas sa qualité de faire un excellent dubbing. La partie pâle de la fourrure est d'un ton idéal pour la fabrication de la fameuse "Light Cahill". Cette fourrure peut être utilisée pour la fabrication d'imitations noyées autant que flottantes.
 
E- LOUTRE 

     La fourrure est épaisse et les poils de garde relativement courts. Sa couleur varie du gris au brun et elle est souvent utilisée en incluant les poils de garde; le dubbing ainsi fabriqué prend un aspect ébouriffé qui imite bien les corps de certaines nymphes. Utilisée pour les mouches sèches, cette fourrure offre un haut degré de flottaison.
 
F- RENARD ROUX 

     La partie de la peau qui est la plus recherchée est leventre. Cette fourrure est de texture soyeuse et varie en couleur du crème très pâle au beige. La partie du ventre, qui contient la fourrure quelquefois tachée d'urine, prend un ton se rapprochant du rose; cette fourrure particulière est celle utilisée pour la fabrication de la très réputée "Hendrickson" qu'a rendu populaire le spécialiste Art Flick.
 
G- PHOQUE ET OURS POLAIRE 

     La fourrure de ces animaux possède une translucidité exceptionnelle et ne se compare aucunement aux fourrures déjà décrites. Elle est quelque peu plus difficile à utiliser en dubbing à cause de sa rigidité et de son inégalité. Les fibres sont frisées et, en général, les artificielles ainsi formées prennent un aspect véritable d'insecte vivant.
 
H- RAT MUSQUÉ 

     Sa fourrure est très fournie et varie en couleur du bleu gris au gris foncé. Cette fourrure s'adapte très bien à la fabrication du dubbing et est utilisée aussi bien sur les imitations flottantes que calantes.
 
I- MARMOTTE 

     La fourrure est épaisse et soyeuse, et varie en couleur du beige au brun; la fourrure pâle accepte bien la teinture. Les poils de garde sont uniformes et sont utilisés pour la fabrication de queues et d'ailes de certaines mouches sèches, telle la "Ausable Wulf" de Francis Setters, et aussi comme aile principale sur certaines imitations de phryganes adultes.
 
     Voilà une liste détaillée des fourrures qui sont les plus souvent utilisées et nous passerons maintenant en revue les types de poils qui sont les plus populaires.
 
J- POILS DE CHEVREUIL 

     De tous les poils qui sont utilisés pour la fabrication de mouches artificielles le poil de cerf de Virginie, ou chevreuil, est sûrement le plus populaire et le plus versatile. La peau du chevreuil comporte différentes textures de poils qui peuvent être utilisés avantageusement et nous décrirons ci-dessous les différentes parties et leur utilité principale.
 
     LA QUEUE: Les poils de la queue de chevreuil sont longs et fins, variant en couleur du brun au blanc. Ils sont idéals pour la fabrication des streamers du type "bucktail"; ils peuvent aussi être utilisés pour la fabrication d'ailes sur certaines artificielles flottantes, comme celles du type "Wulff".Ces poils acceptent bien la teinture, ce qui explique d'ailleurs leur disponibilité dans une multitude de couleurs.
 
     LE DOS: Les poils du dos, à partir de la crinière jusqu'à la queue, varient en longueur et en texture. La couleur est généralement uniforme, variant du brun au gris foncé. Les poils de la crinière sont longs et sont parfois utilisés pour la fabrication de certains streamers. Les poils du dos sont utilisés pour fabriquer des "poppers" à achigan, des artificielles du type "Humpy" et la tête de la fameuse "Muddler Minnow". Ils sont de plus utilisés pour fabriquer les ailes principales de certaines imitations de phryganes adultes et pour les artificielles à saumon, du type "Bomber"…
 
     LES COTÉS: Les poils retrouvés sur les flancs sont généralement plus courts et plus pâles que ceux du dos. Ils sont toutefois utilisés pour fabriquer le même genre de mouches que les poils du dos.
 
     LE VENTRE: Les poils du ventre sont d'une couleur spéciale, variant du gris pâle au blanc. La quantité est relativement limitée et les poils varient en texture. Certains sont courts et raides, et sont excellents pour fabriquer les bombers à saumon blancs; certains sont plus longs et fins (près des flancs) et peuvent être utilisés pour fabriquer des streamers ou des ailes de certaines imitations flottantes.
 
     LES PATTES: Le poil des pattes est court et fin; la couleur varie entre le beige, le brun et le gris; les pattes postérieures contiennent plus de poils blancs. Ces poils peuvent être utilisés dans la fabrication de queues ou d'ailes de certaines imitations flottantes, et ils peuvent former avantageusement l'aile principale sur les imitations de petites phryganes adultes.
 
     MASQUE ET OREILLES: Les poils de ces parties sont courts et fins et varient en couleur, prenant une apparence de gris moustaché de blanc et de brun. Ils sont idéals pour la fabrication des artificielles du type "Compara-dun" et aussi excellents pour les ailes principales de certaines phryganes adultes.
 
     En conclusion pour ce qui est du poil de chevreuil, il serait avantageux de toujours en posséder une quantité suffisante.
 
K- QUEUE DE VEAU 

     Les queues de veau sont aisément disponibles et les poils naturels varient du blanc au brun ou noir. Ces poils acceptent bien la teinture et vous pouvez vous les procurer dans une multitude de couleurs. Les poils sont en général fins et frisés, mais ils sont relativement courts. Ils sont normalement utilisés pour les mêmes fins que les poils de queues de chevreuil et surtout pour la fabrication de certaines artificielles flottantes comme celles du type "Wulff". Comme pour les poils de queues de chevreuil, il ne suffit que d'une petite quantité pour fabriquer vos streamers, ce qui assurera une action idéale dans l'eau.
 
L- CARIBOU 

Les poils de caribou sont relativement raides, tout en étant plus fins que ceux du chevreuil. Le degré de flottaison des poils de caribou est supérieur, ce qui en fait un matériau de choix pour fabriquer les artificielles flottantes à corps en poils taillés, tels les bombers à saumon et les poppers à achigan. La couleur des poils varie du gris au blanc et ce matériau présente quelques inconvénients lorsqu'on tente de le teindre; il est donc préférable de l'utiliser dans ses couleurs naturelles.
 
M- QUEUE D'ÉCUREUIL

     Les queues d'écureuil sont disponibles en trois couleurs naturelles, soit le gris, le roux et le noir. Les poils sont fins et soyeux, et leur longueur est variable, allant quelquefois jusqu'à 2 pouces. Pour tirer le maximum d'une queue d'écureuil, il suffit de savoir que les poils près de la base de la queue sont plus courts et qu'ils s'allongent proportionnellement sur le reste de la queue; il suffit donc de couper le matériel requis à l'emplacement de la queue qui offre la longueur de poils proportionnelle à la grosseur d'hameçon utilisé. De cette façon, vous éviterez un gaspillage inutile de matériel.
 
     Ces poils sont souvent utilisés pour la fabrication d'une multitude d'artificielles, incluant les streamers, mouches noyées, mouches sèches, etc., et il est préférable d'en posséder dans toutes les couleurs naturelles. Une queue bien exploitée servira à la fabrication de plusieurs douzaines d'artificielles et son prix est dérisoire.
 
N- RENARD ARGENTÉ 

     Quelque peu difficile à obtenir, le dos de la peau du renard argenté offre l'avantage de posséder des poils de garde d'une consistance et d'une texture particulière, caractéristiques nécessaires à la fabrication de certaines mouches à saumon, surtout celles de la série des "Rat". Les poils sont fins et soyeux, d'une longueur maximale d'environ 1 pouce, et leur couleur est généralement noire avec l'extrémité blanche ou beige. Une fois les poils coupés à ras de la peau, il suffit de retirer le duvet de la base, d'aligner les poils et de les fixer sur l'hameçon, mais il est préférable d'utiliser de petites quantités sur chaque mouche.
 
O- OURS POLAIRE 

     De plus en plus difficile à obtenir à cause de la protection de l'espèce, le poil de l'ours polaire possède certaines caractéristiques particulières que nous ne pouvons retrouver dans aucun autre poil naturel. Tout d'abord, les poils peuvent être très longs, d'une rigidité moyenne, et conservent une résistance relativement élevée, ce qui favorise la fabrication des gros streamers et assure une durabilité surprenante. Sa plus grande qualité se trouve cependant dans sa translucidité; à leur état naturel de couleur blanche ou crème, les poils possèdent une brillance exceptionnelle. Ces poils acceptent bien la teinture et gardent leur aspect brillant. Lorsqu'ils sont utilisés en petites quantités pour fabriquer les streamers ou autres mouches noyées, les poils d'ours polaire vous assureront une action et un reflet inégalés.
 
P- ORIGNAL 

     Les poils de la crinière de l'orignal sont les plus sou- vent utilisés pour la fabrication d'artificielles. Ces poils sont longs, allant quelque-fois jusqu'à 3 pouces, et leur couleur varie du blanc au gris foncé. Ils sont utilisés exclusivement pour former les corps de certaines petites artificielles, et surtout pour la fabrication d'imitations de maringouins. Pour ce faire, deux poils sont employés, soit un de couleur foncée et un de couleur pâle; une fois bien ancrés sur l'hameçon, les deux poils sont enroulés simultanément pour créer un effet de segments pâles et foncés sur le corps de: la mouche. Avec un peu de pratique, cette technique sera facilement maîtrisée.
 
     Il existe évidemment d'autres types de fourrures et de poils qui peuvent servir pour la fabrication des mouches artificielles, mais nous venons de couvrir ici les plus populaires et les plus facilement disponibles chez votre marchand.
 
     Nul n'a d'égal que l'imagination du monteur avisé, mais attention à belle-maman si vous avez l'idée de raser son chat persan!
Page 10 sur 12