L'indécise: Claude Hamel

     Je vous présente ce soir un photomontage de L’indécise, une mouche que j’ai faite au mois d’avril 2007 et que j’ai utilisée une fois lors de la dernière saison. J’ai piqué un saumon avec, mais il s’est décroché ; faut croire qu’il a pris la mouche de manière indécise! J’ai eu l’idée de créer cette mouche en feuilletant de nouveau le livre de Marriner et en constatant que peu de saumoniers, sauf Claude Bernard, avaient fait des mouches avec du gris pour le corps. J’ai résolu de m’essayer en prenant les matériaux immédiatement disponibles autour de moi. Le nom de la mouche m’est venu après coup, en constatant que la parure hésitait entre le vert et le jaune, le clair et le sombre, l’allure commune et l’allure spey.

L'INDÉCISE
Hameçon : Daiichi 2051, grosseur #3.
Ferret : Laminette ovale fin argent.
Bout : Fil de montage de couleur vert fluorescent, suivi de fil de montage jaune.
Queue : Pincée de fluorofibre de couleur vert fluorescent sous une pincée de fluorofibre de couleur jaune.
Corps : Demie arrière: soie floche de couleur grise ; demie avant : franges de plume de paon bronzées ; entre les deux : couronne de franges de plume d’autruche verte, suivies de franges de plume d’autruche jaune.
Côtes : Laminette ovale fin argent.
Hackle : Genetic spey hackle (Whiting Farm) de couleur gris.
Aile : Pincée de poils de renard gris teints verts sous une pincée de poils de renard gris teints jaunes.
Tête : Noire.

Étapes de Montage


Attachez le fil vert fluorescent à l’arrière de l’hameçon et emprisonnez la laminette sous la hampe. Faites quelques tours vers l’arrière, ramenez le fil un peu vers l’avant, puis enroulez la laminette vers le point d’arrêt du fil pour former le ferret.

Formez la première partie du bout en enroulant le fil vert fluorescent vers l’arrière puis vers l’avant. Faites un nœud, changez de fil et formez la seconde partie du bout avec le fil jaune. Appliquez de la laque sur les deux parties de fil pour assurer leur durabilité. Attachez ensuite une pincée de fluorofibre vert fluorescent, puis par-dessus une autre pincée de fluorofibre jaune. Gardez un bout du fluorofibre pour égaliser le corps en enroulant le fil jaune vers l’avant. Changez le fil jaune pour du fil noir. Une fois attaché, ramenez le fil vers l’arrière, attachez la laminette argent près du ferret, puis égaliser la partie arrière du corps à l’aide de tours successifs de fil.


Attachez la soie floche grise un peu en deçà de la demie de la longueur prévue du corps, enroulez-la autour de la hampe vers l’arrière, puis revenez vers le point d’attache.


Une fois la soie floche attachée, faites cinq tours équidistants de laminette jusqu’au point d’attache de la soie floche. Cela formera les côtes arrière de la mouche.


Attachez maintenant les franges de plumes d’autruche, la partie convexe (forme de V) vers l’arrière. Enroulez d’abord les franges vertes, puis les jaunes. Faites trois ou quatre tours, vous rappelant qu’il s’agit d’une mouche de pêche qui doit durer.

Attachez une autre laminette derrière les franges de plume d’autruche, emmenez le fil vers l’avant puis vers l’arrière. En revenant vers l’arrière avec le fil, emprisonnez les franges de paon sous la hampe en les attachant par le bout. Faites deux ou trois tours de fil vers l’arrière, puis faites une loupe avec le fil juste avant de rejoindre les plumes d’autruche. Une fois revenu à la couronne en autruche, coupez un des deux bouts de fil, de préférence celui situé près de la hampe en face de vous. Vous aurez alors un bout de fil pendant en ligne avec les franges de paon.

Coupez maintenant la partie d’en bas de ce bout de fil pour qu’il soit de même longueur que la tige des franges de paon, attachez une pince à hackle au bout pour les retenir ensemble et passez vos doigts de haut en bas (stroke) le long des franges de paon pour dégager les barbules. Enroulez ensuite les franges en les « twistant » avant chaque tour. En faisant ainsi, ils se placeront mieux et seront encore plus solides pour la pêche. Allez-y doucement avec le premier tour, car les franges sont plus délicates à la pointe qu’à la base. Notez que si vous attachez les franges de paon par la base, elles auront tendance à s’aplatir lors d’un enroulement « twisté ».


Enroulez la laminette argent en faisant cinq tours équidistants comme il a été fait pour la partie arrière.

Attachez le hackle spey par la pointe, faites une collerette, puis rabattez les fibres vers le bas et légèrement vers l’arrière à l’aide du fil de montage.


Terminez la mouche en formant la tête et en la couvrant de deux ou trois couches de laque claire.


Photo de la mouche à la lumière du jour pour mieux faire voir les couleurs de la mouche.

Références

» Photos/Montage Claude Hamel.
» Québec Pêche.

Page 4 sur 4Suivant