Mouches du Monde par Michel Paquin

     Allons faire un bond vers la France; plus précisément en Bretagne, où l'on retrouve une des plus populaires et anciennes maisons de fabrication de mouches: la maison «RAGOT».

     Loudéac, au coeur de la Bretagne, est entouré d'un réseau serré de rivières; le Lié, l’Oust, le Ninian, la Sarre, le Blavet...

     Des Anglais venaient depuis le XIXème siècle, chaque saison pour y pêcher la truite à la mouche. Comme on a pu s'y attendre les Bretons se mirent eux aussi à cette pêche.

     Un pharmacien de Loudéac du nom de Eugène Ragot créa vers 1910 une mouche noyée la «Poil de lièvre». Cette excellente mouche fut utilisée dans toute la Bretagne. Puis, vers 1955, son fils André Ragot mit à profit la version nymphe et créa la «Poil de lièvre nymphe» qui, elle aussi, devint très meurtrière, surtout dans les «chalk streams».

     Ces deux mouches se retrouvent dans la collection Ragot. En voici les patrons:

POILS DE LIEVRE (noyée)

POILS DE LIEVRE (noyée)
Hameçon : N° 12
Tag : Floss orange
Corps : En poils de lièvre effiloché avec une aiguille
Hackle : Gris cendré attaché en collerette.

POILS DE LIEVRE (nymphe)

POILS DE LIEVRE (nymphe)
Hameçon: N° 12 16
Queue : Fibres de hackle gris cendré
Corps: Lesté ou non de fil de cuivre recouvert en arrière de laine vert-amande et en avant pour représenter le thorax, de fourrure de lièvre.

références

» Par: Michel Paquin
» Atossement Votre Été 1987.

Page 34 sur 42