Mouches pour la Pêche du Saumon par Gilles Aubert

     En 2004 plusieurs pêcheurs de saumon atlantique ont connu du succès, particulièrement ceux qui ont fréquenté les rivières du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Ainsi, compte tenu des montaisons assez nombreuses de grands saumons dans plusieurs rivières, il y a fort à parier que plus de pêcheurs à la mouche taquineront Salmo salar en 2005. Sachant qu'il n'est pas facile pour un débutant de sélectionner des artificielles pour leurrer ce poisson, des lecteurs du magazine m'ont demandé d'établir une liste de mouches parmi les plus productives.

Mouches pour la pêche du saumon
     En compagnie d'André-A Bellemare et de Gérard Bilodeau, j'ai écrit un livre sur la pêche du saumon atlantique dans lequel un chapitre est consacré au choix de la mouche. Malheureusement, tous les exemplaires ayant été vendus, on ne le retrouve plus en librairie. Pour vous aider à faire le choix de vos mouches, sachez qu'on se sert de mouches noyées et sèches pour récolter du saumon.

     Les noyées étant conçues pour caler sous le film de l'eau, elles sont montées sur des hameçons simples et doubles, les plus utilisées ayant une aile en poils. Quant au choix de la grosseur de la mouche, il dépend notamment des conditions d'eau, la hauteur de la colonne d'eau, la température de l'eau et la vitesse du courant étant les plus importantes. Ainsi, dans les eaux rapides les pêcheurs expérimentés attachent au bas de ligne une mouche plus grosse, et plus l'eau ralentit plus ils en diminuent la grosseur.

     Quant aux mouches sèches, elles sont montées sur des hameçons simples faits d'acier fort mais léger, les hameçons n° 2 et 4 étant les plus utilisés. La flottabilité de la mouche sèche étant l'une de ses caractéristiques, elle doit être construite avec des hackles de bonne qualité pour obtenir cette portance sur l'eau. Cependant, si le corps est fait avec des poils creux (caribou, chevreuil), la qualité du hackle a moins d'importance.

     Il existe des milliers de modèles de mouches noyées et sèches. Avec l'expérience je me suis rendu compte, tout comme la plupart des saumoniers, qu'il n'est pas nécessaire d'apporter plusieurs boîtes à mouches pour leurrer Salar. Si vous employez la bonne technique de pêche, vous pouvez très bien vous débrouiller avec la douzaine de modèles de mouches suivants montés sur des hameçons de différentes grosseurs : Black Dose, Blue Charm, Butterfly, Cosseboom, Magog Smelt, Mickey Finn, L'Inconnue, Rusty Rat, Silver Rat, Skunk, ainsi que L'Oiseau Blanc et L'Oiseau Brun. Cependant, n'hésitez pas à demander aux pêcheurs expérimentés qui fréquentent souvent la rivière et aux marchands locaux pour connaître les modèles les plus productifs.

Références

» Texte & Photo: Gilles Aubert (Mars 2005).
» Magazine Sentier Chasse & Pêche.

Page 7 sur 7Suivant