La Rivière Petit-Saguenay; La Belle du Fjord ! par Richard Bernier

    Depuis plus de 150 ans, cette rivière est visitée par les saumoniers recherchant la beauté des paysages, la proximité des centres urbains et les saumons d’une grande combativité.
La Rivière Petit-Saguenay : La Belle du Fjord !
     L’histoire nous révèle que l’exploitation forestière aux environs d’une rivière à saumon au milieu des années 1800 était souvent l’occasion pour louer les droits de pêche aux propriétaires industriels. La rivière Petit-Saguenay n’y a pas fait exception, puisque plusieurs Américains se sont succédé comme uniques utilisateurs de la ressource salmonicole. Ils ont laissé derrière eux une certaine amertume chez les premiers résidents, mais aussi quelques chalets qui font aujourd’hui la fierté des Saguenéens !

     En 1966, la population locale s’est mobilisée pour fonder un organisme visant à assurer la gestion du cours d’eau. Les années 1970 ont vu la rivière atteindre des remontées spectaculaires, mais quelques années plus tard, des statistiques inquiétantes ont permis de constater la fragilité du saumon atlantique. Au milieu des années 1980, un groupe de pêcheurs sportifs, bénévoles du milieu, s’est uni pour prendre en main la protection de la rivière et le site d’hébergement pour en faire, vingt ans plus tard, le joyau de cette petite municipalité. C’est ainsi que la rivière Petit-Saguenay a repris ses lettres de noblesse, pour devenir la Belle du fjord.

l’Association de la rivière Petit-Saguenay
     Aujourd’hui, l’Association de la rivière Petit-Saguenay est l’organisme qui gère la rivière et le site récréopatrimonial. Elle possède cinq chalets d’époque et un camping de 25 emplacements. Le pêcheur au saumon peut parcourir 13 km de rivière et y trouvera 24 fosses. Plusieurs qualifient la rivière de « sportive », puisqu’un sentier pédestre de 3,5 km longe le cours d’eau là où la plupart des meilleures fosses se trouvent. Les pêcheurs peu enclins à la randonnée pédestre devront jouer de chance lors du tirage (48 heures) pour la fosse contingentée no 24 « les chutes Saint-Antoine », l’une des plus connues.

     Avec sa morphologie sinueuse et ses longs rapides, la rivière Petit-Saguenay représente tout un défi pour les saumoniers, même les plus aguerris, aux prises avec un « beau blanc arrivant de la mer » en juin ou juillet, alors que la rivière est encore haute. Vous serez confrontés inévitablement à la force du poisson et à la puissance du courant qui solliciteront tous vos muscles (même ceux depuis longtemps oubliés !) Si votre saumon a le malheur de prendre le « bord d’en bas »… bonne chance! Mais quelle expérience vous vivrez !

la rivière Petit-Saguenay
     Notre organisme offre aux pêcheurs et aux amants de la nature une gamme d’activités. Pensons seulement à la descente de 12 km en canot du secteur amont de la rivière, où la truite est abondante, ou à la randonnée pédestre sur un très beau sentier longeant la rivière et où se trouve une plage grandiose donnant sur le majestueux fjord Saguenay… Puisque le site récréopatrimonial de la rivière Petit-Saguenay n’est situé qu’à 3 km du village, une visite en après-midi au bistro vous permettra de déguster une bonne bière froide et de goûter à la fameuse pizza au saumon fumé. De plus, deux auberges de grande qualité sauront satisfaire les fines bouches avec leur table de haute gastronomie pour vos soirées libres.
les femmes à s’initier à la pêche à la mouche
     Depuis quelques années, une journée de pêche spécialement dédiée à la gent féminine est organisée vers la mi-août sur la rivière Petit-Saguenay. Cette activité a pour but d’amener les femmes à s’initier à la pêche à la mouche et d’y taquiner le roi Salar dans un environnement propice, puisqu’à cette période de l’année, la taille de la rivière permet d’y pêcher facilement. Seulement douze chanceuses pourront profiter de cette journée, les inscriptions se faisant à partir de la mi-juin. Des guides pêcheurs accompagnent les initiées lors de la journée. Et l’activité se termine en beauté avec une l’épluchette de blé d’Inde.

     En 2008, la rivière Petit-Saguenay a connu une excellente saison grâce à une bonne montaison des madeleineaux et des conditions d’eau idéales. Les gestionnaires et les utilisateurs habitués sont confiants pour la saison prochaine et vous invitent à venir découvrir cette belle rivière et le roi Salar dans son royaume !

Références

» Texte & Photos Richard Bernier; Directeur général de l’Association de la Rivière Petit-Saguenay (2009).
» FQSA
Page 18 sur 28