Sommaire
  1. La Hangtime
  2. La Perchaude

La Perchaude

Mouche pour l'achigan

     La plupart des pêcheurs préfèrent capturer un achigan en surface à l'aide d'un bass bug ou d'un popper. Evidemment, voir un achigan éclabousser l'eau en surface n'a rien de pareil.

     Il ne faut cependant pas se limiter uniquement à cette technique. A certains moments, l'achigan n'est pas disposé à monter à la surface. Plusieurs facteurs tels: la température de l'eau, la limpidité ou autres changements atmosphériques peuvent influencer son comportement. D'après mes expériences de pêche à l'achigan, j'ai pu constater à plusieurs reprises ces refus de monter à la surface et cela, même dans des conditions idéales. C'est pourquoi je viens vous parler de cette autre façon de pêcher l'achigan.

     Selon plusieurs auteurs, l'étude des contenu stomacaux d'achigans de différents lacs et rivières où la perchaude était présente, a révélé la présence de plusieurs spécimens de 2 à 3 pouces de long. On sait très bien pe ailleurs que ces petites perchaudes font partie du men du doré et du brochet.

     J'ai choisi de vous présenter un patron créé par Walter E. Seifreid et je peux vous confirmer son efficacité car il m'a procuré de très bons moments de plaisir. Je la pêche avec une soie flottante, si l'eau est peu profonde haute avec une soie à bout calant sur les hauts fonds (6 pieds o moins) près des herbiers ou fonds rocailleux. J'utilise aussi une soie extra-calante pour les endroits profonds t je ramène lentement.

PARTICULARITES:
 
     a) Cette imitation doit être montée sur un hameçon de type Keel et fonctionner à l'envers, pour ce faire, elle doit être lestée de la bonne façon.
     b) Les poils qui forment l'aile ne peuvent s'enrouler autour de l'hameçon.
     c) Il est important d'utiliser un avançon exempt de noeuds, afin d'éviter de s'accrocher aux herbiers ou autres éléments.
     d) Avec une soie flottante, utiliser un avançon de 10 à 12 pieds.
     e) Pour les autres soies, à bout calant ou extra-calante un avançon de 3 à 4 pieds est suffisant.

Parure

HAMEÇON: Mustad 79666, no 2-4-6
FIL: Noir ou brun foncé 6/0
LESTAGE: Fil de plomb médium
QUEUE: Fibres de hackle orange
CORPS: Chenille or ou perle
AILE: Queue de chevreuil jaune
COIFFE: 10 fibres de paon
GORGE: Hackle orange
YEUX: Jaune, centre noir (facultatif)
N.B.: Crayon Pentone noir ou brun foncé pour les rayures.

Étapes:


PHOTO 1: Placer 10 à 15 tours de plomb médium autour de la hampe de l'hameçon (moitié antérieur avant la courbe). Bien couvrir de fil et de Zap a Gap. Attachez les fibres de hackle orange pour former la queue.


PHOTO 2: Inversez l'hameçon. Attachez la chenille au niveau de la queue. Enroulez la chenille vers l'avant en tours serrés jusqu'à de pouce de l'oeil de l'hameçon.


PHOTO 3: Attachez une quantité de poils de queue de chevreuil derrière l'oeil et laissez excéder d'environ 1 à 1 1/4 pouce derrière l'hameçon. Tenez les poils par le bout et bien les étirer. A l'aide d'un crayon Pentone, dessinez des rayures verticales des deux côtés à intervalles réguliers.


PHOTO 4: Attachez les 10 fibres de paon sur le dessus des poils de chevreuil. Elles doivent avoir la même longueur que l'aile. Replacez l'hameçon dans sa position initiale et attachez les fibres de hackle orange qui formeront la gorge. Retournez l'hameçon et formez la tête. Vous pouvez faire un oeil jaune avec centre noir (facultatif).

références

» Photos/Montage Jacques Demers
» SMPM L’Adillon 1995-96.

Page 2 sur 2Suivant