Sommaire
  1. Anecdotes, Gaspé 1989... Un « Grilse » à Partager
  2. A quel Moment les Saumons sont-ils les plus Mordeurs ?
  3. Bataille avec un Saumon avant le Coucher et Combat de Taureaux au Lever
  4. Belle Journée sur la Rivière aux Rochers
  5. Chant dans l’Azur
  6. Cherchez l’Ombre
  7. Choisir la Bonne Sèche
  8. De l’Action sur la Ouelle
  9. Dommage, sa Ténacité l’A Perdu !
  10. Faits Vécus ; Folle Équipée
  11. Homo Sapiens Vs Salmo Salar
  12. Je Pêche, donc Je Suis !
  13. Jour de Première
  14. La Dartmouth: Une rivière Méconnue
  15. La Force du Nombre
  16. Grande ou Petite Mouche?; Grande ou Petite Rivière?
  17. La Matapédia... Ma Rivière Préférée !
  18. La Matapédia... Ma Rivière Préférée ! (suite)
  19. La Matapédia - Plus jamais!
  20. La Moisie Accessible
  21. La Noce Argentée
  22. La George à la Mouche, un Défi de Taille
  23. La Pause-Santé du Docteur SALMO FLY...
  24. La Pêche du Saumon au Printemps au Québec
  25. La Pêche Miraculeuse
  26. La Rivière Trinité, d'Hier à Aujourd'hui
  27. La « Saumonite » Frappe Encore
  28. La Symphonie… Achevé
  29. La Soie, La Marguerite et les Deux Poids Lourds
  30. Le Baiser d’Adieu
  31. Le Dernier de la «Le Four»
  32. Le Premier Saumon de Marina Orsini
  33. Mais t'es un Millionnaire toé...
  34. Mon Premier Saumon au Québec
  35. Mon Premier Saumon sur la Ste-Marguerite
  36. Notes de Voyage au Cours d'une Pêche au Saumon
  37. On ne dira Jamais Assez ce qu'est ce Sport... Un Absolu!
  38. On n’est pas Sérieux, Quand on est Saumonier ?
  39. Pas Croyable mais Vrai !
  40. Pêche à Gué Vs Pêche en Canot
  41. Pêche sur la Grande
  42. Quand le Saumon Mord-il ? (1)
  43. Quand le Saumon Mord-il ? (2)
  44. Quand le Saumon Mord-il ? (3)
  45. Quant l'Illusion Prend la Mouche…
  46. Que peut-il se passer en Gaspésie en 11 jours ?
  47. Saumons sur Petites Mouches et Petits Avançons
  48. Souvenir de Pêche... La Sorcier de la Rivière
  49. S.V.P. Monsieur...
  50. Un Avant-Midi Palpitant
  51. Un Débutant sur la Rivière Matane
  52. Un Géant de la Matapedia
  53. Un Pêcheur Discret est un Pêcheur Chanceux !
  54. Une Combinaison Rare
  55. Une Descente sur la « Patapedia »
  56. Une Fin de Semaine Fructueuse
  57. Une Histoire de Pêche (Vraie) !
  58. Une Journée sans Saumon
  59. Une Partie de Pêche Pénible
  60. Une Triple Félicité

La Dartmouth: Une rivière Méconnue

     Quand l'été arrive, et que les saumoniers remontent frayer avec le bonheur, Gaspé les accueille chaleureusement. Tous sont bienvenus. 

La Dartmouth: Une rivière méconnue
     Il en vient de partout: Montréal, Québec, New York, Paris, etc., et c'est avec joie, que nous, les saumoniers locaux, les retrouvons, afin de partager avec eux nos expériences. Ça donne lieu parfois à des retrouvailles pathétiques, car la saumonite aiguë crée des amitiés solides au fil des ans... surtout si les saumoniers ont comme «première arme» le code d'éthique, indispensable à toute bonne pêche... et toute bonne amitié!

     Gaspé offre trois rivières à nos saumoniers, et ce n'est pas se vanter que de dire qu'elles sont parmi les plus belles au monde. Qui a voyagé un peu en est convaincu. Il y a la Saint-Jean où l'eau est d'une limpidité à vous couper le souffle... à vous donner le goût d'en mettre un peu dans votre verre de gin! Cette rivière est sous la juridiction du MLCP totalement. On peut dire sans risquer de trop se tromper que c'est encore la rivière des Messieurs haut placés! Les meilleures fosses de la rivière sont «réservées» à ceux qui peuvent se les payer... mais cette «injustice» passe presque inaperçue car juste à côté nous avons la York et la Dartmouth qui relèvent de la Zec locale. 

     Cela nous donne la chance d'aller pêcher à des coûts abordables. La rivière York capte l'attention de presque tous les saumoniers... par sa beauté sauvage, ses gros saumons qui souvent dépassent les vingt-cinq livres. C'est la rivière la plus convoitée par les saumoniers. Presque tous les saumoniers consacrent leur temps à la York... «délaissant» la Dartmouth... qui est une oasis de paix sereine! Il est vrai qu'elle est quelque peu moins attrayante que la York au niveau beauté et grosseur de ses saumons... mais l'oasis de paix qu'on y retrouve compense largement. J'ai bien dit qu'elle était quelque peu moins attrayante que la York... mais qui sait regarder correctement, l'oeil est toujours réjoui quand même!

La Dartmouth: Une rivière méconnue
Les secteurs de la Dartmouth

     La Dartmouth est divisée en trois secteurs. Les secteurs 1 et 3 ont un nombre de perches illimitées; perches accessibles à un coût fort raisonnable: 20 piastres par jour pour les membres et 25 pour les non-membres. Le secteur un de la rivière offre une qualité de pêche fort respectable en juin et juillet. Je conseille les fosses suivantes: Adam's, Fortin, Petite Fourche et home. Ce sont là d'admirables fosses à saumons où des captures se font fréquemment. Puis il y a le secteur 3 qui commence à donner de bons résultats vers la fin juin. J'y conseille les fosses suivantes: Breeder, Big Salmon Hole, Johson Island, et Post Brook. Ce sont là également d'admirables fosses où bien des captures se font. Sur le secteur trois la Breeder est sans doute la plus reconnue... on peut y pêcher et voir des centaines de saumons sous nos yeux. Ça fait battre le coeur un peu plus rapidement. Pour qui a vu la Breeder en juillet... le souvenir est tenace!

     Pour ce qui est du secteur 2, il est contingenté à 6 perches par jour. Il en coûte quarante piastres pour les membres et quarante-cinq piastres pour les non-membres. C'est sans doute le meilleur secteur de toute la rivière. De toute la rivière... et presque de tout le Québec!

La Dartmouth: Une rivière méconnue
     Le secteur est constitué des fosses: Gorge, Ladder, Tent, Rock, et des Steps. Gorge et Steps sont des fosses peu fréquentées car difficiles d'accès... mais pour qui se débrouille pour s'y rendre les résultats sont souvent étonnants! Ce sont de bonnes fosses malgré une certaine difficulté d'accès. Les pêcheurs concentrent surtout leur énergie sur les fosses: Ladder, Tent, Rock. Ces trois fosses sont faciles d'accès et donnent toujours de fort bons résultats. A elles seules ces trois fosses constituent environ la moitié du rendement global de la rivière. Le saumon qu'on y pêche varie entre 5 et 30 livres. Il y en a de toutes les grosseurs, en juin, juillet et août. 

     La reine des fosses pour le roi de nos eaux est la Ladder sur le secteur 2. Tous les saumoniers qui y ont déjà mis les pieds peuvent en témoigner. Il va s'en dire que la rotation est de rigueur sur cette fosse comme sur les autres. Parfois certains saumoniers ont tendance à l'oublier... et ça gâche quelque peu le plaisir que de devoir rappeler un saumonier à l'ordre.

Les réservations

     Pour les secteurs 1 et 3 on peut réserver n'importe quand durant la saison estivale, le nombre de perches y étant illimitées. Le secteur 2 quant à lui offre deux perches quarante-huit heures à l'avance durant la saison estivale, et il y a les réservations téléphoniques d'hiver (troisième semaine de mars habituellement). Le tout, en général, est un modèle d'équité pour tous, et la Zec à ce niveau fait de l'excellent travail. On y est servi par un personnel accueillant, chaleureux, compétent. Le gérant Paul-Emile Roy est une institution chez nous.

La Dartmouth: Une rivière méconnue
Les mouches

     Souvent la mouche à l'eau est affaire personnelle... mais mon «expérience» de la Dartmouth me permet de croire que certaines mouches y sont plus efficaces que d'autres. Chaque rivière a ses mouches préférées et la Dartmouth ne fait pas exception à la règle. Voici ce que je conseille, «bien humblement», aux saumoniers qui auraient l'intention de venir tenter leur chance sur la Dartmouth (ceci par ordre de «préférence»):

     - A) Black Dose, la mouche par excellence! Je m'en sers indifféremment par temps clair ou sombre... quoique la règle de base veut qu'on s'en serve par temps plutôt sombre. Pour ma part... j'ai fait des captures en plein soleil avec la Black Dose!

     - B) La green Cosseboom, une superbe mouche! Les saumons en sont friands.
     - C) La Rusty Rat, mouche qui a toutes les qualités... toute ma confiance.
     - D) La Silver Rat, mouche du soleil!
     - E) La Mickey Finn, curieuse petite mouche qui parfois leurre le sau¬mon par un soleil ardent.
     - F) L'Orange Blossom... en «désespoir» de cause parfois.

     Ce sont là les mouches dont je me sers presque exclusivement, et qui me font récolter ma part de saumons chaque été. Pour ce qui est de la grosseur, j'y vais presque tout le temps avec du numéro 4 ou 6, même quand l'eau est haute. Mon expérience m'a montré que ces grosseurs de mouches suffisaient. Parfois un numéro 2 n'est pas à dédaigner, surtout au tout début de la pêche, mais ma confiance se porte davantage sur les 4 et 6.

     La Dartmouth: une oasis de paix!

     Pour qui aime un milieu calme, beau, peu achanlandé, la Dartmouth est l'endroit tout désigné. On ne s'y bouscule à peu près jamais... souvent on fait trois quatre fosses sans rencontrer un seul saumonier! Même sur le secteur 2 on ne se bouscule que rarement, car les saumoniers y font leur capture «rapidement» laissant l'endroit tranquille pour des «paresseux» comme moi... qui aime prendre leur temps, se détendre. Tenez... j'y pense... tout d'un coup que mon article ferait «courrir» d'autres saumoniers? C'est un risque à prendre!

référence

» Par Denis Saint-Yves
» Potos Denis Saint-Yves
» Salmo Salar #3, Sept., Oct., Nov., Déc., 1985.
Page 14 sur 60