Sommaire
  1. Anecdotes, Gaspé 1989... Un « Grilse » à Partager
  2. A quel Moment les Saumons sont-ils les plus Mordeurs ?
  3. Bataille avec un Saumon avant le Coucher et Combat de Taureaux au Lever
  4. Belle Journée sur la Rivière aux Rochers
  5. Chant dans l’Azur
  6. Cherchez l’Ombre
  7. Choisir la Bonne Sèche
  8. De l’Action sur la Ouelle
  9. Dommage, sa Ténacité l’A Perdu !
  10. Faits Vécus ; Folle Équipée
  11. Homo Sapiens Vs Salmo Salar
  12. Je Pêche, donc Je Suis !
  13. Jour de Première
  14. La Dartmouth: Une rivière Méconnue
  15. La Force du Nombre
  16. Grande ou Petite Mouche?; Grande ou Petite Rivière?
  17. La Matapédia... Ma Rivière Préférée !
  18. La Matapédia... Ma Rivière Préférée ! (suite)
  19. La Matapédia - Plus jamais!
  20. La Moisie Accessible
  21. La Noce Argentée
  22. La George à la Mouche, un Défi de Taille
  23. La Pause-Santé du Docteur SALMO FLY...
  24. La Pêche du Saumon au Printemps au Québec
  25. La Pêche Miraculeuse
  26. La Rivière Trinité, d'Hier à Aujourd'hui
  27. La « Saumonite » Frappe Encore
  28. La Symphonie… Achevé
  29. La Soie, La Marguerite et les Deux Poids Lourds
  30. Le Baiser d’Adieu
  31. Le Dernier de la «Le Four»
  32. Le Premier Saumon de Marina Orsini
  33. Mais t'es un Millionnaire toé...
  34. Mon Premier Saumon au Québec
  35. Mon Premier Saumon sur la Ste-Marguerite
  36. Notes de Voyage au Cours d'une Pêche au Saumon
  37. On ne dira Jamais Assez ce qu'est ce Sport... Un Absolu!
  38. On n’est pas Sérieux, Quand on est Saumonier ?
  39. Pas Croyable mais Vrai !
  40. Pêche à Gué Vs Pêche en Canot
  41. Pêche sur la Grande
  42. Quand le Saumon Mord-il ? (1)
  43. Quand le Saumon Mord-il ? (2)
  44. Quand le Saumon Mord-il ? (3)
  45. Quant l'Illusion Prend la Mouche…
  46. Que peut-il se passer en Gaspésie en 11 jours ?
  47. Saumons sur Petites Mouches et Petits Avançons
  48. Souvenir de Pêche... La Sorcier de la Rivière
  49. S.V.P. Monsieur...
  50. Un Avant-Midi Palpitant
  51. Un Débutant sur la Rivière Matane
  52. Un Géant de la Matapedia
  53. Un Pêcheur Discret est un Pêcheur Chanceux !
  54. Une Combinaison Rare
  55. Une Descente sur la « Patapedia »
  56. Une Fin de Semaine Fructueuse
  57. Une Histoire de Pêche (Vraie) !
  58. Une Journée sans Saumon
  59. Une Partie de Pêche Pénible
  60. Une Triple Félicité

On ne dira Jamais Assez ce qu'est ce Sport... Un Absolu!

     Je viens de terminer ma saison de pêche avec un saumon de 27 livres sur la fosse Ferme-ta-gueule, rivière York. Quelle joie! On ne dira jamais assez ce qu'est ce sport... un Absolu! Un Absolu pour lequel il vaut la peine de se battre sans relâche. La saison, partout, a été bonne. Les montaisons ont été satisfaisantes, au-delà de nos espérances. Mais... cela ne doit pas nous endormir, nous faire oublier les années de vache maigre que nous avons traversées à regret. Il faut être vigilants, et ne pas laisser le gouvernement canadien se frotter la bedaine avec l'année 86. Il faut continuer à insister auprès de gouvernement canadien afin que les années futures ressemblent à l'année 86, et si possible, qu'elles soient encore meilleures! Ce n'est qu'à ce prix que nous pourrons «nous reposer».

On ne dira Jamais Assez ce qu'est ce Sport... Un Absolu!
     La Matane... vous connaissez? Merveilleuse rivière! Je l'ai visitée quelque peu cet été, juste pour voir. Merveilleuse rivière... tout à fait merveilleuse! Mais... quelle ne fut pas ma stupéfaction d'apprendre que le gros des captures se faisait directement en ville, en bas du pont, et que les touristes n'étaient pas toujours les bienvenus sur cette partie de la rivière, une des meilleures. J'ai laissé ma perche dans mon camion... vous pensez bien! Je ne suis pas du genre à jouer des coudes sur une fosse à saumon, car pour moi la pêche est avant tout une détente, et lorsque ça sent la bisbille je préfère m'abstenir. En té cas...

     La rivière Madeleine... vous connaissez? Merveilleuse rivière! J'y ai péché cet été en compagnie d'un ami qui la connaît comme le fond de sa poche. Les premiers dix milles de la rivière (les meilleures fosses y sont) appartiennent à la compagnie Domtar. C'est privé! Il me semble que la compagnie Domtar devrait avoir la décence d'émettre quelques passes par jour, pour les saumoniers des environs... car c'est un secret de polichinelle de dire que la colère gronde dans ce coin-là. Exemple... mon beau-frère habite à deux pas de la rivière... et il doit se contenter de regarder les messieurs pêcher, eux qui n'y viennent que quelques semaines par été. Lui... est là toute l'année, et quand le saumon remonte «dans sa cour» il ne peut aller s'en chercher un. Ça appartient aux gros bonnets de la Domtar!

     C'est là une situation, qui, pour ma part, me semble intolérable. Quelques passes journalières seraient le bienvenu, et feraient diminuer le grondement de colère. Après les dix premiers milles de la rivière (les meilleurs), il y a une passe migratoire située au Grand-Sault. Cette année, au-delà de 700 saumons ont emprunté la passe migratoire pour se répartir sur les frayères du haut de la rivière. Cette partie de la rivière est accessible au grand public gratuitement. Seul le permis saisonnier est requis sur cette partie de la Madeleine. C'est là que mon ami et moi avons été faire notre pêche. Nous avons eu de bons résultats, mon ami connaissant le haut de la rivière comme le fond de sa poche. Cependant, nous n'avons pas vu de grand rassemblement de saumons dans les fosses. 5 saumons dans une fosse, 10 dans l'autre. 2 dans une autre, etc.. Pourtant il est censé y avoir 700 saumons sur cette partie de la Madeleine, si bien qu'on aurait été en droit de voir quelques rassemblements respectables. Mais... rien! Quelques saumons ici et là tout au plus. De deux choses l'une: ou bien ils remontent le courant terriblement vite pour aller se perdre dans le sanctuaire, ou bien ils sont braconnés à tour de bras. Selon mon ami, il n'est pas impossible qu'ils soient braconnés à tour de bras, car le gardiennage sur cette partie de la rivière laisse à désirer. Nous y avons passé deux jours sans voir l'ombre d'un garde-pêche. Est-ce hasard? Est-ce là la coutume? Toujours est-il qu'on aurait pu vider les fosses sans être le moindrement dérangés. Mon ami m'assure que les braconniers peuvent opérer en haut de la rivière presque en toute quiétude. Seule la présence des pêcheurs sportifs les éloignent quelque peu. Tant qu'au gardiennage, m'assure-t-il, il n'est pas assez soutenu. Le MLCP devrait augmenter de façon significative sa présence sur cette partie de la rivière. Ou encore, pourquoi ne pas «donner» cette partie de la rivière à la ZEC York-Dartmouth, qui fait toujours de l'excellent travail au niveau protection du saumon. C'est là une belle solution. Notre ZEC n'en serait que plus forte au niveau rayonnement national, et, international.

     Je le répète (je crois beaucoup à la répétition), si nous voulons des statistiques justes au niveau du saumon, permettons que les petits saumons de moins de 5 livres ne soient pas inclus dans la limite saisonnière. Le MLCP pourrait inclure 3 étiquettes de couleur différente des bleues, pour les petits saumons (grealse). J'en connais plus d'un qui mangerait sa casquette s'il savait le nombre «impressionnant» de petits saumons qui sont passés en dessous de la table, qui sont invisibles au niveau des statistiques. Cela fausse les statistiques. Qui de nous va blâmer sévèrement un saumonier (qui paye le fort prix) de vouloir prendre au minimum un saumon adulte (6 livres et plus) dans sa journée de pêche? Pour ma part, j'ai capturé deux petits saumons de moins de cinq livres. Je ne les ai pas cachés, je les ai remis tout simplement à l'eau... mais je ne suis pas prêt à jurer que ma journée s'est terminée là! Il faut être logique dans cette histoire. Voir sa journée terminée à 6 heures du matin pour un tout petit saumon, ça frise l'indécence... surtout quand on sait ce qu'il en coûte pour pêcher! Les miens je les ai remis à l'eau, mais je sais pertinemment bien qu'il s'en passe sous la table. J'en connais qui seraient étonnés de savoir combien!

     Je tiens à féliciter le ministre Yvon Picotte pour l'excellent travail qu'il effectue au sein du MLCP. Avec lui, on a enfin l'impression que des jours meilleurs attendent les saumoniers. Il est un homme de qui on peut attendre beaucoup. Depuis qu'il est là, les défenseurs acharnés de la ressource saumon respirent plus à l'aise. Monsieur Picotte dès le point de départ a augmenté le budget des piscicultures pour la production déjeunes saumoneaux. Qui plus est, il promet des amendes plus sévères pour les braconniers. Il a du panache ce ministre!

référence

» Par Denis Saint-Yves
» Salmo Salar #6, Novembre, Décembre 1986.
Page 37 sur 60