Sommaire
  1. Anecdotes, Gaspé 1989... Un « Grilse » à Partager
  2. A quel Moment les Saumons sont-ils les plus Mordeurs ?
  3. Bataille avec un Saumon avant le Coucher et Combat de Taureaux au Lever
  4. Belle Journée sur la Rivière aux Rochers
  5. Chant dans l’Azur
  6. Cherchez l’Ombre
  7. Choisir la Bonne Sèche
  8. De l’Action sur la Ouelle
  9. Dommage, sa Ténacité l’A Perdu !
  10. Faits Vécus ; Folle Équipée
  11. Homo Sapiens Vs Salmo Salar
  12. Je Pêche, donc Je Suis !
  13. Jour de Première
  14. La Dartmouth: Une rivière Méconnue
  15. La Force du Nombre
  16. Grande ou Petite Mouche?; Grande ou Petite Rivière?
  17. La Matapédia... Ma Rivière Préférée !
  18. La Matapédia... Ma Rivière Préférée ! (suite)
  19. La Matapédia - Plus jamais!
  20. La Moisie Accessible
  21. La Noce Argentée
  22. La George à la Mouche, un Défi de Taille
  23. La Pause-Santé du Docteur SALMO FLY...
  24. La Pêche du Saumon au Printemps au Québec
  25. La Pêche Miraculeuse
  26. La Rivière Trinité, d'Hier à Aujourd'hui
  27. La « Saumonite » Frappe Encore
  28. La Symphonie… Achevé
  29. La Soie, La Marguerite et les Deux Poids Lourds
  30. Le Baiser d’Adieu
  31. Le Dernier de la «Le Four»
  32. Le Premier Saumon de Marina Orsini
  33. Mais t'es un Millionnaire toé...
  34. Mon Premier Saumon au Québec
  35. Mon Premier Saumon sur la Ste-Marguerite
  36. Notes de Voyage au Cours d'une Pêche au Saumon
  37. On ne dira Jamais Assez ce qu'est ce Sport... Un Absolu!
  38. On n’est pas Sérieux, Quand on est Saumonier ?
  39. Pas Croyable mais Vrai !
  40. Pêche à Gué Vs Pêche en Canot
  41. Pêche sur la Grande
  42. Quand le Saumon Mord-il ? (1)
  43. Quand le Saumon Mord-il ? (2)
  44. Quand le Saumon Mord-il ? (3)
  45. Quant l'Illusion Prend la Mouche…
  46. Que peut-il se passer en Gaspésie en 11 jours ?
  47. Saumons sur Petites Mouches et Petits Avançons
  48. Souvenir de Pêche... La Sorcier de la Rivière
  49. S.V.P. Monsieur...
  50. Un Avant-Midi Palpitant
  51. Un Débutant sur la Rivière Matane
  52. Un Géant de la Matapedia
  53. Un Pêcheur Discret est un Pêcheur Chanceux !
  54. Une Combinaison Rare
  55. Une Descente sur la « Patapedia »
  56. Une Fin de Semaine Fructueuse
  57. Une Histoire de Pêche (Vraie) !
  58. Une Journée sans Saumon
  59. Une Partie de Pêche Pénible
  60. Une Triple Félicité

S.V.P. Monsieur...

     La pêche au saumon permet à ses adeptes de vivre toutes sales d'expériences. Qu'on pense à la sèche qu'on a enlevée de la gueule d'un gros saumon au moment où il la prenait, à une glissade qui a empli la botte pantalon d'une belle eau glacée, au café-brandy pris à l'aurore, au combat mémorable qui nous a livré un vingt livres, aux rencontres fortuites le long de la rivière, au gros saumon qui a passé à travers les mailles éventées de l'épuisette, au saumon remis délicatement à l'eau, au violent orage passé sous l'épinette, à l'exploration d'un nouveau secteur de pêche, aux multiples aventures qui se présentent lors d'une saison de pêche et le désir de retourner pêcher le saumon refait surface, même en hiver.

S.V.P. Monsieur...
     J'ai découvert depuis quelques années une autre façon agréable de vivre le long de la rivière, soit en servant de guide à un ou plusieurs pêcheurs. Il serait fastidieux de décrire la nature des différents besoins et la diversité des tempéraments des pêcheurs qui prennent un guide. Permettez-moi cependant de vous faire partager une expérience vécue avec un client. Comme vous le constaterez, le guide passe parfois par une gamme d'émotions qu'il ne pourrait se procurer comme pêcheur.

     J'accompagnais ce jour-là un pêcheur qui n'avait à son crédit que quelques jours de pêche répartis sur deux ans. Son bilan de novice à la pêche au saumon ne montrait aucune capture. Dès le départ, je lui fais quelques suggestions pour améliorer les lancers. Content de ses progrès rapides, le débutant "allonge" la soie et... s'attrape lui-même, la petite noyée à hameçon double est bien plantée dans sa joue droite. Le pêcheur est inquiet; je coupe l'avançai, attache une autre mouche et lui recommande de terminer la passe qu'il avait entrepris avant de se rendre à l'hôpital. Il s'exécute avec prudence puis, quelques heures plus tard, quitte la clinique externe de bonne humeur avec un petit diachylon sur la joue.

     De retour à la rivière, le pêcheur reprend son activité en utilisant la sèche, cette fois. Un saumon tente de gober l'artificielle mais le réflexe incontrôlé du saumonier arrache la proie de la surface de l'eau. "Monsieur, dis-je, il faut laisser le temps au saumon de bien prendre la mouche..." Un peu exaspéré par sa déveine, le pêcheur commence à fouetter avec rage. Lorsque la canne voyage dans un sens, la mouche voyage dans l'autre en décrivant un arc de cercle pas très rassurant. Je surplombe la scène et ne peut m'empêcher de sourire devant le spectacle. Face à la difficulté, le pêcheur accélère le mouvement de l'avant-bras, le surdosage du balancier propulse la soie dans une danse désordonnée... et la mouche s'accroche dans un anneau de l'engin emballé; je commence à faiblir du genou et de la gorge. A chaque mouvement précipité de la canne, la soie, captive à ses deux extrémités, s'enroule autour du pêcheur; d'abord les jambes, les cuisses, puis tout le corps avant d'encercler sa tête en lui passant sous le nez. Le pêcheur est maintenant ficelé comme un jambon prêt pour la cuisson. Je suis à genoux, les yeux pleins d'eau, me tient les côtes, je n'en peux plus et ne peux émettre aucun son autre que celui d'un étouffement de rire. Rassemblant le peu d'énergie qui me reste je peux finalement dire: "S'il-vous-plaît, monsieur, excusez-moi... donnez-moi quelques minutes et je vais vous libérer" avant de tomber dans des convulsions hilarantes qui ont pour effet de dérider le jambon, pardon, le pêcheur. Lui aussi comprend maintenant le comique de la situation et accepte mon incontrôlable crise de rire; il se permet même de rire doucement de lui-même...

     Libéré de sa fâcheuse position et de ses émotions stressantes de la journée, le saumonier détendu reprend, sur une autre fosse, son activité et... le gros streamer utilisé fait lever un saumon qui suit la mouche sur quelques pieds mais ne la saisit pas. Le pêcheur n'a rien vu et se prépare à descendre de quelques pas. De la main, je lui indique de ne pas bouger et vais le trouver, récupère la soie sans la bobiner, enlève le streamer, attache une mouche de même couleur mais plus petite et demande au pêcheur de faire un lancer avec six pieds de soie en moins, puis un autre avec trois pieds de soie en moins et un dernier avec la même longueur que lors de la levée du saumon. Au dernier lancer, salar sort de l'ombre, accélère, gobe la mouche et plonge vers les profondeurs. Vingt minutes plus tard, la chaude poignée de main du guide accentue l'état de satisfaction du pêcheur; les deux compères d'un jour sont, chacun à leur façon, comblés par cette journée fertile en émotions de toutes sortes. Bien sûr, les journées de pêche ne se terminent pas toujours sur une note aussi heureuse, quoique l'équipe "pêcheur - bon guide" réussi très souvent à tirer les marrons du feu.

référence

» Texte et photos Clermont Grand'Maison
» Salmo Salar #29, Hiver, Décembre 1992.
Page 49 sur 60