Sommaire
  1. Anecdotes, Gaspé 1989... Un « Grilse » à Partager
  2. A quel Moment les Saumons sont-ils les plus Mordeurs ?
  3. Bataille avec un Saumon avant le Coucher et Combat de Taureaux au Lever
  4. Belle Journée sur la Rivière aux Rochers
  5. Chant dans l’Azur
  6. Cherchez l’Ombre
  7. Choisir la Bonne Sèche
  8. De l’Action sur la Ouelle
  9. Dommage, sa Ténacité l’A Perdu !
  10. Faits Vécus ; Folle Équipée
  11. Homo Sapiens Vs Salmo Salar
  12. Je Pêche, donc Je Suis !
  13. Jour de Première
  14. La Dartmouth: Une rivière Méconnue
  15. La Force du Nombre
  16. Grande ou Petite Mouche?; Grande ou Petite Rivière?
  17. La Matapédia... Ma Rivière Préférée !
  18. La Matapédia... Ma Rivière Préférée ! (suite)
  19. La Matapédia - Plus jamais!
  20. La Moisie Accessible
  21. La Noce Argentée
  22. La George à la Mouche, un Défi de Taille
  23. La Pause-Santé du Docteur SALMO FLY...
  24. La Pêche du Saumon au Printemps au Québec
  25. La Pêche Miraculeuse
  26. La Rivière Trinité, d'Hier à Aujourd'hui
  27. La « Saumonite » Frappe Encore
  28. La Symphonie… Achevé
  29. La Soie, La Marguerite et les Deux Poids Lourds
  30. Le Baiser d’Adieu
  31. Le Dernier de la «Le Four»
  32. Le Premier Saumon de Marina Orsini
  33. Mais t'es un Millionnaire toé...
  34. Mon Premier Saumon au Québec
  35. Mon Premier Saumon sur la Ste-Marguerite
  36. Notes de Voyage au Cours d'une Pêche au Saumon
  37. On ne dira Jamais Assez ce qu'est ce Sport... Un Absolu!
  38. On n’est pas Sérieux, Quand on est Saumonier ?
  39. Pas Croyable mais Vrai !
  40. Pêche à Gué Vs Pêche en Canot
  41. Pêche sur la Grande
  42. Quand le Saumon Mord-il ? (1)
  43. Quand le Saumon Mord-il ? (2)
  44. Quand le Saumon Mord-il ? (3)
  45. Quant l'Illusion Prend la Mouche…
  46. Que peut-il se passer en Gaspésie en 11 jours ?
  47. Saumons sur Petites Mouches et Petits Avançons
  48. Souvenir de Pêche... La Sorcier de la Rivière
  49. S.V.P. Monsieur...
  50. Un Avant-Midi Palpitant
  51. Un Débutant sur la Rivière Matane
  52. Un Géant de la Matapedia
  53. Un Pêcheur Discret est un Pêcheur Chanceux !
  54. Une Combinaison Rare
  55. Une Descente sur la « Patapedia »
  56. Une Fin de Semaine Fructueuse
  57. Une Histoire de Pêche (Vraie) !
  58. Une Journée sans Saumon
  59. Une Partie de Pêche Pénible
  60. Une Triple Félicité

De l’Action sur la Ouelle

     Par un beau vendredi après-midi du début de juillet, je me rends à Québec visiter ma copine. En passant par Saint-Pacôme, je décide de faire une pause, histoire d'aller voir comment s'annonce la saison de pêche 1994 sur la rivière Ouelle.

De l’Action sur la Ouelle
     Je file donc jusqu'à la fosse « la cavée ». Une fois sur place, quel spectacle ! Seulement quatre pêcheurs se partagent la fosse et les saumons marsouinent presque sans arrêt. D'ailleurs, en une demi-heure, au moins deux saumons seront manqués à la sèche et une dizaine d'autres manifesteront leur présence d'une quelconque façon. Je commence donc à regretter de ne pas avoir amené ma canne. Mais c'est que partie remise, puisque je compte revenir le lundi suivant, jour de congé pour moi.

Lundi suivant, 6 heures du matin

     Je monte dans ma camionnette et je vérifie si j'ai toutes les pièces de mon précieux équipement. Bottes, cannes, moulinets, mouches, veste de pêche et queutard, ça semble complet et je suis prêt à partir. Tout au long des 60 kilomètres me séparant de Saint-Pacôme, je ne cesse de penser à la première tirette de la saison qui viendra peut-être lors de cette première journée de pêche...

     Après être passé par le poste d'accueil pour obtenir mes permis et droits d'accès, je me rends à la fosse « la cavée ». À mon arrivée au bord de la fosse, un des pêcheurs me dit que trois saumons ont déjà été pris dans la fosse depuis les premières lueurs du jour. J'ai donc de plus en plus hâte de lancer ma première mouche. Finalement, mon tour arrive.

De l’Action sur la Ouelle
     Malheureusement, mon premier saumon de la saison ne se manifestera pas lors de cette première passe, ni lors de la deuxième d'ailleurs. Comme il n'y a plus qu'un seul pêcheur sur l'autre rive de la rivière, je décide d'aller y tenter ma chance après cette deuxième rotation. J'embarque donc dans le chaland. J'installe un beau « Muddler » sur ma ligne à bout calant, puis je commence à couvrir la fosse. Quelques lancers plus tard, un grand coup vient me prouver que j'ai choisi la bonne mouche. Après dix minutes, en effet, mon premier saumon de la saison de même que mon premier sur la Ouelle gît sur le bord de la rivière. Un madeleineau de cinq livres. Comme il ne dépasse pas 63 cm, je peux continuer à pêcher. Je traverse donc la rivière, puis je reprends ma place dans la rotation.

     Le « Muddler » m'ayant déjà porté chance aujourd'hui, je décide de le laisser sur ma ligne. Ce sera là aussi un bon choix puisque je n'ai eu qu'une quinzaine de lancers à faire avant d'engager à nouveau le combat. J'ose espérer que ce saumon-ci sera plus gros que le premier... mais ce n'est pas le cas. C'est aussi un castillon. Malgré tout, comme c'est la première journée de la saison, je suis évidemment satisfait. À onze heures, je suis de retour chez moi avec deux beaux saumons. Ces deux saumons seront d'ailleurs un argument suffisant pour convaincre mon père de m'accompagner le jeudi suivant.

Jeudi, 5 heures du matin

     À notre arrivée à « la cavée », un des pêcheurs m'apprend que, le lundi où je suis allé, il s'est pris 11 saumons, seulement dans « la cavée ». Malheureusement, les conditions d'eau d'aujourd'hui sont beaucoup moins bonnes que celles du lundi. Mon père réussira quand même à tromper la vigilance d'un beau saumon de sept livres.

     En somme, même si on y capture beaucoup de madeleineaux, la rivière Ouelle est une belle rivière à découvrir, surtout si l'eau est haute pendant votre séjour.

référence

» Texte et photos Christian Landry
» Salmo Salar #41, Hiver 1995.

Page 8 sur 60