Sommaire
  1. Anecdotes, Gaspé 1989... Un « Grilse » à Partager
  2. A quel Moment les Saumons sont-ils les plus Mordeurs ?
  3. Bataille avec un Saumon avant le Coucher et Combat de Taureaux au Lever
  4. Belle Journée sur la Rivière aux Rochers
  5. Chant dans l’Azur
  6. Cherchez l’Ombre
  7. Choisir la Bonne Sèche
  8. De l’Action sur la Ouelle
  9. Dommage, sa Ténacité l’A Perdu !
  10. Faits Vécus ; Folle Équipée
  11. Homo Sapiens Vs Salmo Salar
  12. Je Pêche, donc Je Suis !
  13. Jour de Première
  14. La Dartmouth: Une rivière Méconnue
  15. La Force du Nombre
  16. Grande ou Petite Mouche?; Grande ou Petite Rivière?
  17. La Matapédia... Ma Rivière Préférée !
  18. La Matapédia... Ma Rivière Préférée ! (suite)
  19. La Matapédia - Plus jamais!
  20. La Moisie Accessible
  21. La Noce Argentée
  22. La George à la Mouche, un Défi de Taille
  23. La Pause-Santé du Docteur SALMO FLY...
  24. La Pêche du Saumon au Printemps au Québec
  25. La Pêche Miraculeuse
  26. La Rivière Trinité, d'Hier à Aujourd'hui
  27. La « Saumonite » Frappe Encore
  28. La Symphonie… Achevé
  29. La Soie, La Marguerite et les Deux Poids Lourds
  30. Le Baiser d’Adieu
  31. Le Dernier de la «Le Four»
  32. Le Premier Saumon de Marina Orsini
  33. Mais t'es un Millionnaire toé...
  34. Mon Premier Saumon au Québec
  35. Mon Premier Saumon sur la Ste-Marguerite
  36. Notes de Voyage au Cours d'une Pêche au Saumon
  37. On ne dira Jamais Assez ce qu'est ce Sport... Un Absolu!
  38. On n’est pas Sérieux, Quand on est Saumonier ?
  39. Pas Croyable mais Vrai !
  40. Pêche à Gué Vs Pêche en Canot
  41. Pêche sur la Grande
  42. Quand le Saumon Mord-il ? (1)
  43. Quand le Saumon Mord-il ? (2)
  44. Quand le Saumon Mord-il ? (3)
  45. Quant l'Illusion Prend la Mouche…
  46. Que peut-il se passer en Gaspésie en 11 jours ?
  47. Saumons sur Petites Mouches et Petits Avançons
  48. Souvenir de Pêche... La Sorcier de la Rivière
  49. S.V.P. Monsieur...
  50. Un Avant-Midi Palpitant
  51. Un Débutant sur la Rivière Matane
  52. Un Géant de la Matapedia
  53. Un Pêcheur Discret est un Pêcheur Chanceux !
  54. Une Combinaison Rare
  55. Une Descente sur la « Patapedia »
  56. Une Fin de Semaine Fructueuse
  57. Une Histoire de Pêche (Vraie) !
  58. Une Journée sans Saumon
  59. Une Partie de Pêche Pénible
  60. Une Triple Félicité

Une Histoire de Pêche (Vraie) !

Une Histoire de Pêche (Vraie) !
     Pendant tout l'hiver, nous avions parlé de cette I’excursion. Je devais amener mon ami et collègue Luc Jobin, sportif de ville, à la pêche au saumon. L'effort à déployer était grand. Je devais convaincre le personnage, un amateur de jogging et bicyclette en vêtements fluo, qui n'avait jamais péché ni n'était allé en grande forêt, à prendre quelques jours de vacances pour me rejoindre en Gaspésie.

     La chance nous ayant souri durant l'hiver, nous avions une réservation dans le secteur E de la magnifique Bonaventure pour le 7 août 1995. On ne peut me reprocher de choisir des dates faciles. Au réveil, vers 3 h 30 du matin, Luc m'explique qu'il ne déjeune jamais. Je le convainc toutefois d'avaler un véritable repas puisque le trajet est long et ardu à partir de Carleton.

     Déjà, le trajet en camionnette l'avait impressionné. À la Big Ouest, nous rencontrons notre compagnon Jean-Marie Babin qui nous fait faire le reste du trajet en quatre roues, soit pour une durée d'environ 20 minutes. Imaginez l'étonnement de mon camarade.

Une Histoire de Pêche (Vraie) !
     En arrivant à la Double Crossing, une superbe fosse qui, cette année, se péchait à gué, je me rends rapidement compte qu'il y a une bonne centaine de saumons dans la fosse. Je suis en train de monter ma perche que Luc fouille déjà dans le lunch. Sa digestion est cependant quelque peu perturbée lorsque nous l'installons en plein milieu du rapide pour pêcher. Bous avions choisi le haut du rapide puisqu'il y avait quelques saumons et que le courant était suffisant à lui seul pour faire travailler la mouche. Après l'étonnement du voyage, la peur du rapide et un contrôle quand même étonnant de la perche, je crois que Luc commence à apprécier son expérience.

     Mais, vous le savez, Dieu protège les innocents. Bien sûr, peu avant midi, Jean-Marie et moi sommes alertés par des cris et surtout par l'habileté de Luc à se tenir en équilibre sur un caillou, tel une vedette du Cirque du Soleil. Il avait ferré un saumon.

     « Ouais, c'est MOU saumon » nous dit-il avec fierté. Après plus d'une heure de combat, Jean-Marie le capture avec la sallebarde. Il pèse plus de 13 livres. Bien sûr, je suis laid de jalousie et malheureusement bredouille pour le reste de la journée. De retour dans ma famille, en soirée, Luc, exténué, s'endort dans sa chaise pendant que nous lui parlions. Quelle belle journée nous avons passée ! Je crois A ma droite, Luc tient fièrement son saumon qu'a a   même que nous avons un nouveau saumonier parmi nous.

référence

» Texte et photos Pierre Provencher
» Salmo Salar #41, Hiver 1995.
Page 57 sur 60