Sommaire
  1. Anecdotes, Gaspé 1989... Un « Grilse » à Partager
  2. A quel Moment les Saumons sont-ils les plus Mordeurs ?
  3. Bataille avec un Saumon avant le Coucher et Combat de Taureaux au Lever
  4. Belle Journée sur la Rivière aux Rochers
  5. Chant dans l’Azur
  6. Cherchez l’Ombre
  7. Choisir la Bonne Sèche
  8. De l’Action sur la Ouelle
  9. Dommage, sa Ténacité l’A Perdu !
  10. Faits Vécus ; Folle Équipée
  11. Homo Sapiens Vs Salmo Salar
  12. Je Pêche, donc Je Suis !
  13. Jour de Première
  14. La Dartmouth: Une rivière Méconnue
  15. La Force du Nombre
  16. Grande ou Petite Mouche?; Grande ou Petite Rivière?
  17. La Matapédia... Ma Rivière Préférée !
  18. La Matapédia... Ma Rivière Préférée ! (suite)
  19. La Matapédia - Plus jamais!
  20. La Moisie Accessible
  21. La Noce Argentée
  22. La George à la Mouche, un Défi de Taille
  23. La Pause-Santé du Docteur SALMO FLY...
  24. La Pêche du Saumon au Printemps au Québec
  25. La Pêche Miraculeuse
  26. La Rivière Trinité, d'Hier à Aujourd'hui
  27. La « Saumonite » Frappe Encore
  28. La Symphonie… Achevé
  29. La Soie, La Marguerite et les Deux Poids Lourds
  30. Le Baiser d’Adieu
  31. Le Dernier de la «Le Four»
  32. Le Premier Saumon de Marina Orsini
  33. Mais t'es un Millionnaire toé...
  34. Mon Premier Saumon au Québec
  35. Mon Premier Saumon sur la Ste-Marguerite
  36. Notes de Voyage au Cours d'une Pêche au Saumon
  37. On ne dira Jamais Assez ce qu'est ce Sport... Un Absolu!
  38. On n’est pas Sérieux, Quand on est Saumonier ?
  39. Pas Croyable mais Vrai !
  40. Pêche à Gué Vs Pêche en Canot
  41. Pêche sur la Grande
  42. Quand le Saumon Mord-il ? (1)
  43. Quand le Saumon Mord-il ? (2)
  44. Quand le Saumon Mord-il ? (3)
  45. Quant l'Illusion Prend la Mouche…
  46. Que peut-il se passer en Gaspésie en 11 jours ?
  47. Saumons sur Petites Mouches et Petits Avançons
  48. Souvenir de Pêche... La Sorcier de la Rivière
  49. S.V.P. Monsieur...
  50. Un Avant-Midi Palpitant
  51. Un Débutant sur la Rivière Matane
  52. Un Géant de la Matapedia
  53. Un Pêcheur Discret est un Pêcheur Chanceux !
  54. Une Combinaison Rare
  55. Une Descente sur la « Patapedia »
  56. Une Fin de Semaine Fructueuse
  57. Une Histoire de Pêche (Vraie) !
  58. Une Journée sans Saumon
  59. Une Partie de Pêche Pénible
  60. Une Triple Félicité

Grande ou Petite Mouche?; Grande ou Petite Rivière?

     Il fait moins vingt-cinq Celsius dehors en ce dimanche de février. Il me semble que la seule chaleur qui pointe en 1992 vienne des cartes de tirage que je prépare pour la pêche dans les zecs saumon. Bonaventure, Grande-Rivière, York, Dartmouth, Sainte-Marguerite sont les rivières où je tente ma chance cette année.

Grande ou Petite Mouche?; Grande ou Petite Rivière?
     L'été 91 avait été consacré à la Côte-Nord et mes souvenirs de la Gaspésie datent déjà de 90. Puis c'est l'attente jusqu'au mois de mars pour connaître le sort qui m'attend dans cette démarche démocratique unique au monde pour l'accès à la pêche au saumon.

     Le 5 juillet, c'est le grand jour. Je me retrouve, avec mon compagnon de pêche Robin, aux abords de la Grande-Rivière, une petite rivière de la Baie des Chaleurs. Je dis petite mais en ce 5 juillet l'eau est haute et la rivière est grande. François Bouchard et Albini Couture, des amis de Grande-Rivière nous accompagnent; c'est dimanche et ils sont libres. 

     Heureusement, car les ignorants que nous sommes de cette rivière auront besoin de guide.

Des amis qui se métamorphosent en guides

Grande ou Petite Mouche?; Grande ou Petite Rivière?
     Nous remontons cette rivière exceptionnelle par son paysage et la transparence de son eau et nous voilà rendus à une traverse à gué. Normalement, cette traverse n'a rien d'impressionnant; nous, nous avons été impressionnés! À elle seule, la traverse valait le voyage. De l'eau, cette année, il n'en manque pas. Tellement que la Jeep d'Albini se voit tassée d'un mètre par la force des flots translucides. Nos compagnons ne semblent pas pour autant angoissés - c'est normal à ce temps-ci. Mais les touristes que nous sommes sont très impressionnés par cette traverse qui nous semble digne des "grandes aventures". François nous dit en passant qu'un pont devrait être construit ici avec l'aide du Programme de développement économique du saumon (PDES). Je me dis: "Fini la grande aventure!" mais c'est mieux pour l'environnement et la sécurité.
Petite ou grande mouche?

     Secteur 5, dernière fosse pêchable:"le Grand sablé". L'eau est à 46°F et il y a quelques saumons dans le courant vif de cette eau qui prend des teintes de vert ou de turquoise selon le fond où elle coule. Quelle mouche choisir? Nos amis nous conseillent la recette secrète de cette rivière.

Grande ou Petite Mouche?; Grande ou Petite Rivière?
     Je ne sais pas si, en vous disant ce qui vient, cela va me coûter l'amitié de ceux qui m'ont fait cette confidence. Sur la Grande-Rivière oubliez tous les livres réguliers. Ici, en eau transparente, on utilise la mouche noire ou sombre pour débuter en éclaircissant le patron au fur et à mesure de votre insuccès. On débute donc la fosse avec de petites mouches sombres (Black bear green butt) puis avec plus de couleur dont du vert.

     Nos saumons ont vu quatre mouches, pas de réaction. Que faire? Une sèche quand même! Rien, ils ne bougent pas. Albini sort de sa boîte un streamer - un magnifique Magog Smelt - qu'il me donne en disant, sûr de lui, que le saumon ne pourrait y résister. Le lancer est effectué, je laisse la soie prendre du ventre et balaie vivement ma canne de côté pour que le petit poisson de plume passe rapidement devant le saumon.

     L'effet est immédiat; il bondit comme l'éclair pour saisir la proie. S'ensuit une bataille de dix minutes qui se termine dans le rapide, puis dans les arrachis au milieu du rapide, où Salmo salar a repris sa liberté. Quel beau moment!

     Quelques heures plus tard nous sommes à pied d'oeuvre dans la fosse "Roche ronde". Quatre saumons en queue de fosse derrière des roches sous l'eau. A la tête, un beau rapide où le saumon est preneur. À la queue, l'eau est profonde et lente; la paroi rocheuse est collée sur nous à notre gauche et nous empêche d'allonger facilement la soie.

     L'eau est lente et je choisis une petite mouche no 8 "Low Water"; l'eau est transparente, je choisis une "Black Dose" comme les amis me le conseillent ici. Je rallonge dans les airs mais prudemment pour ne pas m'accrocher dans les parois rocheuses près de nous. La soie est assez longue, elle doit être à deux pieds du saumon. Je la dépose sur l'eau et immédiatement mais lentement, comme le courant qui l'entoure, le dibermarin remonte vers la mouche, la saisit, se retourne, je ferre.

     Quinze minutes d'une belle bataille. Ce sera mon plus gros cette année, plus de treize livres. Il a des puces de mer sur lui et il est déjà dans le dernier secteur de pêche de la Grande-Rivière. L'abondance de l'eau en 92 va probablement favoriser la montée rapide des saumons dans les rivières qui ont peu d'obstacles.

     Mais vous qui avez pris le temps de lire mon article, dites-moi, petite ou grande mouche? Sombre ou claire? Que faites-vous? Écrivez à Salmo Salar, nous avons besoin de vos recettes.

RÉFÉRENCE

» Texte et photos: Bernard Beaudin
» Salmo Salar #29, Hiver, Décembre 1992.

Petite Mouche ou Grande Mouche (suite)

     Permettez-moi M. Beaudin de répondre à cette question que vous posiez (Salmo Salar, n° 29). D'après mon expérience personnelle, j'utilise toujours de grosses mouches n° 2 et plus lorsque le niveau de l'eau est élevé et des petites mouches lorsque la rivière est basse. Plus particulièrement lorsque le niveau d'eau est élevé car les géniteurs semblent mieux répondent à l'offrande.

     Effectivement, lors d'un séjour sur la rivière York à l'été 1992, j'avais au bout de ma soie une noyée n° 4 et la rivière était haute. J'étais le premier à pêcher une fosse et j'ai ferré un madeleineau. Par la suite, après 20 minutes de combat, un autre saumonier sauva un magnifique saumon de 15 livres et ce pêcheur avait une noyée n° 2. Il va sans dire que plus la mouche est grosse, plus elle a de chance d'attirer l'attention des saumons lorsque le niveau de l'eau est élevé. Par contre, je ne considère pas toujours la règle «temps clair mouche claire» pour pêcher. Ceci est dû au fait que la grande majorité des saumons que je cap ture, sont ferrés avec des mouches noires. A titre d'exemple, j'ai capturé la saison dernière : 3 saumons sur la York ,1 sur la Grande Cascapédia et 1 sur la Sainte-Anne avec la même mouche noire et ils ont tous été capturés vers 10h30, indépendamment de la limpidité de l'eau et de la température. De plus, j'ai eu du succès sur la Miramichi, la Ristigouche et la Little Main avec des mouches noires. Comme vous pouvez le constater, j'accorde de l'importance à la grosseur de la mouche dépendant du niveau de l'eau lorsque je pêche les merveilleuses rivières de la Gaspésie. N'hésitez pas à utiliser une mouche noire lorsque même les théories les plus scientifiques ne fonctionnent pas pour attirer l'attention de Salmo salar.

» Mario Dubé, Carleton.
Page 16 sur 60