Pêche blanche aux Bouleaux Blancs par Gilles Aubert

     Pays émaillé de milliers de lacs où la faune et la flore abondent, pays de forêts, de bienfaisante solitude et d'hospitalité chaleureuse, haut lieu d'excursions de chasse et de pêche durant les saisons estivale et automnale, la Côte-Nord est aussi une région taillée sur mesure pour la pratique d'activités récréatives hivernales, telles la motoneige, la raquette, le ski de fond,., et la pêche sur la glace. L'hiver dernier, un séjour à la pourvoirie des Bouleaux Blancs enr., située non loin de la municipalité de Forestville, m'en a convaincu.

Pêche blanche aux Bouleaux Blancs
     Localisée à environ 15 km au nord-ouest de Forestville, la pourvoirie des Bouleaux Blancs enr.. avec ses 18 plains d'eau répartis sur une superficie de 10 km2, fait partie de la seigneurie des Mille-Vaches, un territoire privé d'environ 100 km2 appartenant à la Consolidated Bathurst. C'est donc un club privé à droits exclusifs de chasse et de pêche que possèdent les quatre propriétaires de cette pourvoirie. Depuis 1994, seul Éric Gaudreault, un des propriétaires résidant à Forestville, détient le droit d'amener des clients à la pêche et à la chasse de l'ours, les propriétaires se réservant le droit de chasse de l'orignal.

     Pour la pêche sur la glace, sept plans d'eau sont accessibles, et la truite mouchetée indigène est le seul poisson présent dans tous les lacs du territoire. Quant à la chasse du petit gibier, elle y est interdite. Un séjour dans la pourvoirie vous convaincra de la présence de nombreuses gélinottes huppées et ce, sans compter celle de renards, de visons, de loutres, de martres, etc. À tout le moins, vous apercevrez sûrement des traces dans la neige lorsque vous vous promènerez sur les lacs et dans les sentiers pour vous rendre à votre site de pêche.

Territoire bien aménagé

Pêche blanche aux Bouleaux Blancs
     Y a-t-il beaucoup de truites mouchetées dans les plans d'eau de la pourvoirie? C'est un ami résidant sur la rive sud de Québec qui m'en a vanté la qualité de pêche. Et il avait raison. Avant sa mise sur pied, très peu de personnes étaient invitées à pêcher dans les lacs situes sur ce territoire. Et même si le domaine n'est accessible au public que depuis deux ans. Éric Gaudreault ne permet la pêche que sur certains plans d'eau bien identifiés pour assurer une qualité de pêche à tous les clients. Ce diplômé en techniques halieutique et cynégétique du cégep de Haute-Rive prend bien soin du territoire, dont il est particulièrement fier d'ailleurs. Il a vraiment le souci de la conservation, de la pérennité de l'espèce. Pour que la population de truites indigènes ne diminue pas dans les lacs, il aménage des frayères et, à partir de truites de souche indigène des plans d'eau du territoire, lors de la fraye, il procède à l'incubation d'œufs dans un bassin spécialement construit à cette fin.

     Bien qu'on m'ait signalé que des pois-sons-trophées de trois, quatre et même cinq livres (1,5, 1,9 et 2,5 kg) et plus étaient occasionnellement récoltés durant la saison estivale, lors de mon court séjour l'hiver dernier, la longueur des ombles de fontaine à chair rouge attrapés variait de 7 à 12 po (17 à 30 cm). Des mouchetées de taille normale, mais nombreuses et mordeuses. D'ailleurs, à quelques reprises, nous avons récolté deux poissons sur une même ligne.

Équipement de Pêche

     Pour pratiquer la pêche sous la glace de la truite mouchetée à la pourvoirie des Bouleaux Blancs enr., il n'est pas nécessaire d'être un pêcheur chevronné et d'être équipé d'un attirail très sophistiqué. Quelques brimbales auxquelles on attache un monofilament portant deux ou trois hameçons et une petite pesée en plomb suffisent. Bien que les brimbales soient comprises clans le forfait, vous pouvez apporter les vôtres. Pour en connaître davantage, consultez l'article paru dans l'édition de février 199a et intitulé "Brimbales sur mesure-. Empalez un bout de ver à chaque hameçon bien affûté et attachez une petite cuillère tournante à l'extrémité du monofilament. C'est un «élément de quincaillerie» qui fait souvent la différence, selon Gaudreault. N'oubliez pas d'apporter votre lancer léger ou faites-vous une canne avec le scion d'une canne à moucher en fibres de graphite à action rapide. Le pourvoyeur vous indiquera les secteurs les plus appropriés pour creuser les trous dans les plans d'eau où la pêche est autorisée.

Techniques efficaces

Pêche blanche aux Bouleaux Blancs
     Même si les brimbales peuvent être fixées près du trou sur un support en bois, n'hésitez pas à prendre la ligne de chaque brimbale dans vos mains et à l'agiter de haut en bas dans la colonne d'eau. Laissez descendre les leurres sur le lit du plan d'eau, remontez-les légèrement, attendez quelques secondes... et répétez le mouvement. Il tant se rappeler que durant la saison froide, la truite, un être à sang froid, voit son métabolisme ralentir et devient donc moins active. Ainsi, de cette manière, vous solliciterez peut-être une truite en quête de sa pitance.

     Assurez-vous toujours que les hameçons sont bien appâtés. Vérifiez régulièrement l'état de chaque ver et, s'il n'est pas en bon état, enfilez-en un autre bien dodu à l'hameçon. Si le poisson ne mord pas, remontez les leurres plus haut dans la colonne d'eau ou attachez les hameçons à des hauteurs différentes sur chacune des brimbales ou, en dernier recours, creusez des trous ailleurs sur le lac. Pour que la ligne soit toujours libre, enlevez la glace qui se forme dans le trou avec une écumoire. À chaque frémissement de la ligne et ce, afin de vous permettre de sentir le moindre mouvement du poisson, prenez le monofilament dans vos mains nues et, si le tout se confirme, ferrez d'un mouvement sec du poignet.

Réglementation

     La pourvoirie Les Bouleaux Blancs enr, étant localisée dans la zone 18, les règlements applicables à cette partie de la province sont en vigueur. Ainsi, la pêche blanche débute le 1er décembre pour se terminer le 15 avril et le titulaire d'un permis de pêche des espèces autres que le saumon a droit à un maximum de cinq lignes. Toutes les lignes doivent être sous la surveillance constante et immédiate du pêcheur.

     Cependant, il faut se rappeler que lorsque des enfants de moins de 18 ans pèchent sous l'autorité du titulaire d'un permis, le nombre de lignes utilisées par le groupe ne peut dépasser le maximum de lignes auquel a droit le titulaire du permis. Et il en est de même pour la limite quotidienne de prises et de possession de truites mouchetées qui est fixée à vingt pour cette région. Il faut aussi noter que, depuis deux ans, le conjoint ou la conjointe doit acheter son propre permis de pêche.

Hébergement

Pêche blanche aux Bouleaux Blancs
     Dans cette pourvoirie de la Côte-Nord, quelques chalets rustiques pouvant accueillir de quatre à six personnes en plan européen (repas non compris) ont été construits sur la berge de certains plans d'eau. Toutefois, ils ne sont pas tous accessibles durant la saison froide. À compter de la présente saison de pêche hivernale, les adeptes auront accès à deux chalets dont l'un a été récemment construit près de la rive du lac Noir. Pouvant accueillir confortablement jusqu'à six personnes (trois chambres avec lits, sans la literie), ce camp avec évier et eau courante est équipé d'un poêle à bois à combustion lente, d'une cuisinière et d'éclairage au propane, de l'équipement nécessaire à la préparation et au service des repas, d'une douche et de toilettes. À l'extérieur, vous trouverez du bois de chauffage.

     Quant à l'autre camp, juché sur la berge du lac Edmond, il peut aussi accueillir jusqu'à six personnes, mais on n'y retrouve pas de douche, le poêle à bois n'est pas à combustion lente et il n'y a pas d'eau courante. Toutefois, que vous réserviez l'un ou l'autre des chalets, vous n'emportez que votre nourriture et votre sac de couchage. Pensez cependant à bien vous habiller de la tête aux pieds. Sur la surface gelée, il faut souvent demeurer longtemps immobile près du trou à attendre que le poisson morde.

Accessible à toutes les bourses

     Coûteux, me demanderez-vous? Si vous êtes au moins quatre personnes qui désirez pécher durant trois jours, on exige 50.$/jour/personne. Toutefois, un tarif spécial pourrait être alloué pour les groupes et informez-vous aussi auprès du jeune propriétaire à propos des forfaits à prix réduit offerts aux familles. Le forfait comprend le transport en motoneige (avec vos bagages), l'hébergement dans l'un des deux chalets, le droit d'accès quotidien à la pêche, le perçage des trous dans la glace, l'utilisation de cinq brimbales et d'une tarière manuelle.

     Durant l'hiver, aucun chemin forestier permettant l'accès direct à la pourvoirie n'est entretenu, ce pourquoi on vous y mène en motoneige. Pour circuler sur le lac et dans les sentiers aménagés, vous pouvez apporter votre motoneige, des skis de fond ou des raquettes.

Conclusion

     Si, durant la saison hivernale, vous recherchez le dépaysement en pleine sauvagerie loin du bruit et de la pollution, si vous aimez la pêche sous la glace, pensez à vous rendre sur la Côte-Nord à la pourvoirie Les Bouleaux Blancs enr. Avec des amis ou des membres de la famille, vous pourrez récolter des truites mouchetées indigènes, en déguster sur place et y faire aussi de la motoneige, du ski de fond et de la raquette et ce, dans une nature exaltante. La pêche blanche n'est-elle pas le trait d'union manquant entre la saison de chasse et celle de la pêche estivale?

Références

» Texte & Photo: Gilles Aubert (Décembre 1995).
» Magazine Sentier Chasse & Pêche.

Page 14 sur 17