Frederic Michael Halford (1844 - 1914)

Frederic Michael Halford (1844 - 1914)
     A cette époque les imitations d'insectes étaient, je le rappelle très grossières, Halford étudia de plus près la faune aquatique et élabora une technique de pêche et des imitations capables de leurrer les plus beaux poissons de la Test River.

     Considéré comme le pêre de la mouche sèche, voire archisèche il a été un peu caricaturé comme le puriste qui ne pratiquait que la pêche amont sur gobages avec la "mouche exacte" et.... parfaitement sèche! Ses débuts à la mouche se feront a 24 ans sur la Wandle river, une rivière que possède un ami de son père où il apprendra à pêcher les gobages en sèche ,une pratique connue mais qui n'en est encore qu'à ses balbutiements.

     A 45 ans, ce gentleman renonce à sa vie professionnelle, sa situation familiale lui permet de se dédier totalement à ses deux passions: la pêche et l'écriture.

     Il est resté également célèbre en raison de ses différends avec George Eward Mackenzie Skues , l'inventeur de la pêche à la nymphe à vue, de quinze années son cadet, qu'il avait à ses débuts chaperonné ..avant leurs polémiques.

    Halford a publier quatre autres livres « Making a Fishery » (1895), « Dry Fly Entomology » (1897), « Modern Development of the Dry Fly» (1910), et le « Dry Fly Man's Handbook » (1913), seul le dernier écrit en 1913 sera traduit en français: "The dry fly mans' handbook", ( "Précis de la pêche à la mouche sèche") en 1914 par le Fishing Club de France.
 
     Si la pêche en sèche conserve aujourd'hui  encore tout son prestige, elle a néanmoins connu quelques tribulations. Frédéric Halford est une figure charnière de l'histoire et de l’évolution de la pêche à la mouche sèche. L’homme qui a tant donné de sa vie au développement de la pêche à la mouche sèche prend à juste titre sa place parmi les grands.

reference

» par Alain Lemieux
» Recherche internet.

Page 5 sur 15