Les Monteurs de l'est Américain des Années 50 à 90 et leurs Influences

     Reprenons ici la suite de notre étude où nous l'avions laissée au début des années cinquante, avant notre exploration des techniques de l'ouest.

     En 1953, A. J. Mc CLANE publie son volume "The Pratical Fly Fisherman" dans lequel il inclut un chapitre sur les nymphes. Ses montages sont ceux de l'époque, mais il spécule sur l'idée de construire des nymphes en émergence (emerging nymph) que de nombreux auteurs vont reprendre dans les années quatre-vingt.

     En 1955, ERNEST SCHWIERBERT écrit son volume "Matching the Hatch" incluant une série de nymphes conventionnelles. Cet auteur est aussi un grand artiste qui produit de superbes illustrations d'insectes et principalement de nymphes.

     JIM QUICK écrit "Fishing the Nymph" en 1960, son volume en est un d'introduction à la pêche à la nymphe. On y retrouve les montages de l'époque, en plus d'une série de ses créations comme: Brownie Nymph, Blue Dun Nymph, Dark Dun Nymph, Mudder Nymph, Sally Nymph. N'étant pas de très grande envergure son volume demeure quand même dans les premières tentatives américaines de produire un volume exclusivement sur les nymphes. Son initiative motiva les nombreux auteurs qui écrivent dans les années soixante et soixante-dix sur les nymphes.

     C'est en 1965 avec "Tying and Fishing The Fussy Nymphs" que Rosborough ouvre le bal. Bientôt suivi par "Sélective Trout" de DOUGH SWISHER et CARL RICHARDS: une approche nouvelle et scientifique dans la construction de corps en extension pour les nymphes. Ce volume de 1971 est l'ouverture à la construction de nymphes en émergence (emerging nymph), Swisher et Richard nous présente: l'Emerger Brown et olive. Dans ce volume Swisher et Richards affirment que plus est petite l'imitation, plus le choix de l'hameçon de la bonne grosseur est important.

emerger, brown

EMERGER
    Dans de petites dimensions cette nymphe pourrait reproduire les tricorythodes, au Québec si on veut reproduire cette petite nymphe, il faut la construire sur un No 20, et même mieux un No 24. Cette éphémère est aussi appelée Caenis.

HAMEÇON: Mustad 94840, Nos 10 à 18.
FIL DE MONTAGE: Brun 8/0.
QUEUE: Fibres de hackle de perdrix brune, monter une queue courte.
CORPS: Fourrure brune de lapin.
AILES: 2 petits bouts de hackle de poule blue dun, de la longueur du corps.
GORGE: Fibres de hackle de perdrix brune.
TÊTE: Fil brun.

emerger, olive

    Ce montage reproduit la Siphlonurus, de la famille des siphlonuridae que Ton retrouve au Québec, sous son représentant le siphlonurus quebecensis, une nymphe olive de la grosseur Nos 14 à 16.

HAMEÇON: Mustad 94840, Nos 10 à 18.
FIL DE MONTAGE: Olive 8/0.
QUEUE: Perdrix brune.
CÔTES: Fil olive ou vert.
CORPS: Fourrure olive de lapin.
AILES: 2 bouts de hackle de poule blue dun.
GORGE: Perdrix brune.
TÊTE: Olive.

     En l’an 1972, ART FLICK édite un volume regroupant plusieurs auteurs "Master Fly Tying Guide". On y retrouve Swisher et Richards qui nous offrent leurs no-hackle flies que vont populariser Caucci et Nastasi dans Hatches trois ans plus tard.
 
     Puis TED NIEMEYER introduit un style nouveau de construire les imitations de nymphes, principalement de "stone fly". Ted Niemeyer introduit et rend populaire le montage de hackle de faisan (church window), monté dans le style Atherton pour les pattes de nymphes, l'utilisation de gros "quill" pour monter ses corps et les élytres (wing cases) en hackle de faisan ou de canard taillé et verni. Sa marque de commerce est surtout son style de construction des pattes de nymphes, où il utilise des fibres de plume d'aile d'oie, pour simuler des pattes articulées. Il fait tout simplement un noeud dans sa fibre, en évitant de ne pas trop serrer pour laisser paraître une articulation bien visible.

     La méthode est simple: il faut sélectionner et couper une fibre raide d'une plume d'aile d'oie ou d'outarde, vous pouvez utiliser deux fibres de queue de faisan pour des pattes tachetées (motley). Tenir entre les doigts le petit bout de la fibre et rabattre le long bout vers la gauche et le placer entre le pouce et l'index. Vous avez maintenant une boucle. Ramenez le gros bout derrière la boucle et passez-le à travers la boucle en utilisant un objet pointu. Il suffit de serrer le noeud à l'endroit voulu.

niemeryer caddis

NIEMERYER CADDIS
HAMEÇON:  Herter's English Bail Hook, 707, bronze No 10, que vous courbez à l'aide d'une pince; ou un hameçon français VMC No 10, Qualité 9800.
FIL DE MONTAGE: Noir 5/0 ou 6/0.
QUEUE: Fibres duveteuses de hackle de selle (saddle) ou autres plumes duveteuses, montées courtes.
CÔTES: Une nervure centrale d'un hackle (quill) prise sur une plume d'aile de canard, que vous laissez à tremper; vous coupez un ruban sur la tige avec une lame très coupante.
CORPS: Fibres duveteuses prises à la base des plumes de flanc de canard enroulées avec les doigts sur un fil ciré, ramenez la nervure de hackle (quill) sur le corps en laissant paraître les fibres duveteuses entre les rangs de la nervure.
TÊTE: Le quart avant de la mouche, fibres duveteuses de base de plume de flanc de canard, plus foncées que celles du corps.
PATTES: Trois fibres de plume de queue d'outarde, prises sur le côté étroit et montées pointant vers l'avant.

     Finir la mouche avec une tête de fil de montage.

catskill coiler

CATSKILL COILER
HAMEÇON: Mustad 9575, No 6.
FIL DE MONTAGE: Noir 3/0, ou selon la couleur du corps.
QUEUE: Deux poils raides pris à la base d'un cou de javelina (pécari).
CORPS: Une grosse laine (4 plis) de la couleur désirée pour l'imitation de votre insecte, soit crème, jaune, brun, tan, ou noir.
CÔTES: Un monofilament teint brun, je vous suggère une nervure centrale d'un hackle (quill) de paon comme substitut.
PATTES: Un hackle de perdrix écossaise.
ÉLYTRES: Deux hackle de perdrix écossaise, taillés et vernis.
COLLET: Fibres de plume d'autruche noir.
TÊTE: Fil de montage.

     Pour préparer les pattes et les élytres le hackle des pattes est tout simplement tenu dans les doigts, puis il faut repousser les fibres vers l'arrière et les séparer en six sections qui imitent les six pattes; puis posez une couche de fixatif (spar varnish).

     Passez les hackles des élytres au fixatif, quand ils sont secs, taillez-les à la forme désirée, puis trempez-les trois fois dans le vernis marin, laissez sécher entre les trempages.

     Les pattes sont attachées par le petit bout de la plume à l'avant de l'hameçon. On aura soin de déposer une bonne colle adhésive sur le thorax avant de poser les pattes. Les deux élytres sont attachés à l'avant.

     À la fin des années soixante-dix, Niemeyer utilise et popularise le Swannundaze pour ses corps de nymphes. Frank Johnson reprend les montages de Niemeyer et produit des élytres en hackle de faisan (church window), un montage que j'utilise pour mon Brown Stone Fly.

isonychia nymph

ISONYCHIA NYMPH
HAMEÇON: Mustad 3907B, No 12.
FIL DE MONTAGE: Noir 6/0.
QUEUE: Fibres de plume d'autruche de couleur naturelle, trois petits bouts montés en "V". CÔTES: Fil noir, sur l'abdomen et le poil de chevreuil.
CORPS: Fourrure de phoque rouge foncé et pourpre mélangée, un poil de corps de chevreuil pour la ligne dorsale.
PATTES: Fibres de plume d'aile d'oie teinte brun foncé, attachées pour former les articulations.
ÉLYTRES: Plume de flanc de branchu teinte rouge-vin, taillée ou brûlée selon la forme des élytres de la nymphe naturelle.
TÊTE: Fil de montage.

     Dans le "Second Fly-Tyer's Almanac" Niemeyer nous présente son montage d'hellgrammite et Frank Johnson son imitation de Stone fly. Ce volume contient en plus un superbe chapitre sur l'entomologie des perles (stone fly), soit trente-cinq pages des connaissances scientifiques présentées par un entomologiste réputé.

NIEMEYER'S SWANNUNDAZE HELLGRAMMITE

​NIEMEYER'S SWANNUNDAZE HELLGRAMMITE
HAMEÇON: Mustad 9675A, 79580, Nos 2,4,5.
FIL DE MONTAGE: Noir 4/0.
QUEUE: Deux fibres de plume d'aile d'outarde, montées en "V" et posées sur une boule de marabout gris "dun".
SOUS-CORPS: De la soie recouvrant deux aiguilles à piquer en laiton.
ABDOMEN: Swannundaze noir et transparent.
BRANCHIES: Des petits bouts de fibres colorées gris dun de marabout, attachés entre les spirales de swannundaze.
THORAX: Faire un dubbing avec les fibres duveteuses, prises à la base des plumes de marabout gris dun.
PATTES: Articulations faites de 6 fibres raides de plume d'aile d'outarde teinte en noir.
ÉLYTRE: Trois plumes vernies de flanc de canard noir, attachées par le bout et repliées sur le thorax.
ANTENNES: Deux poils de porc-épic.
YEUX: Poils de porc-épic: formez un noeud et coupez l'excédent puis trempez ce noeud dans du vernis noir. Lorsqu'il est sec, le tremper dans du vernis marin. Le nombre de trempages augmente selon la grosseur désirée.
TÊTE: Fil de montage.

SWANNUNDAZE NYMPH AMBER (FRANK JOHNSON)

HAMEÇON: Mustad 79580, Nos 6 à 12.
FIL DE MONTAGE: Brun-foncé.
QUEUE: Deux fibres raides et brunes foncées d'outarde, montées en "V".
SOUS-CORPS: Deux bouts de monofilament de 80 livres, posés de chaque côté de la tige de l'hameçon. Dave Whitlock emploie la même technique.
CORPS: Fourrure ambre, recouverte de swannundaze brun et transparent.
CÔTES: Fil brun foncé.
THORAX: Fourrure ambre, phoque ou Seal-ex ou Fly-Rite.
ÉLYTRES: Plume de hackle de faisan à collier mâle (church window).
ANTENNES: Deux fibres brunes de plume d'aile d'outarde.
PATTES: Perdrix brune.
TÊTE: Fil de montage.


     En 1973, ERNEST SCHWIEBERT produit le volume qui avec "Hatches", "Stonefties", et "Caddisflies" composent ce que j'appelle la "Bible entomologique du pêcheur à la mouche".

     "Nymphs" de Schwiebert est une évolution importante dans les connaissances des nymphes. Il explore en profondeur les perlides, les phryganes, les diptères (moucherons), les coléoptères aquatiques, les crustacés d'eau douce, les sialidés aussi appelés hellgrammites, les anisoptères (libellules), les zygoptères (demoiselles), et les nymphes d'éphémères.

     Dans la construction de ses thorax, il les fait en deux sections. Cet artiste écrit ses textes de façon magistrale et ses dessins sont techniques et scientifiques.

     Les matériaux et les types de construction à employer pour monter ses imitations sont très bien choisis. Ses montages sont des imitations de pupes de trichoptères (ou phryganes) (caddis pupa), dans le style soft hackle, des stone fly et des demoiselles.

Compara nymph
     En 1975, AL CAUCCI et BOB NASTASI, les auteurs de "Hatches" révolutionnent le monde de la pêche à la mouche. Leur volume nous renseigne généreusement sur les éphémères et l'utilisation de mouches no-hackle flies, qu'ils appellent des Compara-dun, des artificielles avec l'aile en poils.

     De superbes photos des insectes aussi bien en stade d'adulte que de nymphe, ne nous laissent pas indifférents. Dans la construction de leurs imitations, ils accordent une très grande importance au corps de l'insecte. Ils standardisent des mélanges de fourrure pour les adapter à l'ensemble des nymphes à imiter.

     Quatre mélanges de fourrures regroupent les 47 espèces d'éphémères du volume "Hatches": un mélange brun-jaune (ambre), un mélange brun-rougeâtre, un autre brun-olive et un dernier brun foncé.

     1) BRUN JAUNÂTRE: 1 partie de crème, 1 partie de jaune et 2 parties de brun moyen.

     2) BRUN ROUGEÂTRE: 1/4 de partie de jaune, 3/4 de partie de rouge, 3 parties de brun moyen.

     3) BRUN OLIVE: 1 partie de brun moyen et 1 partie d'olive.

     4) BRUN FONCÉ: 1 partie de brun moyen et 1 partie de noir.

Les montages sont regroupés en quatre groupes:

No. du groupe
Fourrure du corps
Pattes et queue
Élytres
1) nymphe brun JAUN­TRE1gingembre pâle
brun 
2) nymphe ROUGEATRE2gingembre
brun foncé 
3) nymphe brun olive
3gingembre foncé gris foncé 
4) nymphe brun foncé
4brun ou brun foncéROUGEÂTRE noir
FAMILLESESPÈCESGROSSEUR DE L'HAMEÇONNo. DU GROUPE
BaetisToutesselon l'insecte3
BracheycercusToutesselon l'insecte4
CaenisToutesselon l'insecte1
CallibaetisToutesselon l'insecte2
CentroptilumToutesselon l'insecte1
CloeonToutesselon l'insecte1
EpeorusPleuralisNo. 10, 123
VitreaNo. 12, 141
Les pâlesselon l'insecte1
Les foncésselon l'insecte3
EphemeraGuttulataNo. 4, 6, 3x long.3
SimulansNo. 102
VariaNo. 10, 3x long.1
Les pâlesselon l'insecte1
Les foncésselon l'insecte3
EphemerellaAttenuataNo. 163
CornutaNo. 121
DoddsiNo. 103
DorotheaNo. 161
FlavilineaNo. 12, 144
GlacialisNo. 10. 3x long.4
GrandisNo. 10, 3x long.4
InermisNo. 16, 183
InfrequensNo. 14, 163
InvariaNo. 142
LataNo. 16, 184
RotundaNo. 122
SubvariaNo. 10, 123
EphoronToutesNo. 101
HeptageniaToutesSelon l'insecte3
HexageniaToutesNo. 4, 6, 3x long.3
IsonychiaToutesNo. 10, 3x long.4
LeptophlebiaToutesNo. 10, 123
ParaleptophlebiaAdoptivaNo. 14, 161
Les pâlesselon l'insecte1
Les foncésselon l'insecte4
PotomanthusToutesNo. 10, 3x long.2
PseudocloeonToutesNo. 20 à 281
RhithrogenaToutesselon l'insecte4
SiphlonurusToutesselon l'insecte3
StenonemaCanadenseNo. 121
FuscumNo. 101
IthacaNo. 10, 121
VicariumNo. 10, 3x long.2
Les pâlesselon l'insecte1
Les foncésselon l'insecte2
TricorythodesToutesNo. 24, 262

Titre du paragraphe

     ERIC LEISER publie "The Complète Book of Fly Tying" en 1975, un volume décrivant les matériaux de montage et les techniques pour construire les principaux types d'artificielles. Il nous présente un chapitre sur les nymphes dans lequel sont décrites les étapes de montage de la populaire March Brown Nymph, une version de son ami Art Flick. Les illustrations sont de Dave Whitlock et elles sont superbes. Son montage de la Light Cahill est bien choisi, tandis que sa présentation élaborée de la stone fly est toute à fait complète.

     C'est la Stone Fly de Ted Niemeyer et la technique de Niemeyer qui y est expliquée. Le montage de pupe de phrygane est quelque chose de nouveau, à cette époque, et la présentation de Leiser est sérieuse et intelligente. Ce matériel solide est le prélude à son volume de 1977, "THE CADDIS AND THE ANGLER", qu'il a écrit conjointement avec Larry Solomon.

     Le volume "THE CADDIS AND THE ANGLER" contient une description entomologique de la phrygane, la description des différentes familles et l'étude des fourreaux qui caractérisent sa larve. Une table des éclosions complète cette étude. Le montage de la Solomon Caddis Pupa, un montage que l'on retrouve dans son premier volume, est sans doute une excellente imitation de la pupe de phrygane.

     Le Jorgensen Fur Caddis Pupa, un montage dont les pattes sont en fourrure, est une imitation très productive. Un montage intéressant est celui de Lafonte Wobbler-Rite, dont le corps est en soie tressée sur la tige de l'hameçon.

light cahill nymph

LIGHT CAHILL NYMPH
HAMEÇON: Mustad 9671, 2XL ou 9672, 3XL.
FIL DE MONTAGE: Fil crème.
QUEUE: Fibres de plume de flanc de branchu.
CORPS: Une fourrure crème, je vous recommande de l'opossum australien de couleur jaune-crème. Le corps est fuselé, suivi d'un thorax.
PATTES: Fibres de plume de flanc de canard branchu.
ÉLYTRE TAILLÉE (Wing Pad): (ici c'est un type de construction nouveau que nous propose Leiser, le wing pad est une section de plume de flanc taillée pour imiter un élytre). On utilise une plume de flanc de malard.
TÊTE: Crème.

gray caddis pupa

GRAY CADDIS PUPA
HAMEÇON: Mustad 3906B.
FIL DE MONTAGE: S/0.
CORPS: Fourrure de rat musqué.
CÔTES: Monofilament brun de Maxima, de 10 ou 20 livres (test).
PATTES: Fibres de plume de flanc de malard (gray malard).
AILES: Sections de plume d'aile de malard, posées sur les côtés du corps et la pointe vers le bas.
TÊTE: Une fibre de plume d'autruche grise foncée (naturelle).

     Ce montage se retrouve aussi dans les couleurs de: fourrure brun, brun foncé, tan, opossum australien tan, crème et vert-olive (dont les fibres des pattes sont de plumes de branchu).

JORGENSEN FUR CADDIS PUPA (POUL JORGENSEN)

​JORGENSEN FUR CADDIS PUPA (POUL JORGENSEN)
HAMEÇON: 3906B, Nos 8 à 14.
FIL DE MONTAGE: Noir.
CORPS: Fourrure de phoque ou Seal-Ex, gris pour le Gray, olive pour la pupe olive, tan pour la pupe tan.
AILES (Wingslats): Section de plume d'aile de canard malard.
TÊTE:   Fourrure de lapin de couleur naturelle (gris-brun); retirer les poils de garde pour former les pattes.

     En 1976, GARY LAFONTAINE dans son volume "Challenge of the Trout" nous introduit à une étude sur les phryganes et à de nouveaux montages pour construire les pupes de trichoptères (caddis pupa). Il nous présente la Sparkle yarn et ses théories de montages conservant des bulles d'air dans ses artificielles noyées.

     Cette connaissance le conduit à produire en 1981, son renommé "CADDISFLIES", une étude plus que complète sur l'entomologie des phryganes. Ce volume de plus de 300 pages décrit les techniques de pêche et les montages.

     Ces montages de nymphes sont: des séries de Cased Caddis Larva pattern, de Caddis Larva pattern, de Deep Sparkle Pupa, et d'Emergent Sparkle pupa

     Les photos couleurs sont très bien réussies et je vous recommande fortement l'achat de ce volume, si vous désirez approfondir l'étude des phryganes.

cased caddis larva pattern

CASED CADDIS LARVA PATTERN
HAMEÇON: Mustad 94840, No 10.
FIL DE MONTAGE: Brun.
FOURREAU (Case): Des plumes de flanc de canard enroulées sur la tige de l'hameçon, puis taillées à la forme d'un fourreau.
                              Clair: malard et branchu.
                              Moyen: branchu, malard bronzé et plume d'oie.
                              Foncé: une plume foncée de perdrix écossaise et une de perdrix anglaise.
CORPS DE L'INSECTE: Chenille jaune pâle, enroulée à l'avant.
HACKLE: Fibres de perdrix écossaise et de perdrix anglaise.
TÊTE: Fil de montage.

caddis larva pattern

CADDIS LARVA PATTERN
     LaFontaine décrit cinq montages de larves libérées de leur fourreau, ce sont les: Yellow Caddis Larva, Olive Brown Caddis Larva, Bright Green Caddis Larva et Pink Caddis Larva, Pale Green Caddis Larva.

HAMEÇON: Partridge Sedge Hook ou English bait hook ou hameçon Français VMC Qté 9800.
FIL DE MONTAGE: Brun.
CORPS: En fourrure, les deux tiers de la longueur de l'hameçon.
             La Yellow: jaune or,
             l’Olive Brown: brun-olive,
             la Bright Green: 1/2 fourrure olive et 1/2 de fibres vertes brillantes d'acrylique (Craft Fur);
             la Pink: fourrure rose,
             et la Pale Green: vert pâle.
THORAX: Fourrure brune,
                foncée pour la Olive Brown et la Pale Green,
                pâle pour la Pink;
                brune olive pour la Bright Green;
                et brune moyen pour la Yellow.
CÔTES: Une tige de hackle brun dégarnie de ses fibres,
             la Yellow et la Bright Green ont des côtes.
HACKLE: Fibres de plume de flanc de branchu, montées sous le thorax;
               pour la Bright Green et la Pale Green on utilise de la perdrix écossaise.
TÊTE: Fil de montage.

deep sparkle pupa

DEEP SPARKLE PUPA
    LaFontaine présente quinze couleurs de cette imitation représentant les différentes famille de phryganes, je décris ici le modèle général, vous permettant de reproduire l'imitation de l'insecte de vos cours d'eau Québécois.

HAMEÇON: Mustad 94840, grosseur selon l'insecte.
FIL DE MONTAGE: Noir.
SOUS-CORPS: Un mélange de fourrure et de laine Sparkle.
CORPS: De la laine synthétique Sparkle, la Sparkle Yarn est une laine faite de fibres de nylon tri-lobales, c'est-à-dire des fibres à trois faces. Les fibres sont peignées avant d'être posées. Cette laine brille et retient les bulles d'air, ce qui ressemble à l'action de l'insecte naturel en émergence.
AILE: Différents matériaux variant selon la couleur de l'insecte à imiter, comme: des fibres de plumes de flanc de branchu, des hackles de perdrix, des hackles de poule et de bécassine. Posées de chaque côté du corps.
TÊTE: Fibres de marabout, selon la couleur de l'insecte.

emergent sparkle pupa

HAMEÇON: Mustad 94840, grosseur selon l'insecte.
FIL DE MONTAGE: Noir.
SOUS-CORPS: Un mélange de fourrure et de laine Sparkle.
CORPS: Sparkle Yarn, dont un bout dépasse à l'arrière, pour imiter l'enveloppe nymphale.
AILE: Poils de corps de chevreuil, selon la couleur de l'insecte, attachés sur le dos.
TÊTE: Fibres de plume de marabout. Les couleurs sont les mêmes que le DEEP SPARKLE PUPA.

     En 1980, CARL RICHARD, DOUG SWISHER et FRED ARBONA produisent le volume "STONEFLIES", un chef d'oeuvre dans l'entomologie et le montage de Stone Flies. Les montages sont de Poul Jorgensen, qui nous présente sa nymphe "realistic", et de Mike Lawson.

     Les nymphes de plécoptères nous sont présentées selon les saisons et la table des éclosions est des plus complète. Le chapitre sur les montages reproduisant les imitations de ces nymphes, regroupe l'ensemble des montages traditionnels déjà vus dans ce document.

GOLDEN STONEFLY NYMPH (POUL JORGENSEN)

​GOLDEN STONEFLY NYMPH (POUL JORGENSEN)
HAMEÇON: Mustad 79580, No 4.
FIL DE MONTAGE: Brun ou or.
QUEUE: Deux fibres d'aile d'oie teintes brunes.
CORPS: Fourrure Seal-Ex ou phoque ambre.
CÔTES: Tige de queue de paon nettoyée de ses fibres.
THORAX: Fourrure grise.
PATTES: Fibres raides de plumes d'aile d'oie ou d'outarde teintes brunes. Pliez-les pour imiter les articulations.
ÉLYTRES: Trois élytres (wing cases) brun pâle en latex, taillés à l'aide d'un outil appelé Wing Burner (stone), le troisième élytre est ramené sur les yeux pour former la tête.
YEUX: Poils de porc-épic (voir Niemeyer).
ANTENNES: Poils de porc-épic.
TÊTE: Fourrure du corps, plus fil de montage.

     Les DETTE, Winnie, Mary et Walt sont à l'origine de deux nymphes particulièrement bien montées et impressionnantes.

stonefly nymph

STONEFLY NYMPH
HAMEÇON: Mustad 9672, 3X long, No 12.
FIL DE MONTAGE: Brun.
QUEUE: Pincée de fibres de queue de faisan à collier mâle.
CÔTES: Fil brun, sur le corps.
CORPS ET THORAX: Laine jaune pâle.
ÉLYTRE: Plume de flanc de branchu.
PATTES: Perdrix anglaise de teinte brune, une pincée de chaque côté du thorax et une pour la gorge.
TÊTE: Brune.

isonychia nymph

ISONYCHIA NYMPH
HAMEÇON: Mustad 9672, 3X long, No 10.
FIL DE MONTAGE: Brun.
QUEUE: Fibres de queue de faisan à collier mâle.
CÔTES: Fibres de plume d'autruche de couleur naturelle (gris foncé) servant de branchies.
CORPS: Fourrure ou laine rouge-vin.
THORAX: Fourrure grise.
ÉLYTRE: Section de plume d'aile de canard.
PATTES: Hackle de perdrix anglaise de teinte brune.
TÊTE: Brune.
Page 7 sur 10