Destination Rivières Petite-Cascapedia et Bonaventure par Claude H. Bernard

     Si vous recherchez une expérience de grande valeur à prix abordable, je vous suggère une destination rivière Petite-Cascapedia et rivière Bonaventure.

    En 1980, j'ai eu l'occasion de connaître les rivières Petite-Cascapédia et Bonaventure. Originaire et résidant des Cantons de l'Est, je n'avais jamais vu de rivière ou coulait une eau d'une aussi grande qualité, une eau aussi belle! Cette eau pure et limpide était pour moi presque incroyable. La curiosité m'a poussé à vouloir connaître ces deux superbes rivières, leurs poissons ainsi que les gens qui y vivaient, pêchaient et travaillaient. J'y ai rencontré des personnes merveilleuses qui sont devenues mes amis. Mon premier contact a été avec Marc Leblanc pour la Petite-Cascapédia avec Charlot Poirier pour la Bonaventure.

    Voici pourquoi j'invite tous les pêcheurs sportifs de saumons et de truites de mer à mettre à exécution leur rêve de présenter une mouche dans les fosses de ces deux rivières dès l'été prochain.

Rivière Bonaventure

Destination Rivières Petite-Cascapedia et Bonaventure

     Je me suis présenté à Bonaventure pour la première fois en juillet 1980. Au garage Esso, ou je m'étais arrêté pour m'informer, Charlot Poirier est venu à ma rencontre. Ce fut le début d'une longue amitié et de bons moments partagés dans son canot et à son garage.

    Les clubs de pêche venaient de cesser leurs activités et la Zec en était à ses premiers pas sous la direction de son président fondateur, Paul E. Poirier. Aujourd'hui, la Zec de la rivière Bonaventure est reconnue comme la zec/saumon la plus performante de la province.

    La remontée des saumons est bonne, la structure d'accueil est excellente et le succès de pêche est parmi les meilleurs. Les dirigeants offrent aux intéressés une école de pêche/saumon lors d'une fin de semaine au début de juin à tous les ans. La pêche à gué par eau basse et en canot par eau haute plaît à une clientèle assidue.

Rivière Petite-Cascapedia

Destination Rivières Petite-Cascapedia et Bonaventure

     Lorsque j'ai connu cette rivière, elle était administrée par le Ministère du Tourisme, de la Chasse et de la Pêche (MTCP). Je me rappelle avoir effectué des centaines d'appels téléphoniques infructueux lors des réservations du mois de janvier pour la pêche de l'été suivant. J'ai quand même été chanceux plusieurs fois au début des années '80. Lors de plusieurs randonnées dans le canot de Marc Leblanc, j'ai eu la chance d'être conseillé par celui qui est aujourd'hui l'un des plus reconnus parmi les guides de pêche au saumon et à la truite de mer. Marc est aussi un des meilleurs monteurs de mouches au monde.

    De nos jours, Marc travaille avec David Bishop, propriétaire de Destinations Saumons Gaspésie. Actuellement, la Zec de la rivière petite-Cascapédia gère la destinée de ce superbe plan d'eau. La Zec offre même un service de guide et canot avec le droit d'accès. Depuis quelques années, la graciation des grands saumons est de rigueur toute la saison.

Les Saisons de la Rivière

Les saisons de la Rivière

     En début de saison, par eau haute et froide, les saumons sont peu nombreux. Il y en a qui dévalent vers la mer ayant passé l'hiver dans la rivière, sous la glace, suite au frai. Ceux-ci sont amaigris puisqu'ils n'ont pas mangé depuis leur entrée en rivière l'été précédent.

    Ils sont à retourner à la mer pour se refaire une santé, s'engraisser pour éventuellement revenir à la rivière de leur naissance. Participer à nouveau à la survie de leur espèce est leur but ultime. Les scientifiques remarquent qu'un plus grand nombre de saumons sont des multi-frayeurs qu'ils le croyaient.

    D'autres, bien gras et joufflus, arrivent en pleine forme de la mer. L'arrivée des saumons dans les rivières gaspésiennes de la Baie des Chaleurs débute souvent par la venue de grosses femelles de trois ou quatre ans de vie en mer. Leur poids se situe entre 20 et 35 livres. Au 20 juin, les nouveaux arrivants sont surtout des saumons d'un et de deux ans de mer. Leur poids se situe entre 4 et 12 livres. Les petits sont appelés castillons ou grilses. Tout au long de l'été, la montaison continue quelque fois concentrée aux moments de pleines et de nouvelles lunes. Vers la mi-septembre, la majorité des saumons sont entrés dans leur rivière. Vers le 20 octobre, le frai débute et dure pendant environ deux semaines.

    Les oeufs déposés vont passer l'hiver enfouis dans le gravier étant arrosés par de l'eau bien oxygénée. En avril, les petits fretins survivent à partir de leur sac vitellin. Fin mai, ils émergent du gravier pour s'abriter en eau riveraine, peu profonde, à l'abri de courants violents. Ils grandiront pendant trois ou quatre ans ainsi avant de se diriger vers la mer au printemps pour y passer de un à quatre ans. À leur retour, plus auront passé d'hivers en mer, plus ils seront imposants.

Pêche à la Mouche

Pêche à la Mouche

     Au Québec, la pêche au saumon se pratique uniquement à la mouche sauf pour quelques exceptions. Deux grands types de pêche sont utilisés, soit à la mouche sèche, soit à la mouche noyée. Mais avant de pêcher, il faut savoir repérer les tenues de saumons.

Bien sûr, vous direz que le saumon est dans les fosses. Pas nécessairement, car le niveau de l'eau influence grandement le choix des sites choisis par les poissons. En effet, il y a trois critères fondamentaux pour déterminer les tenues potentielles de saumons:

Pêche à la Mouche
     > 1) La profondeur de l'eau doit être entre un et deux mètres de profondeur.
     > 2) Le fond de la rivière doit être pourvu de roches de la grosseur de boules de quilles ou plus grosses.
     > 3) La vitesse de l'eau de surface doit être semblable à la vitesse de marche d'un homme.

    Lorsque ces conditions sont réunis dans une fosse, il est alors très probable qu'un ou plusieurs saumons soient présents.

    La mouche noyée est paradée devant le saumon alors qu'elle est submergée quelque peu. Par contre, la mouche sèche flotte au gré du courant.

    Nous ne savons pas encore ce qui incite un saumon à prendre une mouche. Il est quasi impossible de prévoir ce moment. Le pêcheur doit être aux aguets, mais il est très souvent pris de court car c'est à ce moment que le saumon prend la mouche.

Les Secteurs

     Les rivières Petite-Cascapedia et rivière Bonaventure sont divisées en secteurs de pêche. Certains secteurs sont publiques. Ils sont accessibles à tous, sans limite du nombre de pêcheurs, moyennant l'obtention d'un droit d'accès de la Zec. Tout pêcheur peut donc se présenter et pêcher sans, auparavant, avoir obtenu une réservation.

    Par contre, il est possible d'obtenir une réservation de pêche dans les secteurs contingentés. Ceux-ci sont obtenus par tirage, soit le tirage annuel du 1 novembre pour la pêche de l'année suivante, soit le tirage quotidien pour la pêche deux jours plus tard.

    Sur la Petite-Cascapédia, le secteur B est le secteur contingenté pour la pêche du saumon. Les secteurs C et D le sont pour la pêche de la truite de mer.

    Sur la Bonaventure, les secteurs B, B-4 et E sont contingentés tous les jours de la semaine alors que les secteurs B-1 et B-3 le sont le dimanche seulement.

Équipements Essentiels

ÉQUIPEMENTS ESSENTIELS

     Le choix des vêtements et des outils de pêche doit toujours être bien planifié pour assurer un séjour de pêche agréable. Si votre pêche a lieu en juin ou en septembre, il est important de vous habiller en pelures d'oignon, de plusieurs couches superposées terminée par un imperméable respirant. Indispensable, est la casquette ou le chapeau pour vous protéger des rayons du soleil. Les verres fumés sont aussi essentiels. En juillet et en août, portez des vêtements amples pour vous protéger du soleil et l'imperméable contre les ondées.

    Pour la pêche en canot par temps pluvieux, une botte courte suffit. Les cuissardes font aussi le travail. Par beau temps en canot, l'espadrille est très confortable.

    Par eau basse, il faut des bottes pour entrer dans l'eau. La botte-pantalon et les cuissardes fabriquées d'un tissus caoutchouté a été la norme très longtemps. Depuis quelques années, les manufacturiers nous offre des pantalons imperméables respirant ! Mais oui, la sueur peut s'échapper par les minuscules pores du tissus alors que l'eau ne peut pénétrer la botte. C'est le confort total avec ce pantalon respirant.

    Pour pêcher, il est recommandé d'utiliser une canne de 9 pieds ou de 9 pieds et 6 pouces pour la pêche à gué ou une canne de 8 à 9 pieds pour la pêche à bord d'un canot de Gaspé. Pour la pêche à gué en petite ou moyenne rivière, une canne longue pour une soie # 7 ou # 8 fera l'affaire. Pour la pêche en grosse rivière, utilisez aussi une longue canne, mais pour soie # 9. Celle-ci sera préférable surtout si le vent est présent.

    Pour la pêche du saumon, les mouches seront de grosseur # 2 et # 4 par eau haute et plus petite # 8 et # 10 par eau basse. Sur la Bonaventure, les mouches productives ont souvent été les plus petites # 6-8-10. Par contre le contraire est à l'occasion ce qu'il faut faire pour mettre un saumon sur la ligne. Les mouches sèches seront de grosseur # 2 à # 6. Sur la Petite-Cascapédia, les mouches productives ont souvent été les plus grosses # 2-4-6. Là aussi, le contraire peut s'avérer le geste à poser.

    Pour la pêche de la truite de mer, les mouches seront, soit de gros streamers #2 et # 4, soit de très petites sèches # 10 et # 12.

Partez à l'aventure

Partez à l'aventure sur les Rivières Petite-Cascapedia et Bonaventure

     Pour les amateurs de belle nature, de grandioses paysages de paix et de tranquillité, je vous recommande une descente en canot à la « pôle » avec votre guide, d'une des branches de la Petite-Cascapédia pour la pêche de la truite de mer. Je vous assure que vous vivrez une expérience mémorable. Vous serez appelé à présenter vos mouches vers des cibles difficiles, sous les branches surplombant les tenues de truites. Vous participerez à de complexes manoeuvres du canot accompli par votre guide. Un martin-pêcheur, un balbuzard ou même un orignal peuvent entrer dans votre champ de vision à tout moment. La descente d'un secteur/saumon est aussi très spectaculaire.

    Sur la Bonaventure, à bord du canot de Gaspé de 24 ou de 26 pieds, bien assis dans votre chaise, votre guide vous amène à votre secteur de pêche. Sur l'eau, contournant les grosses roches et enfilant les rapides, il assure votre sécurité et votre succès de pêche. Une fois rendu à destination, il repère les saumons et place le canot de façon à bien couvrir la fosse.

    Vous êtes rendu sur les lieux, finit l'anticipation, c'est vrai la rivière coule devant vous, vous entendez son chant, elle est vraiment là, vous ne rêvez pas! C'est à ce moment que vous commencez à travailler !

Références

» Texte Claude H. Bernard (1980).
Page 4 sur 28