Port-Daniel; Havre de paix à Découvrir par Gilles Aubert

     Avec ses 25 plans d'eau, Port-Daniel est la plus petite réserve faunique gouvernementale du Québec...et aussi la seule où coule une rivière à saumon. Un havre de paix à découvrir pour les amants de la nature qui sont aussi adeptes de la pêche de l'omble de fontaine et du saumon atlantique.

Port-Daniel; Havre de paix à Découvrir
     En 1976, je passais pour la première fois des vacances familiales de quelques semaines dans la péninsule gaspésienne. Ce fut l’occasion de pêcher le saumon atlantique et l’omble de fontaine anadrome appelé aussi truite de mer. Coup de foudre! Je me suis découvert un amour pour ce coin de pays des plus enchanteurs, pour ses habitants et ses rivières perdues. Chaque année, j’ai toujours un frisson de plaisir en foulant cette région de la Belle Province. La saison dernière, en plus de pêcher la truite de mer et le saumon dans plusieurs rivières, j’ai taquiné la truite mouchetée dans un territoire public facilement accessible, mais peu fréquenté parce que peu connu : la réserve faunique de Port-Daniel.

     C’est à la mi-juillet 96, accompagné de ma femme Hélène et André Roussy, un ami de Grande-Rivière, que j’ai séjourné dans cette réserve gouvernementale situé à quelques kilomètres de Port-Daniel. Je vous avoue que j’étais pessimiste quant à la possibilité de récolter de belles truites. Faire mordre des ombles de fontaine en lac, en pleine canicule, n’est pas facile, vous en conviendrez. L’eau de surface est trop chaude, et les poissons recherchent plutôt les fosses profondes où il est difficile de les repérer et de les faire mordre. Même dans les piscicultures, les poissons ne sont guère coopératifs. Cependant, les précieux conseils du personnel expérimenté de la réserve faunique de Port-Daniel nous ont permis de tirer notre épingle du jeu. Dans les circonstances, nous avons fait une belle pêche, compte tenu de cette période de l'année et des conditions atmosphériques exécrables pour la pêche (chaleur accablante, absence de nuages et de vent) : de belles mouchetées bien dodues, dont certaines mesuraient 30, 33 et 36 cm (12, 13 et 14 po). Les employés de la réserve nous ont signalé que la pêche est surtout meilleure en début de saison et que des sportifs auraient capturé en juin des «bétails» de près de 1.4 kg (3 lb).

     Roussy, un pêcheur émérite et adepte de la pêche à la ligne depuis déjà plusieurs décennies, s'est surtout servi d'un lancer léger et d'une cuillère Lake Clear Wobbier à laquelle il attachait un ver bien gras. En péchant à la traîne. Hélène et moi avons plutôt utilisé une canne à moucher et une soie totalement calante. Les streamers Woolly Bugger, Muddler Minnow et Mickey Finn dans les grosseurs 2 et 4 se sont avérés les mouches les plus productives. N'étant pas des mers intérieures, les plans d'eau sont accessibles à tout le monde, et il n'est pas nécessaire de posséder un équipement coûteux. Cependant, il serait approprié d'apporter un moteur électrique, ceux à essence n'étant pas autorisés.

TERRITOIRE PEU CONNU

Port-Daniel
     Montagne cernée par la mer et envahie par la forêt, la péninsule gaspésienne est une région du Québec qui recèle encore des secrets. Et le territoire d’une superficie de 57 km carré (25 lacs et la rivière Port-Daniel) situé à mi-chemin entre Percé et New Richmond fait partie de cette richesse encore peu connue de la plupart des Québécois. Désigné réserve faunique de Port-Daniel en 1984, ce territoire a été créé en 1948 dans le but de protéger le saumon de cette rivière. Reconnue comme la plus petite des composantes du réseau des réserves fauniques gouvernementales, la réserve est située sur une portion du plateau appalachien, à seulement 8 km de la municipalité de Port-Daniel et à environ une heure de voiture de Percé.

     En 1995, la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) s'est vu confier le mandat de rentabiliser la gestion des activités et des services du réseau des quatorze réserves fauniques gouvernementales. Cependant, tout en s'alliant les gens du milieu comme partenaires, elle n'a que trois ans pour y parvenir. Que faire? Il faut tout simplement faire découvrir la beauté de ces lieux aux Québécois, développer les activités, et offrir une qualité de pêche et de chasse intéressante, de même qu'un service personnalisé. Tout comme d'autres réserves, Port-Daniel n'était surtout fréquentée que par des gens des environs, et ce, davantage en début de saison. Même si, pour l'été 1996, il y avait eu une augmentation d'usagers dans la réserve, son directeur, Zénon Whittom, et ses employés souhaitent que ce territoire devienne un lieu privilégié pour prendre des vacances familiales et s'adonner à la pêche sportive.

     Selon les dires du directeur, les plans d'eau offerts à la pêche sportive renferment tous une bonne population de truites mouchetées indigènes, et pour assurer une meilleure qualité de pêche des truites de belle taille y seront introduites; de plus, il ne faut pas oublier les ensemencements de soutien qui sont faits régulièrement. Même si tout ceci ne constitue pas une assurance que vous obtiendrez des prises, la pêche étant toujours la pêche, vous serez assuré de pêcher dans des eaux poissonneuses. Se pourrait-il qu'il y ait des ententes de services avec la ZEC des Anses, dont le territoire avoisine celui de la réserve? Des informateurs m'ont rapporté que des discussions étaient en cours. C'est à suivre.

ACTIVITES ET SERVICES OFFERTS

Port-Daniel
     Dans cette réserve gaspésienne, toute une gamme d'activités de plein air permettent à chaque membre de la famille de trouver son compte et de passer des vacances agréables (observation de la faune, randonnée pédestre, etc.). En 96, 9800 poissons y ont été récoltés sportivement, pour une moyenne de 7,5 truites/jour/pêcheur, la limite journalière autorisée étant de 15. La pêche sportive peut se pratiquer avec séjour en chalet ou encore à la journée. Si vous optez pour cette activité avec séjour en chalet, vous aurez un accès exclusif au plan d'eau près duquel votre chalet est situé, et une ou deux embarcations personnelles seront à votre disposition (les gilets de flottaison sont disponibles en nombre suffisant).

     C'est à un tirage au sort informatisé qu'il faut s'inscrire (en octobre) pour choisir le plan d'eau et les dates de séjour dans la réserve. Toutefois, étant donné qu'il reste toujours des disponibilités après le tirage, informez-vous. Une dizaine de lacs sont alloués à la pêche quotidienne (réservation 48 heures à l'avance), et sept d'entre eux sont pourvus d'embarcations pour les usagers. Notez que toute journée de pêche non réservée devient disponible au poste d'accueil de la réserve. Sur les lacs Rond. Long et Bisson, on peut utiliser des embarcations personnelles; il y a aussi des accès pour personnes handicapées en fauteuil roulant au Grand Mécampec, au Petit Mécampec et au Pabos. Au poste d'accueil, on peut se procurer des permis de pêche, des gilets de flottaison, une chaloupe, de la glace et du bois pour le foyer.

Du NOUVEAU

Port-Daniel
     Fermée à la pêche depuis 1982, la rivière à saumon Port-Daniel, qui coule dans la réserve avant de se jeter dans la baie des Chaleurs, a été rouverte en 1996. Environ 500 géniteurs ont été introduits, en 1987 et 1988, dans cette rivière en restauration depuis 1985 en vue d'en renouveler les populations décimées par les braconniers. Et, comme en 1995 plus de 250 géniteurs ont remonté la rivière pour y frayer, les autorités ont décidé, l'année dernière, d'autoriser la pêche dans un secteur particulier. On peut donc taquiner le saumon dans les fosses comprises dans une portion de rivière de 4 km (près du poste d'accueil) du 1" août au 15 septembre.

     Les castillons (grilses) peuvent être conservés par les saumoniers (2 par jour), mais les saumons ayant passé plus de deux ans en mer (plus de 65 cm de long) doivent être remis à l'eau. On n'accepte que six pêcheurs par jour, et seule la pêche à la mouche y est autorisée. La saison dernière, à la fin de septembre, près de 300 saumons ont été dénombrés dans la rivière, et ce, après la pêche sportive qui s'est avérée un succès. Les 88 saumoniers auraient récolté 39 castillons (succès de pêche de 45%) et aussi gracié 15 grands saumons.

HEBERGEMENT ET TARIFICATION

Port-Daniel
     Si vous optez pour un séjour en chalet (sept chalets situés en bordure d'un lac), apprenez qu'ils peuvent accueillir chacun six personnes, avec équipement pour la préparation et le service des repas, réfrigérateur et éclairage au propane, eau chaude, toilette et douche. Vous n'apportez que votre nourriture ainsi que serviettes, linges à vaisselle et literie. Tous les chalets sont équipés d'un poêle à bois à combustion lente, sauf un (foyer intérieur), et d'un foyer extérieur; une table de pique-nique, des chaises et des balançoires sont à la disposition des vacanciers. Pour un environnement différent, réservez le chalet du lac de l'île construit sur une petite île au milieu d'un lac. Par ailleurs, on peut aussi se loger dans des chalets rustiques érigés non loin de la rivière Port-Daniel ou faire du camping sur un terrain de 38 emplacements (13 avec services d'eau, d'électricité et d'égout). Un bâtiment sanitaire, des douches, une salle de lavage et une cuisine communautaire sont aussi offerts.

Port-Daniel
     Les tarifs exigés pour la location d'équipements et pour la pratique des activités de prélèvement sont les mêmes pour toutes les réserves fauniques gouvernementales. Pour la pêche de la truite avec hébergement en chalet, la SÉPAQ exige 48,50$/jour/personne durant les mois de mai et juin, et 43,50$ /jour/personne en juillet et août. Ce tarif forfaitaire comprend l'hébergement, le droit d'accès à la pêche et l'embarcation. Selon leur capacité d'hébergement, des chalets peuvent accueillir gratuitement des enfants de moins de 16 ans. Pour la pêche à la journée, le droit d'accès à la pêche est de 11.41$ /jour/personne (embarcation non comprise). Avec embarcation fournie et le droit d'accès quotidien, le tarif demandé pour une personne est de 29,18$; pour deux personnes : 40,59$; pour trois personnes : 52$, il faut savoir que les enfants de moins de 18 ans accompagnés d'un adulte titulaire d'un permis de pêche et d'un droit d’accès quotidien à la pêche sont admis gratuitement. Le coût des permis de pêche n'est pas compris dans les forfaits offerts.

     Pour la pêche du saumon dans la rivière Port-Daniel, deux des six perches réservées quotidiennement le sont pour la pêche à la journée à 28,30$ /jour/pêcheur. Pour les autres perches disponibles, la priorité sera accordée aux personnes qui s'hébergent dans la réserve, A ce propos, un forfait intéressant est offert. Pour 75$ /jour/personne, à la condition d'être au moins deux, il est possible de se loger dans un chalet situé non loin de la rivière (repas non compris) et d'avoir le droit d'accès pour la pêche du saumon et de la truite. Les non-initiés à la pêche du saumon peuvent réserver les services d'un guide au poste d'accueil de la réserve à raison de 100$ /jour.

RÉSERVATIONS

Port-Daniel
     Pour la pêche de la truite avec séjour, la priorité de choix quant aux dates de séjour est accordée aux gagnants du tirage au sort (l'inscription doit se faire avant la fin d'octobre). Pour les disponibilités restantes (il y a toujours des places inoccupées après le tirage), on réserve en tout temps, par téléphone, avec le Service des ventes et réservations de la SÉPAQ. Pour la pêche à la journée (truite et saumon), les réservations se font deux jours à l'avance, sept jours sur sept, à compter de 20 h (en 1996). Pour la pêche du saumon après le 31 août, les réservations seront prises à compter de 9 h. Entre mai et septembre, il est possible d'obtenir des informations directement au poste d'accueil de la réserve.

     Souhaitez-vous en connaître davantage sur la réserve faunique de Port-Daniel? Réclamez les brochures gratuites intitulées La pêche à la journée dans les réserves fauniques et La réserve de Port-Daniel.

•  Service des ventes et réservations de la SEPAQ : (418) 8906527 (région de Québec) ou 1 800 665-6527 (sans frais).
•  Au poste d'accueil de la réserve au (418) 396-2789.
•  Au bureau administratif de la réserve Port-Daniel. 8, route 132, C.P. 38, Port-Daniel, QC. GOC 2N0: tél. : (418) 396-2232: télécopieur : (418) 396-3325.

Références

» Texte & Photo: Gilles Aubert (1997).
» Magazine Sentier Chasse & Pêche (Annuel de Pêche).

Page 25 sur 28