Mouches à Plumes Souples ou Soft Hackle Flies

ENFIN ONT LES RETROUVENT!

     Les mouches à plumes souples était à la fin du 19 ième siècle, la façon d’imiter les nymphes d’insectes aquatiques. Elles ont été oubliées et disparurent des boîtes à mouches des pêcheurs. Ce n’est qu’en 1975 que Sylvester Nemes  relance ce type de mouches pour leurrer la truite. C’est par son volume intitulé « The Soft-Hackled Fly » que les pêcheurs à la mouche redécouvrent ces merveilleuses mouches, si faciles à monter.

Mouches à plumes souples ou soft hackle flies
     Ces mouches sont presque toujours de petits formats, de grosseur 10, elles rapetissent jusqu’à la grosseur 18. Elles ont la propriété d’imiter les insectes aquatiques tels que les trichoptères (caddis), les éphéméroptères (mayflies) et les diptères (midges), dérivants en eau rapide et même en eau flasque, alors qu’elles sont encore submergées, précédant et durant le moment de leur émergence.
 
     La notion de plume souple implique l’utilisation d’une plume molle ou souple pour la confection de la collerette de la mouche. Souvent cette plume aura une coloration segmentée de pâle et de foncée. Une autre sera de couleur foncée et iridescente. Pour être efficace, la mouche devra être très claisemée et  la collerette devra comporter deux enroulements de la plume souple tout au plus. Les mouches à plumes souples de types araignées/spider auront une plume avec des barbes qui dépasseront légèrement la courbure de l’hameçon. Pour le montage d’une très petite mouche à plume souple pour laquelle vous n’avez pas de plume aussi petite, utilisez une des deux techniques suivantes :

     1 - Une fois le corps complété, d’une plume trop grosse, prélevez une pincée de barbes avec les bouts bien égalisés et taillez de longueur appropriée. Déposez les barbes au point d’attache et utilisez un enroulement de distribution pour créer la collerrette.

     2 - Avant de faire le corps, attachez et enroulez la plume à la demie ou au tiers de la hampe selon la grosseur de la plume utilisée, de façon à ce que les bouts soient dirigés vers l’œil de l’hameçon. Complétez le corps et peignez les barbes vers la courbure, tout en enroulant le fil de montage. La collerrette sera de la bonne longueur. 
Le corps de ces mouches sera fait de fil de montage, de soie floche, de fine laine, de frange de paon, de matériaux  récents ou de bourre (dubbing). Certaines mouches ont même un thorax de bourre ou de filo-plume. Étant des mouches à être pêchées sous le film de l’eau, un hameçon costaud et pesant   est préférable tel qu’un hameçon Mustad 3906B.
 
     Répartition des plumes sur l’oiseau; Back : selle; Belly : ventre; Breast : poitrine; Flank : flanc; Nape : nuque; Neck : cou; Rump : croupion; Shoulder : épaule; Tail : queue; Tail coverts : tectrices sus caudales; Throat : gorge; Wing : aile
 
     Oiseaux porteurs de Plumes Souples; Coot : foulque; Crow : corneille; Curlew : courlis; Dove : tourterelle; Falcon : faucon; Grouse : tétras; Guinea hen : poule de guinée; Hawk : buse; Jackdaw : choucas; Jay : geai; Kingfisher : martin pêcheur; Landrail : râle; Magpie : pie; Mallard : colvert; Moorhen : poule d’eau; Owl : hibou; Partridge : perdrix; Pheasant : faisan; Ruffed grouse : gelinotte huppée; Plover : pluvier; Quail : caille ou colin; Sand grouse : coq de bruyère; Snipe : bécassine; Starling : étourneau; Teal : sarcelle; Whip-poor-will : engoulevent; Woodcock : bécasse.

Bibliographie

     Atossement Vôtre, Volume 1 no. 4, Robert Cormier.
     Designing Trout Flies, Gary Borger.
     Fly Tying with Synthetics, Phil Camera.
     Les Nymphes, Jacques Juneau.
     Mayflies, Malcolm Knopp et Robert Cormier.
     The Art of Tying the Wet Fly and Fishing the Flymph, James E. Leisenring et Vernon S. Hidy.
     The Fly Tyer’s Primer, Dick Talleur.
     The Soft-Hackled Fly, Sylvester Nemes.
     The soft-Hackled Fly Addict, Sylvester Nemes.

référence

« Document préparé par Claude Bernard :  2003/01/12.
Page 21 sur 29