Le Saumon à Anticosti

     La présence du saumon atlantique à l'île Anticosti mérite bien qu'on prenne quelques instants de réflexion pour énoncer certaines notions concernant une technique de pêche spécifique à cette île.

     Bien sûr, nous devons vous faire voir des images merveilleuses de ces rivières coulant dans un environnement unique. Nous n'oublierons pas non plus de citer quelques artificielles qui peuvent séduire ce roi de nos espèces halieutiques. Anticosti présente un ensemble géographique un peu différent des rivières gaspésiennes ou de celles de la Côte-Nord. La qualité des eaux de ces cours d'eau et les configurations font que des habitudes de pêche un peu différentes d'ailleurs au Québec s'y sont développées.

TECHNIQUE D'ANTICOSTI

Le saumon à Anticosti
     Sur l'île Anticosti, les saumoniers utilisent principalement les techniques de la Côte-Nord en péchant à vue, quoique la plupart des fosses permettent une technique de rotation. Évidemment, ces rivières sont contingentées et les points chauds des fosses sont les plus exploités. Sur les rivières de la Gaspésie, la technique la plus utilisée est la rotation qui est à la fois une technique de pêche et un déplacement permettant à plusieurs pêcheurs de fréquenter la même fosse. Les rivières de la Gaspésie sont larges et possèdent de grandes fosses adéquates pour cette technique. Le moucheur lance une longueur de corde raisonnable et se déplace le long de la rive pour couvrir la longueur de la fosse. Par cette technique on quadrille systématiquement toute la fosse, tandis que sur la rive nord, on a tendance à lancer de préférence la mouche là où se tient le saumon. Il faut bien dire que les rivières de la Côte-Nord sont sinueuses et que dans leurs fosses étroites et accidentées les saumons se retrouvent dans des endroits précis. À Anticosti le courant des rivières n'a pas la rapidité du courant des rivières de la Côte-Nord ou la puissance de celui des rivières de la Gaspésie. C'en est un concentré, qui occupe une faible portion de la fosse. Bien sûr, on retrouve des saumons qui se tiennent près des rives ou hors de ce courant. Aussi, c'est à Anticosti qu'on retrouve cette technique de "rentrée saccadée de la corde" ce qui donne à l'artificielle un mouvement qui provoque l'attaque du saumon. La "rentrée saccadée de la corde" (stripper) avec mouche noyée est une technique propre à Anticosti et, bien sûr, une méthode efficace de capture du saumon sur ces rivières.

     De fait, Anticosti est un écrin qui renferme des bijoux de rivières où le saumon y retrouve toute sa noblesse. Ce pays de 222 km de long sur 56 km de large est situé d'est en ouest dans l'estuaire du Saint-Laurent. Les rivières se déversant du côté ouest possèdent des remontées de saumon supérieures à celles du versant est. Leurs populations de saumons adultes sont abondantes et leurs remontées se font en juin et juillet. Les eaux de ces rivières sont d'une limpidité sans pareil. Personnellement, j'ai toujours aimé pêcher le saumon en utilisant les techniques de la Côte-Nord. Mais voir le saumon et suivre le moindre de ses gestes et mouvements suscitent une gamme d'émotions réservées à ceux qui ont le coeur solide. Sur Jupiter, point n'est besoin de porter des verres polarisant pour observer le saumon dans cinq à dix pieds de profondeur. De plus, le saumon se retrouve dans un décor d'une beauté remarquable. Les phénomènes géologiques et naturels de l'île ont littéralement sculpté canyons et grottes dans la falaise laissant couler la rivière dans un décor grandiose. Un habitat royal pour la plus recherchée de nos espèces halieutiques. Toutefois, ce sont des cours d'eau au débit très variable. Cette île peu montagneuse au sol de galets provoque un écoulement rapide des eaux de pluie. Les crues importantes ouvrent un lit large sans creuser véritablement de fosses profondes. Les saumons se retrouvent dans des fosses qui leur conviennent bien mais, ô combien accessibles aux regards de l'homme et des autres prédateurs. Ils deviennent méfiants et difficiles à tromper surtout en période d'étiage où l'eau est d'une transparence inégalée.

     Les rivières du versant est sont de plus petite dimension avec une eau légèrement brunâtre. Ces rivières reçoivent en août des remontées acceptables de madeleineaux (ou castillons ou grilses). La McDonald et la Patate sont deux rivières facilement accessibles pour ceux qui utilisent un budget plus restreint. La location des chalets utilisant le concept de "vacances-familles" permet d'utiliser un droit de pêche concédé aux résidents de ces chalets. Ajoutons à cela la possibilité de pêcher dans la rivière À L'Huile qui se révèle productive certaines années. Ces trois rivières permettent un contingentement de quatre perches par jour par rivière (lorsque les quantités de saumons le permettent) et les prises permises sont de dix saumons (deux par jour). La rivière Patate (ou À la patate) livre habituellement une quantité assez égale de madeleineaux et d'adultes dont le poids peut varier de sept à dix livres. La capture des saumons sur cette rivière exige cependant souvent des efforts de recherche car leur localisation varie grandement d'une journée à l'autre selon les niveaux d'eau. La rivière McDonald offre des remontées plus importantes de madeleineaux qui pénètrent la rivière par vagues successives. Les saumons se retrouvent dans des fosses facilement accessibles et bien identifiées.  De petits madeleineaux agressifs offrent beaucoup d'action au saumonier qui peut en profiter, mais ils demeurent difficiles à manoeuvrer car leurs sauts sont souvent spectaculaires. Heureux saumoniers qui résident au chalet de la McDonald en août et qui rencontrent ces montées importantes dans des conditions d'eau favorables! La rivière À L'Huile, quant à elle, émeut par la beauté de ses paysages où se trouvera comblé celui qui aime goûter la solitude dans un cadre majestueux. Ici encore la recherche du saumon est à l'ordre du jour, mais lorsqu'on en localise cela peut être productif car habituellement ils n'ont pas encore été péchés depuis leur arrivée.

     Ces trois rivières offrent un potentiel intéressant car souvent les résidents des chalets ne sont pas des pêcheurs. Évidemment, vaut mieux ne pas perdre de temps lorsque le saumon n'est pas visible ou ne manifeste pas sa présence dans une fosse car il est habituellement regroupé dans ces fosses.

     Le choix d'un chalet pour la pêche au saumon devrait viser la location de celui de la McDonald, ou de la Patate, ou enfin de la rivière À L'Huile. Le forfait d'une semaine coûte environ 430$ par personne (prix de 1991) et comprend un véhicule fourni pour le groupe. À cela, il faut ajouter 20$ par jour pour le droit de pêche ainsi que le prix du transport par avion depuis Mont-Joli.

     Les rivières du versant ouest que sont la Jupiter et la Loutre, gérées elles aussi par la SÉPAQ, offrent différents tarifs. Sur la Jupiter, il y a deux chalets permettant un contingentement de six pêcheurs par chalet. Le coût peut sembler prohibitif car il faut compter entre 2 400$ et 3 700$ sans le transport aérien; cela pour cinq jours de pêche. Néanmoins, le service personnalisé, les repas gastronomiques et l'hébergement de très grand luxe valent largement cette dépense. Les guides professionnels sont sympathiques et attentifs à tous vos besoins. La possibilité de pêcher le saumon dans un tel environnement est sûrement ce qu'un saumonier doit connaître au moins une fois dans sa vie. Les montées du début de saison, de la fin juin jusqu'à la première semaine de juillet, en sont d'adultes dont le poids varie de sept à douze livres. La seconde vague est composée principalement de madeleineaux. Le meilleur temps semble être le début de juillet. La section disponible de la Jupiter 30 offre trois secteurs, ce qui permet une rotation d'une demi-journée de deux pêcheurs par secteur. Les guides se chargent de conduire en véhicule, les saumoniers jusqu'aux fosses, tantôt en longeant les rives, tantôt en traversant à gué avec leurs véhicules; une expérience intéressante et qui nécessite toute l'habileté de ces guides expérimentés.

QUELQUES MOUCHES À SAUMON SUR ANTICOSTI

     Pour pêcher sur les rivières McDonald et Patate nous vous recommandons principalement des mouches au corps brun mais dans l'ensemble jaune comme la Yellow Montréal et la Golden hope.

     Sur la rivière Jupiter, les mouches suivantes sont habituellement productives : la Jupiter (communément appelée la Patente fly), la Butterfly modifiée et la Fluorescent Green Rat, créée par Rob Solo.

La Jupiter ou Patente fly

Queue : Laine de couleur vert forêt;
Corps : Section arrière : même laine que pour la queue; Section avant : laine gris moyen;
Côtes : Tinsel plat or;
Ailes : Écureuil teint blue-dun;
Hackle : Blue-dun;
Tête : Noire.

La Butterfly modifiée

Queue : Fibres de plume de selle rouge;
Ferret : Tinsel ovale argent;
Corps : Arrière: soie chartreuse; Avant : fibres de queue de paon;
Ailes : Montées en V vers l'arrière: queue de chevreuil jaune;
Hackle : Monté en collerette: brun;
Tête : Noire.

La Fluorescent Green Rat de Rob Solo

Hameçon : Partridge no.6;
Fil de montage : Vert fluorescent;
Queue : Fibres de sabre de paon;
Sous-corps : Tinsel plat or;
Corps : Arrière: fil de montage vert lime; Avant : 2 voiles de soie chartreuse -phoque, chartreuse fluorescent;
Côtes : Tinsel ovale or, seulement sur la partie avant;
Sous-aile : Crystal-Flash chartreuse;
Aile : Queue d'écureuil gris teinte verte;
Hackle : Grizzly teint vert lime, en collerette;
Tête : Fil de montage fluo, yeux noirs.

     Autres mouches productives dans les rivières d'Anticosti : les streamers (no.2) Cosseboom et Mickey Finn et les sèches : la Hazel de Paul Leblanc et un Bomber blanc dont voici le montage :

Le Bomber blanc

Hameçon : No.2;
Queue : Veau Blanc;
Ailes : Montées en V vers l'avant: veau blanc;
Corps : Poils blancs de corps de chevreuil; Une bande au centre du corps fait avec du fil de montage rouge;
Hackle : En collerette brun;
Tête : Noire.

référence

» Par Jacques Juneau
» Salmo Salar #27, Printemps, Mai 1992.
Page 7 sur 30