Un Guide pour la Pêche du Saumon, À Vous de Décider...

    L’auteur est enseignant à la retraite et guide de pêche au saumon atlantique sur la rivière Bonaventure depuis 1988. Pour son savoir-faire, il s’est inspiré du grand talent de guides comme Marc LeBlanc, Michel et Dial Arsenault.

     Un peu d'Histoire: À l'arrivée des premiers européens en Amérique dans les régions maintenant connues comme les provinces maritimes et le Québec, certains ont pu s'établir le long des rivières à saumons. Ils ont profité de la ressource de poissons de la mer comme ceux des rivières tout en défrichant la terre.

Un Guide pour la Pêche du Saumon Atlantique

    Vers les années 1875 la pêche du saumon atlantique est devenue celle des gens très bien nantis. C'est dans ce temps là que le gouvernement du Québec rendit les droits de pêche du saumon à de riches groupes à la condition qu'ils assurent la protection de la ressource.

    Les résidants ont alors perdu une source d'approvisionnement qui leur était disponible depuis une centaine d'années. Plusieurs hommes ont été engagés par ces nouveaux groupes devenus des clubs privés à titre d'hommes à tout faire, comme cuisinier, gardiens et d'autres pour guider les « sports » à la pêche. Il est facile de comprendre que plusieurs n'ont pas accepté cette exclusivité accordée à ces étrangers venus d'ailleurs. Lorsque du saumon était requis pour nourrir la famille plusieurs se servaient à même la rivière en essayant d'éviter de se faire prendre. De là est né le braconnage. Souvent les gardiens étaient membres de la même famille que les braconniers. Il est facile de comprendre que les gardiens devaient souvent regarder ailleurs !

    Les emplois de guides ont permis à plusieurs d'honorablement gagner la vie de leur famille et cela de génération en génération. Comme mon ami Dial Arsenault, ses frères Valmont et Michel F. Leur père et grand-père ont tous les deux guidés pendant cinquante ans sur la rivière Bonaventure. Dial continue la tradition familiale encore de nos jours. Il est aussi vrai que le mode de gestion par club privé a probablement assuré la survie de l'espèce jusqu'au retour des rivières au domaine publique au début des années '80.

Qu'est-ce qu'un Bon Guide ?

Le Regretté RICHARD ADAMS, GUIDE Légendaire sur la Matapedia
     Par définition, un guide est une personne qui connait sa rivière, accompagne, montre le chemin, renseigne, aide et facilite l’activité de pêche pour ses clients. Pour accomplir toutes ces tâches, il lui faut des années d’écoute, d’observation et d’apprentissage pratique de tous les aspects de la pêche au saumon.

     Oui, un guide joue ce rôle, mais il y a plusieurs façons de faire. Comme dans la vie en général, chaque guide est différent. Certains sont discrets, d’autres flamboyants, raconteurs, motivateurs ou techniques. Les plus doués possèdent même plusieurs de ces facettes.

     À chacun sa personnalité, sa culture et son expérience. Après de nombreuses années passées avec une multitude de pêcheurs différents les uns des autres, un guide de pêche au saumon acquiert l’habileté de s’adapter à ses clients. Certains pêcheurs aiment un guide très volubile alors que d’autres préfèrent quelqu’un de plus silencieux. Certaines personnes aiment poser des questions de tout genre à leur guide, que ce soit concernant le comportement ou la biologie du saumon, la qualité de l’eau, la géologie, les mouches ou encore les techniques de pêche. Et il y a ces pêcheurs qui disent ne pas facilement accepter les conseils d’un guide qu’ils paient et qui est pourtant là pour leur faciliter la vie. Le guide de pêche au saumon est pourtant beaucoup plus que le conducteur du véhicule ou du canot !

     Le guide de pêche au saumon a souvent à répondre à des questions comme : « Pourquoi le saumon saute-t-il? »; « Pourquoi le saumon ne se nourrit-il pas en rivière? »; « Pourquoi le saumon prend-il la mouche? ». Lorsque ces questions sont posées, les discussions deviennent très intéressantes. Il n’y a probablement pas de guide qui ait toutes les réponses, mais il est tout à fait correct de poser de telles questions. Par contre, il arrive souvent que certains pêcheurs doivent prendre quelque temps pour s’habituer à percevoir la silhouette du saumon et sa ligne verticale foncée de sa queue.

Qualités Essentielles d’un Bon Guide

     Un guide professionnel doit posséder, maîtriser et appliquer plusieurs connaissances et habiletés essentielles dans le déroulement de chacune des journées qu’il passe avec ses clients. Entre autres, connaître sa rivière, la distribution du saumon selon la période de la saison, les tenues du saumon selon l’importance de la montaison et le niveau de l’eau. Au début de chaque saison de pêche, il faut revoir toute la rivière pour repérer les changements physiques survenus durant l’hiver et au printemps. La crue printanière et la descente des glaces bouleversent souvent le lit et les berges de la rivière. Certaines fosses sont creusées et d’autres remplies de gravier. À l’occasion, de gros blocs de pierre sont déplacés, cers connaissances qui modifie la dynamique de l’écoulement de l’eau qui chambarde le gravier, changeant ainsi la configuration des fosses et la tenue des saumons.

     Bien connaître sa rivière implique aussi connaître tous les sentiers y donnant accès. Lorsque le niveau de l’eau permet l’usage du canot, le guide doit absolument connaître tous les passages entre les fosses. La prudence est de mise en tout temps. Le guide fera porter le vêtement de flottaison à tous les passagers du canot. Il les fera débarquer lors d’un passage risqué et fera passer le canot à la cordelle.

   Tous n’ont pas besoin des mêmes habiletés et cela est normal. Selon les particularités physiques de chaque rivière, le guide typique est différent d’une rivière à l’autre. Certaines habilités précises nécessaires pour une rivière ne le sont pas pour une autre. Plusieurs sont d’habiles cuisiniers, monteurs et créateurs de mouches superbes, très bons professeurs de techniques de pêche, connaisseurs de la flore, de la faune ailée terrestre et aquatique. Aussi, maîtriser la dynamique de l’écoulement de l’eau est d’une grande importance pour le guide qui conduit son canot à la perche, sinon le courant peut facilement transformer une descente agréable en un désastre.

La Qualité Première d'un Bon Guide !

RONALD IRVING, Guide sur la Matapedia et sur la Restigouche
     La plus grande qualité d’un bon guide de pêche au saumon est de placer ses pêcheurs aux endroits où le saumon est présent. Le repérage des poissons par eau turbide peut être basé sur son expérience ou sur un minuscule signal donné par un saumon, ou encore sur des critères propres à sa rivière.

     Les rivières à eau cristalline facilitent le repérage pour le guide et ses pêcheurs. Par contre, il arrive souvent que pêcheurs doivent prendre quelque temps pour s’habituer à percevoir la silhouette du saumon et la ligne verticale foncée de sa queue.

     L’expérience aidant, plusieurs guides ont remarqué que les saumons preneurs avaient tendance à s’arrêter aux endroits de la rivière où :
     1- La profondeur de l’eau est d’un à deux mètres;
     2- Le fond de la rivière est parsemé de roches dont la taille va de la boule de quille à de très gros blocs de pierre;
     3- La vitesse de défilement de l’eau de surface est semblable à la vitesse de marche d’un adulte.
    Bien sûr, il y a des exceptions. Le saumon semble souvent aimer défier et violer toutes les règles de comportement que les pêcheurs lui dictent !

     D’autres qualités sont aussi importantes : savoir écouter le client, s’assurer de bien comprendre ses besoins, suggérer des éléments de solutions et exécuter tous les points particuliers convenus avec ses pêcheurs. Cette approche doit être utilisée au premier contact, lors de l’organisation de détails comme la préparation du plan de match, la réception des appels de la zec pour le choix des dates et secteurs selon les ententes déjà convenues, l’accueil du client la veille ou le matin de la pêche tout en s’assurant qu’il a tous ses effets, et le transport sur les lieux de pêche, soit en véhicule routier, soit en canot. Une fois sur place, le guide s’assure du bon déroulement de la pêche selon les besoins du client. À tout cela, il faut ajouter une autre qualité importante : la ponctualité ! Être dévoué, poli et débrouillard ajoute un cachet non négligeable à l’évaluation d’un bon guide de pêche au saumon au Québec.

Comment le Choisir ce Super Guide ?

     Dans le cas où les clients sont en pourvoirie, le guide est souvent désigné de façon aléatoire par le chef-guide. Cependant, un habitué d’une pourvoirie pourra demander au chef-guide de lui assigner un guide qui répond à ses affinités et choisir parmi ceux-ci.

     Mais lorsque le client choisit un guide indépendant, il a avantage à demander à ses amis pêcheurs lequel ils lui suggèrent. Souvent, la meilleure façon de dénicher un bon guide est le bouche-à-oreille.

     Le souci du détail, le respect apporté au client et la passion du guide pour son travail sont probablement les gages d’un succès. Un tel guide saura vous faire passer de bons moments, même si Salmo ne daigne prendre la mouche.

    Bon guide et bonne pêche!

Références

» Texte et photos: Claude H. Bernard (2009).
» FQSA
Page 7 sur 7Suivant