Les Lancers Roulé et de Puissance

LE LANCER ROULÉ

     Le lancer roulé est un lancer que l'on n'utilise pas très souvent mais il est nécessaire dans des conditions particulières.

     Il faut se donner du recul pour pouvoir lancer lorsque l'on se trouve près d'une fosse où la profondeur de l'eau nous empêche d'avancer vers le centre de la rivière. C'est à ce moment que l'on est content de connaître cette technique de lancer. Et on est d'autant plus fier de la maîtriser si l'on voit quelques saumons bien placés pour prendre la mouche.

     Ce lancer est particulièrement utile quand vous ne pouvez faire de lancer arrière, ni d'un côté ni de l'autre.

     La soie tendue vers l'avant, vous relevez doucement la canne en arrière de la tête, jusqu'à ce que la soie forme un grand arc. Puis, lorsque la mouche est près de vous, d'un geste sec du poignet, vous projetez la canne vers l'avant, en utilisant aussi le bras et le corps pour augmenter la poussée et la vitesse de la soie. Elle décrira alors une large boucle et ira s'étendre à distance, sans avoir été projetée vers l'arrière. Tout le mouvement doit être effectué sans arrêt, dans une seule séquence.

Les Lancers Roulé et de Puissance
     Le lancer roulé atteint nécessairement de moins grandes distances que les autres lancers, mais il est extrêmement utile pour tirer avantage de situations délicates ou frustrantes.

Amendement d'un lancer

     Un des meilleurs outils du pêcheur de saumon, c'est la capacité de maîtriser la vitesse de sa mouche, peu importe la situation.

     Regardez attentivement cette photo et vous remarquerez que, près de François, le courant est plus rapide qu'au centre de la rivière. Dans une telle situation, la difficulté est de faire en sorte que la mouche maintienne une vitesse intéressante malgré la vitesse du courant.

Les Lancers Roulé et de Puissance
     La technique à utiliser alors consiste à amender la trajectoire de la soie de manière à ce qu'elle se déplace suffisamment lentement pour que le saumon puisse prendre la mouche.

     Sur la deuxième photo, François démontre que pour effectuer une correction de trajectoire (ou amendement), il suffit de relever la canne pour soulever la partie de la soie qui est présente dans la partie rapide du courant et la déplacer en amont de sa position. Ce geste peut être exécuté à plusieurs reprises afin de maintenir la vitesse optimale de la mouche et le parcours désiré.

     Cette technique peut être utilisée autant à la mouche sèche qu'à la mouche noyée.

     On ne doit cependant pas oublier qu'une modification de la vitesse de la mouche peut faire toute la différence.

LE LANCER DE PUISSANCE

     Le lancer de puissance est utile pour atteindre de grandes distances tout en limitant le nombre de faux lancers.

Les Lancers Roulé et de Puissance
     Le principe dynamique du lancer de puissance est simple. Toutefois, il nécessite beaucoup de synchronisme, ce qui s'acquiert avec la pratique.

     On sait tous que c'est la canne qui assure le transfert d'énergie du bras à la soie. Le lancer de puissance consiste justement à augmenter ce transfert d'énergie à deux moments stratégiques du lancer.

     Le premier mouvement se fait en un temps, au moment où vous sortez la soie de l'eau. Vous devez alors tirer celle-ci avec la main, dans le sens opposé au mouvement de la main qui tient la canne. Ce geste augmente l'énergie transférée à la canne, qui propulsera avec force la soie vers l'arrière.

     Le deuxième mouvement se fait en deux temps. Dans un premier temps, au moment où la soie poursuit sa course vers l'arrière, ramenez la main qui la tient vers la canne, près du moulinet. Ceci augmentera d'environ cinq pieds la longueur de la soie qui est en charge sur la canne. Laissez ensuite la soie se déployer en arrière et, juste avant de ramener la canne, dirigez fermement votre main (celle qui tient la soie) vers le bas. Ce second mouvement chargera la canne d'une énergie supplémentaire. Ce geste doit être suivi du rabattement normal de la canne vers l'avant, comme s'il s'agissait du même geste.

Les Lancers Roulé et de Puissance
     Au moment où la canne termine sa course vers l'avant et que la soie a pris son plein essor dans la même direction, laissez filer la soie libre accumulée à vos pieds. Vous verrez qu'il est alors possible d'ajouter jusqu'à 25 pieds à vos lancers habituels, sans effort supplémentaire.

Lancer par grand vent

     Par grand vent, il est pratiquement impossible de lancer avec précision et distance. Vous devez par conséquent être particulièrement indulgent envers vous et vos compagnons de pêche, lors de ces journées où Éole est déchaîné…

Vent de face

Les Lancers Roulé et de Puissance
     Lorsque vous êtes face au vent, utilisez la force de celui-ci pour assurer le déploiement de la soie vers l'arrière. Votre canne devra alors terminer sa course arrière à midi, et le vent fera le reste. Une fois que la soie est détendue, ramenez la canne vers l'avant avec vigueur, mais en terminant votre lancer plus bas qu'à l'habitude. Ceci permet à la soie de décrire un petit fuseau pour glisser sous le vent.

Vent arrière

     Si vous êtes dos au vent, votre lancer arrière doit être ferme et la canne doit terminer sa course arrière à 10 h, soit plus bas que lors du lancer normal, qui est à 11 h. Là aussi, la soie décrira une courbe plus fermée qui lui permet de glisser sous le vent. Terminez votre lancer de façon habituelle, mais faites attention: ce type de lancer ne permet pas de déployer beaucoup de soie et les oreilles deviennent vite des obstacles pour la mouche!

Vents latéraux

Les Lancers Roulé et de Puissance
     Avec les vents de côté, vos lancers doivent être déportés du côté opposé au vent. Il est relativement facile de lancer du côté où vous tenez la canne car le vent a alors tendance à éloigner la mouche de vous, ce qui est plus sécuritaire.

     Toutefois, si le vent souffle du côté où vous tenez votre canne, vous devez alors moucher par-dessus votre tête, pour éviter que la soie finisse sa course dans votre chapeau! Cette position est cependant précaire et ne permet pas de grands lancers.

     Les lancers déportés sur le côté, plus bas que les lancers habituels, permettent à la soie de se diriger sous le vent, près de la surface de l'eau.

     Certains vents ne peuvent cependant être vaincus. Il faut alors se résigner à attendre le début de la soirée pour pêcher. Les vents, en effet, se calment presque toujours vers cinq ou six heures et il reste heureusement encore de très bonnes heures de pêche.

Les Lancers Roulé et de Puissance
    Nous vous attendons à l'atelier École de pêche à l'occasion du Congrès de la Fédération les 29 et 30 mars prochain, nous vous entretiendrons alors des stratégies de pêche à la noyée.

référence

» Texte et photos Bernard Beaudin et Pierre-Paul Turcotte
» Salmo Salar #42, Printemps 1996.
Page 7 sur 12