Montage d'un Bucktail

     Il n'est pas facile de se procurer des bucktails (streamers dont l'aile est composée de poils) d'allure soignée. Souvent le corps n'est pas uniforme, et la longueur de l'aile dépasse trop la hampe de l'hameçon en longueur. La tête est trop souvent disproportionnée par rapport au corps et à l'aile. Enfin, les poils composant l'aile et provenant de la queue d'un cervidé ne sont pas toujours prélevés dans la bonne partie.

     Le défaut le plus fréquent réside dans le trop grand nombre d'enroulages de fil de montage utilisés pour retenir les poils de l'aile, ce qui entraîne la démesure de la tête. Est-il possible d'y remédier sans que des poils se détachent de l'aile après emploi? Certes, à la condition d'en connaître la technique. Pour une meilleure compréhension, expliquons les étapes de montage d'une Black Nose Dace, une artificielle bien connue des pêcheurs à la mouche.

     Dans le cadre de ces explications spécifiques, établissons que la queue, le corps et les côtes ont été préalablement fixés à l'hameçon (voir les matériaux d'habillage ci-dessous). À la prochaine étape, sur la partie dénudée de la hampe près de l'œillet, on enroule le fil de montage qui servira d'assise à l'aile et, par le fait même, à la tête. Laissez la bobine de fil suspendue sous la hampe au début des enroulages, c'est-à-dire près du corps.

     Pour construire l'aile d'un bucktail, utilisez les poils fins provenant de la queue d'un animal; ils sont plus souples dans l'eau. Pour ce montage, comme il faut employer des poils d'une queue de chevreuil, prélevez ceux allant du milieu jusqu'à son extrémité; ne vous servez pas des poils localisés près de la base de la queue, car ils s'ébourifferont en éventail sous la pression du fil de montage. Pour la première étape de montage de l'aile de la Black Nose Dace, prenez une pincée de poils blancs de chevreuil. Pour en déterminer la longueur, sachant qu'ils doivent dépasser la courbure de l'hameçon d'environ 1,1/2 fois l'écart entre la pointe et la hampe, retenez-les sur le dessus du corps entre le pouce et l'index de votre main gauche et coupez-les de la bonne longueur, juste un peu en avant du fil de montage suspendu.

La Black Nose Dace

Montage d'un bucktail
Hameçon: Mustad n°4 à 10, (4X Long).
Fil de montage: Uni 6/0 noir.
Queue: Laine rouge.
Corps: Fil lamé plat argent.
Côtes: Fil lamé ovale argent noire.
Aile: Poils de queue de chevreuil blanc, noir et brun naturel.
Tête: Noire.
Montage d'une mouche bucktail
     Pour retenir les poils en place sans créer une bosse démesurée, le truc consiste à ne pas enrouler le fil de montage autour de toute la pincée. Après avoir appliqué de la laque sur le fil suspendu sous la hampe et aussi à la base des poils couchés sur la hampe, faites un tour de fil autour du tiers de la pincée de poils, ensuite un autre autour d'un autre tiers, et finalement un dernier autour du dernier tiers (dessin 1). Cette technique permet d'asseoir et de bien fixer les poils sur la hampe et de ne compter que trois tours d'enroulage de fil, sans compter qu'il n'y a pas d'excédent de poils sur la hampe comme dans le montage traditionnel.

     Après avoir reporté le fil de montage de quelques tours vers l'avant, dégagez une pincée de poils prélevée maintenant sur une queue de chevreuil teinte noire et assoyez-la sur la hampe de l'hameçon, juste en avant de la première. Procédez comme à la première étape pour la mesure de longueur, la pose de la laque sur le fil et la base des poils, de même que pour les trois enroulages de fil de retenue par portions d'un tiers. Cette opération effectuée, déplacez le fil de montage quelque peu vers l'avant afin de recevoir la dernière pincée de poils.

     Cette dernière pincée de poils est prélevée sur une queue de chevreuil non teinte (poils bruns). Procédez de la même façon que pour les deux autres pincées de poils. Cependant avant de fixer le dernier tiers de la pincée, pressez-la sur le dessus de la hampe avec votre pouce. Cette intervention garantit une tête plus effilée. Notez qu'à ce stade vous n'avez utilisé que neuf tours de fil de montage (dessin 2).

     Formez une tête bien nette par des enroulages de fil de montage sur les points d'attache des trois pincées de poils, en procédant de l'arrière jusqu'à la fixation de la dernière pincée (dessin 3). Ces enroulages supplémentaires ne servent qu'à assurer l'esthétique de la tête. Appliquez par la suite une couche de laque transparente, et une fois séchée une couche de laque noire. Vous obtiendrez ainsi un bucktail bien profilé présentant une tête parfaitement proportionnelle.


Références

» Texte & Photo: Gilles Aubert (Septembre 2001).
» Magazine Sentier Chasse & Pêche.

Page 15 sur 23