Montage d'une Mouche Sèche

     Inspiré sans doute par la grande popularité de cette fameuse artificielle qu'était la "Royal Coachman", Lee Wulff, monteur et pêcheur professionnel américain, créa en 1930 la "Royal Wulff". Ce qui contribua à distinguer la série de mouches qui fut créée par monsieur Wulff à l'époque, fut l'utilisation de polis de queue de chevreuil dans la fabrication des queues et des ailes de ses artificielles.

Attacher une Mouche Sèche pour la pêche à la mouche
- Hameçon Mustad #94840, # 6 et 14.
- Queue: Queue de veau blanc.
- Corps: 1/4 Fibres de queue de paon, 1/2 floche rouge clair, 1/4 fibres de queue de paon.
- Ailes: Queue de veau blanc.
- Collerette: Deux ou trois hackles de selle de couleur brun moyen.
     En s'éloignant des techniques traditionnelles qui, en ce temps-là, subissaient largement l'influence britannique, monsieur Wulff avait réussi à élaborer une artificielle dotée d'un degré de flottaison supérieur et dont la durabilité dépassait largement celle des patrons conventionnels.
 
     La Royal Wulff peut être utilisée pour la pêche de la truite lorsque montée sur l'hameçon Mustad #94840 dans des dimensions variant entre 6 et 14, ainsi que pour la pêche du saumon, montée sur un, hameçon Mustad #90240 dans des grosseurs variant entre 4 et 10.
 
     Ce qui distingue les mouches du type Wulff est le fait qu'elles sont fabriquées pour arborer une apparence touffue. Le patron original de cette mouche incorporait des poils bruns de queue de chevreuil dans la confection de la queue et des ailes. Aujourd'hui, les poils blancs de chevreuil et ceux provenant de queue de veau sont acceptés. Les autres matériaux utilisés pour sa fabrication sont les fibres de queue de paon, une section de laine ou de floche rouge clair et deux ou trois hackles de selle de couleur brun moyen.

La première étape de montage consiste à recouvrir la hampe de l'hameçon avec du fil de montage et à effectuer un noeud demi-clé à un point situé à environ 1/3 de la longueur de la hampe derrière l'oeillet, endroit où sera fixée la base des ailes.

Attacher une Mouche Sèche pour la pêche à la mouche
Pose des ailes 

     Prélevez une pincée de poils de grosseur proportionnelle à celle de l'hameçon en prenant soin d'égaliser le plus possible les pointes. Tenez ensuite la pincée de poils entre l'index et le pouce de la main gauche et, avec les pointes vers l'oeillet, placez-la sur le dessus de la hampe à l'endroit où est fixé le fil de montage; faites alors quatre ou cinq tours serrés de fil vers l'arrière (dessin 1). Prenez soin de respecter la proportion qui veut que l'aile soit d'une longueur égale à la longueur de la hampe de l'hameçon. À ce point, les poils devraient être bien attachés sur le dessus de la hampe et vous pouvez effectuer quelques tours additionnels de fil pour bien ancrer la base des ailes.
 
     Avec l'index et le pouce de la main gauche, relevez la section de poils du côté de l'oeillet de façon à ce qu'elle soit perpendiculaire à la hampe de l'hameçon, et passez plusieurs tours de fil de montage (8 à 12) directement à l'avant de la base de l'aile pour que celle-ci demeure en position verticale (dessin 2), Faites un noeud demi-clé et laissez pendre le fil de montage.
 
     Il s'agit ensuite de faire la séparation de l'aile; utilisez un poinçon et passez-le dans le centre des poils jusqu'à la base, en vous assurant que les deux parties soient bien égales. Saisissez la section la plus éloignée et écartez-la quelque peu; reprenez ensuite le fil de montage, passez-le entre les deux sections et faites un tour complet de fil à la base de la section que vous retenez; repassez le fil de montage en dessous de la hampe et faites un tour complet de fil à la base de la section la plus près de vous (dessin 3).
 
     Ramenez ensuite le fil de montage sur la hampe, immédiatement à l'avant de la base des ailes, et effectuez un noeud demi-clé. Appliquez une petite goutte de vernis au centre des deux ailes et coupez les poils qui dépassent à l'arrière sur la hampe, en prenant soin de les couper en angle décroissant vers la courbe, sans dépasser cette dernière (dessin 4).
Attacher une Mouche Sèche pour la pêche à la mouche
La queue 

     Passez ensuite le fil de montage derrière les ailes et enroulez-le vers l'arrière jusqu'au début de la courbure de l'hameçon. Il s'agit ensuite de poser la queue; choisissez la quantité de poils nécessaire et de la longueur appropriée, et placez-les sur le dessus de la hampe. Faites ensuite trois ou quatre tours de fil pour fixer la section, en vous assurant que la longueur de la queue est proportionnelle ou égale à la longueur de l'aile (dessin 5).
 
     Une fois la queue fixée, coupez les poils qui dépassent vers l'avant de façon à ce qu'ils se marient avec les bouts coupés de l'aile. Faites ensuite quelques tours de fil de montage sur le tout et replacez le fil quelque peu à l'avant de la courbe de l'hameçon.

Corps composé

     Sélectionnez ensuite quelques fibres de queue de paon que vous attacherez sur la partie inférieure de la hampe, au point où débuté la queue (dessin 6); faites deux ou trois tours de fil vers l'avant, puis enroulez les fibres de queue de paon sur la hampe, de façon à former une petite boule. Passez le fil de montage derrière l'excédent de fibres, faites deux ou trois tours sur les boutures et positionnez le fil au centre de la hampe de l'hameçon (dessin 7). Prenez une section de laine ou de floche rouge, fixez-la au centre de la hampe, enroulez-la autour, vers l'arrière, jusqu'à la boule de fibres et revenez vers l'avant jusqu'au point d'attache (dessin 8); ancrez bien l'extrémité, coupez l'excédent et effectuez un noeud demi-clé.
 
     Reprenez ensuite une plus petite quantité de fibres de queue de paon et répétez l'opération de formation d'une petite boule telle qu'effectuée à l'arrière (dessin 9); prenez soin par contre de laisser un petit espace entre la base des ailes et cette section de fibres afin d'attacher les hackles.
 
     Pour former le corps de cette mouche, on peut aussi utiliser la méthode alternative suivante: après l'a formation de la première boule de fibres de queue de paon à l'arrière, on ne coupe pas l'excédent des fibres mais on enroule plutôt la floche rouge par-dessus; ainsi, les bouts de fibres qui excéderont à l'avant de l'en roulage de floche pourront servir directement à la formation de la deuxième boule. Cette technique exige des fibres de queue de paon assez longues, mais elle simplifie la procédure d'attache.
Enroulage du hackle
Attacher une Mouche Sèche pour la pêche à la mouche
     Choisissez ensuite deux ou trois hackles de selle de couleur brune, retirez-en le duvet sur la base et fixez-les par cette dernière à la partie inférieure de la hampe, tout en les laissant dépasser vers l'arrière (dessin 10). Faites trois ou quatre tours pour bien ancrer les hackles, reportez le fil de montage à l'avant de la base des ailes et effectuez un noeud demi-clé. En utilisant la pince à hackle, enroulez les hackles individuellement autour de la hampe, en prenant soin de bien espacer chaque tour afin de bien remplir l'espace à la base des ailes (dessin 11). En général, sur ce type de mouche, deux tours de hackles sont effectués à l'arrière de l'ailé et les autres à l'avant.
 
     Une fois les hackles bien enroulés, l'artificielle devrait être relativement touffue. Faites les tours de fil nécessaires pour former une petite tête et utilisez un garde-hackle pour effectuer le noeud de finition (dessin 12).

     Il ne reste plus qu'à appliquer une goutte de laque claire sur la tête et le tour est joué. (Vidéo de montage)
Attacher une Mouche Sèche pour la pêche à la mouche
Page 10 sur 23