Sommaire
  1. Alain Bogdan: Ébéniste, Monteur de Mouche Classique
  2. Alain Charette: Passionné de Pêche à la Mouche
  3. Alain Laprade: Devenir Instructeur Certifié
  4. Alain Le... Traditionaliste...
  5. André A. Bellemare: Chroniqueur, Saumonier...
  6. André Boucher: Saumonier & Sculpteur
  7. Benoit Deslandes: La P’tite Histoire d’un Passionné
  8. Claude Hamel: M. Saumon
  9. Claude H. Bernard; Le Musée de la Pêche du Canada
  10. Daniel Bolduc: Du Grand Art
  11. Dan Després: Un Retraité qui Vie...
  12. Daniel Dufour: Le Premier
  13. Daniel Duval: le Grand Innovateur...
  14. David Bishop: Spey Casting Instructeur
  15. David Quenneville: Le Prof...
  16. Denis D'Amours: Taxidermiste & Naturaliste Unique
  17. Denys Poirier: L'Artiste de Talent
  18. Geneviève & Dave: Un jeune Couple de Mordu
  19. Gilles Aubert: Chroniqueur
  20. Jacques Héroux: Un Vrai Passionné
  21. Jacques Juneau: Le Grand Chef ...
  22. Jocelyn Leblanc: Un Guide Chevronné
  23. Les Frères Lord de Matane; Saumon et Sucre à la Crème
  24. Louis Bazin: Un Guide Aguerri...
  25. Louis Tanguay : Des Mouches Magiques pour la Pêche
  26. Louise Bérubé; Des Mouches, des Cannes à Pêche... & un Musée
  27. Lyne Trudeau: Toute Menue et si Grande
  28. Marc LeBlanc: Un Monteur & un Guide Réputé...
  29. Mario Viboux : La Maison des Jeunes Point de Mire
  30. Matthieu Vanhoutte; Portrait d'un Guide Réputé
  31. Michel Leblanc: Grand Maître Monteur
  32. Michel Paquin; M. Mouches
  33. Paul Leblanc: Monsieur Orvis
  34. Pierre D'Amours: Guide Accompli & Artiste de Talent
  35. Pierre Manseau: l'Homme qui Chéri...
  36. Pierre Ruelland: Mon Mentor
  37. Robert Delisle: l'Intuitif
  38. Yvon-Marie Gauthier; Le «Richard Adams» de la Sainte-Marguerite

Claude H. Bernard & Le Musée de la Pêche du Canada

     Mais qui est cet Homme d'Action, un Infatigable?. M. Bernard fait partie de ce groupe de Passionnés de Pêcheurs à la Mouche, un grand Saumonier du Québec, un Homme d'Actions et Déterminé dans les causes qui lui tiennes à Coeur. Grand amateur de ce sport depuis des dizaines d'années, Claude Bernard aime bien raconter quelques histoires de pêche. Enseignant de carrière et éternel transmetteur de connaissances, Claude consacre ses temps libres à la jeunesse de la petite localité de Waterloo. Volubile professeur, il dirige des jeunes hockeyeurs en plus d'exercer l'autorité à titre d'arbitre pendant 25 ans.

Claude H. Bernard; Le Musée de la Pêche à la Mouche du Canada

   Il faut dire que Claude Bernard a lui-même eu la piqûre très jeune pour cette activité. À six ans, pendant que mes parents étaient dans notre chalet, j'ai désobéi et j'ai détaché la chaloupe pour aller pêcher. J'ai alors pris une ouananiche, c'est comme ça que tout a commencé!, raconte-t-il.

     Son histoire d'amour avec la pêche à la mouche s'amorce réellement à Matane en 1976. Une vraie histoire de pêche: Je pêchais à la mouche et j'avais de la difficulté à progresser. Lors d'un voyage, j'ai rencontré Viateur Gauthier, de Waterloo, sur le pont de la rivière Matane et il m'a parlé d'un petit club de pêche à la mouche à Valcourt. On m'a ouvert une porte et j'ai foncé. Après ma 3e rencontre avec le club, on m'a demandé de monter une mouche. Faire face à un groupe, ça ne me dérangeait pas et c'est là que l'aventure a débuté explique-il.

    Avec le temps, le monteur peaufine son art et décroche un premier honneur en 1986. Il remporte le championnat de montage de mouches organisé par la FQSA. De nos jours, les organisateurs de championnats et de forums de pêche font appel à ses services pour juger le talent des monteurs de chez nous.

    Claude c'est aussi impliqué avec les Pêcheurs à la Mouche de la Haute-Yasmaska. La rivière était devenue un dépotoir à plusieurs niveaux, il était temps d'agir. Il a décidé de relancer cette Association qui était inactive depuis quelques années. Son premier objectif était de venir en aide à l'Association des Chasseurs et Pêcheurs de l'Estrie qui veille à la réhabilitation de la rivière Yamaska et à l'ensemencement de truites mouchetées tous les ans.

Club de golf de Waterloo
    Sportif dans l'âme, M. Bernard se retrouve sur les verts du Club de golf de Waterloo en tant que gérant de l'endroit. Ce travail permet au père de famille d'apprendre les rudiments du sport à son fils, François. Et on connaît la suite. Fiston a fait son bonhomme de chemin dans le monde du golf. François Bernard est membre de la PGA canadienne et occupe les fonctions de professionnel au Club de golf Les Cèdres de Granby.

     Outre le sport, Claude Bernard s'implique activement dans la cause environnementale. Impliqué dans la sauvegarde du lac Waterloo, l'homme ne passe pas par quatre chemins pour donner son opinion concernant la préservation de la ressource. Pour promouvoir la pêche récréative, on se doit de respecter l'environnement. Pour une pêche de qualité, l'eau doit être de bonne qualité, affirme-t-il. La pêche à la mouche est en plus, dit-il, une activité accessible à toutes les bourses. Pour moins de 100$,on peut avoir une canne, un moulinet et des mouches et aller pêcher ici à Granby dans la rivière Yamaska.

    Rares sont les Saumoniers Québécois qui peuvent se targuer d'avoir une horde de lecteurs fidèles. Après avoir lu les articles de Claude sur la Pêche à la Mouche, les lecteurs attendent avec fébrilité le prochain. Oui Claude H. Bernard est de ceux-là !!!. Auteur de plusieurs articles à succès, il écrit à un rythme effréné sans toutefois se presser. C'est que M. Bernard a de l'expérience et écrit des histoires qui interpellent un nombre sans cesse croissant de lecteurs qui ne cessent d'en redemander.

    Claude Bernard affirme être un grand rêveur. Il réalise certains de ses rêves. Un de ses grands rêves est la mise sur pied du musée de pêche à la mouche. Claude avait ce projet en tête depuis une quinzaine d'années. Lors d'un banquet, Claude parle d'un musée de la pêche avec le nouveau maire Pascal Russell, il me dit....on pourrait le faire à Waterloo!. Le maire a ouvert quelques portes et on s'est mis à la recherche d'appuis.

Pourquoi un Musée de Pêche à la Mouche ?

     Depuis 1980 plusieurs moucheurs parmi les plus âgés, s’inquiètent de ce qui pourrait arriver au patrimoine canadien de pêche à la mouche lorsqu’ils ne seront plus là. Au cours des années un grand nombre d’amateurs de pêche à la mouche ont acquis d’innombrables objets de toutes sortes utilisés lors de la pratique de ce sport.

     Certains d’entres eux souhaitaient léguer leurs effets à leur famille ou la création d’un Musée pour les pêcheurs à la mouche. Plusieurs projets ont été tentés depuis les années ’80 mais n’ont pas réussi à dépasser l’état embryonnaire. Pour qu’un Musée puisse naître et survivre il lui faut un toit, quelqu’un pour l’organiser, pour s’en occuper, pour l’animer, un organisme pour assurer son financement et une forte volonté politique.

     Lors de la tenue du banquet du samedi soir du Forum de pêche à la mouche Québec-Maritimes de 2005 les discussions informelles entre plusieurs intervenants ont pris de l’ampleur. Le lendemain un semblant de consensus a émergé. Dans les semaines qui ont suivi le Forum, le conseil de ville de Waterloo et la bibliothèque publique de Waterloo ont manifesté leur intérêt à la mise en place d’un musée afin de protéger le patrimoine canadien et québécois de pêche à la mouche.

     Quelques temps plus tard, les membres du Club des 20, groupe de moucheurs aguerris,  approuvait avec passion l’initiative en devenir.
 
     Un de ses membres, Jean-Guy Côté, des Produits-Uni,  était le premier a annoncé qu’il léguait sa collection personnelle d’objets de pêche à la mouche au nouveau musée. Monsieur Côté savait au printemps 2006 que sa maladie était pour l’emporter prochainement. De fait il est décédé le 12 juillet 2006.

  • Musée de pêche à la mouche du Canada
  • Musée de pêche à la mouche du Canada
  • Musée de pêche à la mouche du Canada
  • Musée de pêche à la mouche du Canada
  • Musée de pêche à la mouche du Canada
  • Musée de pêche à la mouche du Canada
  • Musée de pêche à la mouche du Canada
  • Musée de pêche à la mouche du Canada
  • Musée de pêche à la mouche du Canada
     Un conseil d’administration permanent est en place et assure l’évolution du Musée et est composé de 11 membres, tous des pêcheurs à la mouche.

     Il a été convenu que des bénévoles seraient recrutés pour mettre en état la grande salle du sous-sol de la bibliothèque de façon à y aménager le Musée. Cette salle de 30’ par 27’ comprenant étagères et autres meubles a été remise à neuf et le Musée en place suite à plus de 300 heures de bénévolat.

     Le 17 janvier 2007, le Musée de pêche à la mouche du Canada était lancé lors d’une conférence de presse à laquelle assistaient au-delà de 50 personnes.

      On y compte maintenant 72 collections, entre autres la collection de Jean-Guy Côté, la collection ATOS,  la présentation de la Mention d’honneur Paul Plante ainsi que les plaques commémoratives des 17 récipiendaires.

   Une imposante collection de livres de pêche à la mouche est accessible pour les visiteurs.

     Tous les canadiens sont invités à y déposer leurs objets de collections pour en assurer la sauvegarde.

     Le C.A. du Musée a préparé son plan d’affaires et possède maintenant son incorporation fédérale. Une aide financière lui est accordée annuellement par la ville de Waterloo, la Caisse Populaire de Waterloo et par le forum Québec-Maritimes de Granby en plus des revenus d’adhésion des membres.
 
     L’été le Musée ouvre ses portes du jeudi au dimanche de 13h00 à 16h00.  Pour le restant de l’année les visiteurs sont les bienvenus mais sur réservation.
 
     Le Musée est situé au 650, rue de la Cour à Waterloo, Québec. Vous pouvez prendre rendez-vous ou vous informer au (450) 539-2268.

Les Reconnaissances du Musée de la Pêche à la Mouche du Canada

Le Prix Jean-Guy Côté

Le prix Jean-Guy Côté
     Nomination annuelle par le comité organisateur du Forum de Pêche à la Mouche Québec-Maritimes de Granby à un Canadien ou une Canadienne ayant démontré pendant plusieurs années des qualités indéniables d’excellence dans le domaine du montage des mouches pour la pêche.
 
     Le récipiendaire devra avoir démontré une grande contribution soit à l’enseignement, soit à l’excellence de son montage, soit par ses écrits, soit par son habileté de création ou par sa très grande implication à vulgariser le montage de mouches à l’ensemble des monteurs.
 
     Le Forum de Pêche à la Mouche Québec-Maritimes a créé en 2007, le Temple de la Renommée des Monteurs de Mouches  du Canada en partenariat avec le Musée de pêche à la mouche du Canada à Waterloo.
 
     Le ou la récipiendaire nommé annuellement verra accroché aux murs du  Musée de pêche à la mouche du Canada un encadrement comprenant une photo de lui ou elle à l’étau, une des mouches qui aura fait sa réputation et un texte relatant les étapes importantes de sa vie de monteur de mouches.
 
     L’annonce officielle du récipiendaire se fera au souper bénéfice du Forum de Pêche à la Mouche Québec-Maritimes le samedi soir de la tenue du Forum.
 
     Une réplique de l’encadrement sera remise au récipiendaire par les représentants du Musée de Pêche à la Mouche du Canada et du Forum de Pêche à la Mouche Québec-Maritimes lors du souper bénéfice le samedi soir de la tenue du Forum.

Mention d’Honneur Paul Plante

Mention d'honneur Paul Plante
     L’homme: Pêcheur à la mouche pendant quarante ans, il a été un exemple pour tous. Toujours discret, ne cherchant jamais à épater, il était pourtant prêt à partager son savoir avec quiconque lui en faisait la demande.
 
     Monteur de mouches, il était connu par une multitude de pêcheurs. Paul était très habile tout en étant très humble. Pourtant, il était un grand personnage pour ceux qui l’ont côtoyé.
 
     Il aimait pêcher les ruisseaux et les rivières des Cantons de l’Est, mais le petit lac Crystal fut son site de pêche préféré. On le voyait aussi régulièrement taquiner les saumons de la rivière Matane et de la rivière Matapedia.
 
     Paul était toujours prêt à rendre service et à répondre à la moindre question avec toute la délicatesse et la précision qu’on lui connaissait. Il nous disait souvent : « Il faut que la  mouche tombe d’aplomb! »
 
     En 1984, alors qu’il était très malade, des membres de la confrérie ATOS et amis de Paul lui demandèrent la permission de le citer comme modèle de tous les pêcheurs à la mouche. Bien qu’il fût étonné par cette demande, il l’accepta très humblement.
 
     Cet honneur était décerné annuellement par la Confrérie des Pêcheurs à la Mouche ATOS. Le récipiendaire, qui était sélectionné par les représentants régionaux d’ATOS, était une personne qui avait apporté une contribution remarquable à l’avancement de la pêche à la mouche au cours des ans, surtout en matière d’éducation et de conservation.
 
     Le 23 décembre, 1984, l’ami de tous les pêcheurs à la mouche, Paul Plante de Granby,  décédait à la suite d’un long combat avec le cancer.
 
     La Mention d’Honneur Paul Plante fut décernée pour la première fois en 1985. L’épouse de Paul, Simone, qui avait été secrétaire d’ATOS pendant plusieurs années, en fut la première récipiendaire.

Claude H. Bernard; le Passionné qui Partage...

École de Pêche du Saumon Claude H. Bernard Rivière Bonaventure

     Aujourd'hui, Claude H. Bernard profite de la vie à son maximum. À travers ses différentes implications, le Waterlois prend du temps pour lui en passant la saison estivale aux abords de la rivière Bonaventure, en Gaspésie. Amant de pêche à la mouche, il ne peut s'empêcher de contribuer à son sport.


     L'École de Pêche sur la rivière Bonaventure est sous la Supervision de Claude H. Bernard. L'école offre des cours de pêche à la mouche... C'est un des meilleurs forfaits sinon le meilleur au Québec. Il est donné par l'Association des Pêcheurs de la Rivière Bonaventure. À cet endroit, vous pourrez partir du bon pied en suivant des formations donnés par un équipe de moniteurs expérimenté et très qualifiés. Il s'agit de réserver tôt car les places sont limitées à 16 participants.


    Le Contenu du cours: Équipements, Noeuds, Mouches, Techniques de lancer, Biologie du Saumon, Cycle de l'eau, Graciation, Déplacement pêche à gué, Code d'éthique, Ferrage et Maîtrise. Cela Comprend également: Des notes de cours, Équipement de pêche (si nécessaire), Permis de pêche (remise à l'eau ), Droit d'accès à la rivière, Journée de pêche avec guide (Dimanche).

POUR VOUS INSCRIRE, COMMUNIQUEZ AVEC:

Association des pêcheurs sportifs de la Bonaventure inc.
Gestionnaire de la ZEC de la rivière Bonaventure
180 Avenue Beauséjour, Bonaventure, Qc G0C 1E0
Tél.: (418) 534-1818 ou 1-888-979-1818
Fax: (418) 534-4007
Email: Association des pêcheurs sportifs de la Bonaventure inc.

Maintenant Passons sur l'Étau avec les Créations de Claude

Les Mouches de Claude H. Ber

     Systématiquement lorsque deux pêcheurs à la mouche se rencontrent, il y a un sujet majeur de discussion, c'est bien le thème mythique du choix de la mouche. La Mouche MIRACLE n'existe pas, mais sa quête est aussi noble que celle de la sagesse.

    Beaucoup de questions pratiques et immédiates se pose quand le pêcheur à la mouche arrive sur les berges d'une rivière..., Démêler d'abord le Vrai du Faux. Les sujets fréquemment discutés sont souvent entachés de préconçus et d'idées fausses.


Mouche Philo Thorax
     C'est bien connu les pêcheurs dictent les lois et le Saumon ne les respecte pas. Au contraire des croyances populaires, la pêche à la mouche peut-être efficace sous différents types d'eau. Peu importe que l'eau soit lente ou rapide. C'est au pêcheur d'adapter son approche, sa technique, l'exécution de la présentation, le contrôle de la dérive de la mouche, les faux lancers préparant la présentation...

     Vous pouvez adhérer à des croyances ou ne pas y croire. Souvent elles s'avèrent exactes, mais l'inverse donne souvent d'excellents résultats. En voici quelques-unes: Temps clair, mouche claire; Temps sombre, mouche sombre; Eau haute, grosse mouche; Eau basse, petite mouche; Eau haute, soie plongeante; Éviter de faire sillonner (drag) la mouche sur l'eau; Un Saumon sauteur ne mord pas; Un Saumon marsouinneur est preneur...

Mouche Perle de la Nicolet
     Le Saumon de l'Atlantique semble réagir mieux à la mouche à certaines occasions. Voici certaines tendances: Tôt en saison; Les nouveaux arrivants en rivière; Par eau plutôt haute; Par eau plutôt froide; Précédant une crue; À la suite d'une décrue; Précédant un orage accompagné de tonnerre; En fin de saison alors que l'eau refroidit... Mais ces croyances et ces tendances ne sont ce qu'elles sont !!! Souvenez-vous, les mots TOUJOURS et JAMAIS ne s'appliquent pas lorsqu'il est question de pêche à la mouche. Il faut les éviter !

    Souvenez-Vous aussi: Les principaux facteurs d'intéressements d'un poisson pour sa proie sont: La Taille de la mouche; La Nage de la mouche (vitesse de dérive...), La Flottabilité (Mouche Sèche, Mouche Mouillée plus ou moins profond); La Silhouette (Type); La Couleur...

Claude H. Bernard: Le Meilleur au Pays en 2010 !

Claude H. Bernard: Le Meilleur au Pays en 2010 !

     Mme Gail Shea, ministre fédérale des Pêche et Océans, a décidé d'accorder le Prix 2010 de la pêche récréative du Canada à Claude H. Bernard, de Waterloo (Cantons-de-l'Est du Québec) qui a consacré 40 ans de sa vie à promouvoir la pratique de la pêche à la ligne chez nous, surtout la pratique de la pêche à la mouche.

     Retraité de l'enseignement depuis plusieurs années, M. Bernard agit maintenant comme guide de pêcheurs de saumon sur la rivière Bonaventure, en Gaspésie.

     Il a contribué à la création du Musée de la Pêche à la Mouche du Canada, situé à Waterloo. M. Bernard a participé à la création du Forum de pêche à la mouche, qui a maintenant lieu durant la première fin de semaine de février de chaque année à Granby.

     Claude H. Bernard s'est dévoué sans relâche pour susciter chez les filles et les garçons du Québec une relève aux générations actuelles de pêcheurs à la ligne et d'adeptes de la pêche à la mouche. Ce prix est largement mérité !.

    Merci Claude de partager ta Sagesse, ta Passion, tes Connaissances, tes Expériences... un Vrai GentilHomme des temps moderne !

Les Mouches Claude H. Bernard

Références

» Claude H. Bernard
» Photos du musée Alain Charette
» Recherches internet.

Page 9 sur 38