Hommage à Jean-Guy mon Ami!

Hommage à Jean-Guy mon Ami !: André Boucher
     L’émotion m’étreint, à la vielle de cet instant, qui nous amènera, nous tous réunis, à prendre une partie de toi-même pour le rendre à l’onde mère de toute vie.

     Je suis peiné, à la fois par ta perte, mais aussi pour tout ce que tu n’auras pas réussi à rendre à terme, toi, le laborieux si bourré de projets.

     L’acharnement du gagnant t’aura permis de lutter avec une force et une abnégation exemplaire. L’ennemi sournois et redoutable t’a rattrapé, que veux-tu, pratiquement aucune rémission n’est possible avec l’effroyable opposant. J’ai comme l’impression par ce geste, de te redonner vie de permettre une sorte de réincarnation de l’être d’exception que tu étais !

     Phare d’abnégation, modèle et lutteur acharné que l’absurdité exaspérait, bon voyage !
Hommage à Jean-Guy mon Ami !
     Ici, en face de chez Claude et Louise sur la rivière Bonaventure, repose dans la paix et prépare-nous l’au-delà afin que nous nous retrouvions tous ensemble devant la beauté et l’absolu.

     Je ne sais trop où va la vie, mais j’ai vraiment l’impression que ta mission n’est pas terminée, donc au revoir Jean-Guy et à bientôt.

     You and I « UNI » UNI dans l’éternité.

     Il aurait sûrement ajouté : Aie ! On n’est pas ici pour brailler ma disparition ! On est ici pour célébrer la délivrance d’un gars aux prises avec un mal intérieur qui le rongeait et qui l’empêchait de faire tourner son cerveau à 150 à l’heure !

     Je t’aime !

     André Boucher

Références

» Texte André Boucher
» Photos Claude H. Bernard

Page 12 sur 25