Hommage à Wayne Taylor

     J'avais écris de ça il y a plusieurs années un court témoignage après le décès de mon grand ami Wayne Taylor, histoire de le garder bien vivant avec nous. Pour ceux qui le connaissaient, ça devrait vous dire quelque chose. Pour ceux et celles qui n'ont pas eus ce privilège, voici quelques lignes pour vous le présenter.

Pour toi mon grand ami Wayne !

Hommage à Wayne Taylor
     Lors d'une première rencontre, Wayne laissait transparaître une image d'un homme rigide, sérieux et un peu entêté, même certains allaient jusqu'à dire de vieux garçon! Mais, lorsqu'on apprenait à le connaitre, il était tout sauf ces qualificatifs. Authentique personnage, Wayne était un grand homme, un homme de principes, très sensible, qui aimait beaucoup être accompagné de ceux qui partageaient sa plus grande passion. C'était un gentleman, fier, respectueux, simple et excessivement généreux de sa personne, ne faisant pas de distinction sur l'âge de ses compagnons et par-dessus tout, un grand ambassadeur et guide pour la pêche du saumon Atlantique. Il les protégeait ardemment ses saumons.

     Je me rappelle, pendant les hivers longs et froids. Wayne s'ennuyait tellement de ses meilleures amies, ses rivières à saumon ! Il était vraiment en mode attente de la fonte des neiges. Il vivait et respirait pour sa passion, il en avait besoin. C'est pourquoi, pendant la saison froide, il était présent très régulièrement à plusieurs soirées de différents regroupements de pêcheurs de sa région. Il était toujours actif et alimentait continuellement ce feu qui brûlait, au grand bonheur de ceux qui le côtoyaient.

     Travaillant à Magog près de chez lui, il m'appelait régulièrement pour que je passe chez lui dîner, histoire de discuter et prendre des nouvelles. Il me disait avec son accent teinté d'anglais et de joual québécois lol: Passe chez Tim ramasser des sandwichs avec une couple de beignes. Il me sortait tout le temps pendant que l'on mangeait, à travers les milles et unes mouches qui traînaient sur sa table, une ou deux de ses cannes que j'avais pas encore vu, puis il me disait: Tiens check ça!!! Il savait déjà d'avance ma réaction d'appréciation face aux actions de cannes. Et il rajoutait: Si y fait beau à soir, passe à 5h00, on va aller les essayer chez Bob!!. Aie, j'étais fou comme un balai et il le savait bien, comment me faire plaisir à son tour!!! Et puis, il en avait des cannes,des belles et judicieusement choisies!! La plupart montées avec son cher ami Dale Buzzle. Ah ce que j'adorais cette heure de discussion et d'échange du midi. Pensez-vous que j'avais envie de retourner travailler à 13h00 après ça! Nooooooon!

     Comme avec notre grand ami commun, David Quenneville, il m'appelait souvent, un soir de semaine, sans raison histoire de voir comment ça allait. Il se préoccupait beaucoup de ses amis. Il disait: Mister PÂscal, quoi ci que tu fais de bon à soir?? Et là, la discussion s'amorçait. Oh, oui, j'me rappelle aussi la fois de la "TAYLOR MOBILE". On avait baptisé comme ça son gros Mercury Grand Marquis brun duquel il prenait toujours un grand soin, comme tout ce qui lui appartenait d'ailleurs! Il avait tellement rit cette fois là!! C'était un réel plaisir de l'emmener à rire avec nous. Je dirais même que c'était un genre de récompense pour nous ses copains. On peut le voir justement sur une des photos plus haut, entrain d'attacher sa mouche et à côté, la Taylor Mobile. Sérieux ce Wayne????? Nooooon, en dedans il était resté avec un coeur jeune et passionné. Je crois que de le voir heureux et comblé dans son élément est ce qui me manque le plus de ce grand ami et compagnon. De le voir se fâcher était tout un show également.

     BBaaaaaahhh Tabarna.... il disait. C'est ce qui faisait de lui un personnage tellement coloré et je pourrais même dire très attachant à la fois. Je n'ai toujours pas accepté qu'il nous quitte si précipitamment!!! Un grand vide fût créé quand il m'a contacté pour me parler de ses résultats de tests médicaux et jamais ce vide ne fût comblé. Je pense à Wayne encore très régulièrement, même après 13 ans. Mais, ce que je veux me rappeler de lui, ce n'est pas comment il nous a quitté, mais comment il à vécu. C'est ce que Wayne aurait souhaité. De lui, j'ai gardé comme plusieurs d'entres nous. cette piqûre à tout jamais de la passion du lancer à la mouche, des cannes à mouches et même du montage de cannes. Combien d'heures et d'heures nous avons passés à essayer des cannes ensemble et commenter les actions de chacune d'elles. Aahh ce qu'il était beau à voir aller avec une canne entre les mains, c'était Wow, magique!!! N'importe quelle canne dans ses mains semblait être la meilleure. On ne peut pas oublier des moments comme ceux-là!!!

     Quand il trouvait une canne trop raide il disait: c'tin cris... de bat!!!! C'était vraiment drôle!!!! Et bien oui, Wayne était contagieux!! Il était tellement ancré dans ses passions, qu'il nous les transmettait sans que l'on s'en rende compte. Mais, ça coûte cher ça!!! Aujourd'hui, je continu de suivre ses traces comme on dit, j'ai autant de cannes que lui en avait hahah!!! Mais, bon, j'adore ça!!!!! Par contre, ce n'est pas entièrement de ma faute, j'ai été réellement contaminé, On pourrait en parler longuement de toutes ces cannes avec son proche et très bon ami Dale, à qui il manque beaucoup aussi!!!

     Merci à toi mon vieux Wayne, merci pour ces beaux moments en ta compagnie, merci pour tout ce bagage et héritage que tu nous a laissé si généreusement. Merci pour cette belle philosophie de vie et cette grande sagesse que tu as su si bien nous transmettre et surtout d'ici à ce que l'on se retrouve, et je suis certain que tu nous entends, déroule nous dont toute la soie d'un coup, juste encore une fois !!!!! Un single haul et hop : into the backing !

     Lui qui répondrait: Baaaaahhh Pas de question !, No fu..ing way ! Sa phrase célèbre Hein mon Dave !

     Bye ! comme il disait avec conviction à la fin de chacune de ses conversations au téléphone.

     Sincèrement, ton ami pour toujours,

     Pascal

     Bientôt, je pourrai le saluer en passant sur la fosse qui porte son nom sur la rivière York à Gaspé ! Quel bel hommage qui lui a été fait d'ailleurs après son décès en nommant une fosse à son nom sur la Rivière York. Même ses cendres, selon ses propres volontés, ont été distribuées sur la rivière York.

     Merci encore au RPMS pour m'avoir fait cadeau d'une peinture qui avait été faite après son décès. Je l'ai toujours accrochée dans l'atelier de montage !

Référence

Texte & Photos de Pascal Perreault.

Page 25 sur 25Suivant